Archives de catégorie : Enseignement

Séminaire HSHI, David Aubin, « les flowcharts »

Chères et chers collègues,

Le séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation
(Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE)
a le plaisir de vous convier à la communication de

David Aubin

Professeur d’Histoire des sciences à l’université Pierre et Marie Curie,
Institut de Mathématiques de Jussieu-Paris Rive Gauche (IMJ-PRG, UMR 7586)
Il interviendra
sur les

Flowcharts

le jeudi 1er décembre de 17 à 19h.
Lieu : Institut des sciences de la communication (ISCC), salle de conférence (rdc)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13°, M° Gobelins

Résumé :

Dans cet exposé, je présenterai les résultats préliminaires de mes recherches concernant l’histoire des « flowcharts ». En français, on traduit habituellement ce terme par organigramme, ou schéma d’opération, voire par diagramme d’implémentation ou même graphe de fluence. Dans tous les cas, il s’agit d’un outil aujourd’hui extrêmement répandu et qui sert à modéliser, représenter, contrôler ou comprendre des processus très variés aussi bien naturels que techniques ou sociaux. Pourtant, cet outil aujourd’hui omniprésent n’est pas très ancien, puisqu’il était à peu près inusité avant le début du 20e siècle. Dans l’espoir de poser les jalons d’une étude plus approfondie, nous nous interrogerons sur les mécanismes qui ont conduit à généraliser une pratique de modélisation graphique, d’abord employée pour organiser le travail, puis les opérations de l’industrie et de l’Etat, en un outil de programmation informatique, avant d’en faire l’outil universel que nous connaissons aujourd’hui. Nous nous demanderons enfin dans quelle mesure l’histoire de cet outil peut nous renseigner sur les a priori épistémologiques qui fondent son utilisation et les contraintes liées à son utilisation dans les sciences naturelles.

Vous pouvez retrouver le programme complet du séminaire sur le blog de l’axe « L’Europe comme civilisation matérielle » du LabEx EHNE : https://europeflux.hypotheses.org/

Prochaines séances :

· 8 décembre Dominique Trudel (ISCC/Université du Québec à Montréal)
La Tour Lumière Cybernétique de La Défense (1963-1978) : éléments pour une histoire technique et politique.
· 15 décembre Adeline Blaszkiewicz (Centre d’histoire sociale du XXe siècle/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Albert Thomas et l’innovation dans les usines d’armement : un avatar du réformisme

· 2 février Régis Briday (LATTS)
Retour sur la controverse états-unienne au sujet de la destruction de la couche d’ozone dans les années 1970.

· 23 février Hartmut Rosa (Friedrich-Schiller-Universität Jena)
Setting the world in motion and making it available: Why modernity’s mode of dynamic stabilization causes alienation and desynchronization.

· 2 mars Martina Schiavon (Université de Lorraine/ÉSPÉ de Lorraine)
Le projet Bureau des longitudes (1795-1932) : de la valorisation du patrimoine à la recherche.

· 9 mars Ronan Le Roux (SPHERE/Université Paris-Est Créteil)
Le Dr. Jacques Sauvan et le mystérieux Département Cybernétique de la SNECMA (1963-1970).

· 16 mars Bruno Belhoste (IHMC/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Le mesmérisme entre science et non-science, un débat au 18e siècle.

· 23 mars Pierre-Yves Beaurepaire (CMMC/Université de Nice Sophia-Antipolis)
Communiquer dans l’Europe savante, de l’âge classique aux Lumières.

· 30 mars Karena Kalmbach (Technische Universiteit Eindhoven, TU/e)
Using the past for debating the future: the role of Chernobyl in British and French nuclear discourses.

· 20 avril Rebekah Higgit (University of Kent)
The Royal Observatory, Greenwich, in public: towards an ‘eccentric biography’ of the institution’s early years.

· 27 avril David Edgerton (King’s College London) sous réserve
Transport and British history.

· 4 mai Lino Camprubi (Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte)
Underwater Surveillance and the Modern Mediterranean.

· 11 mai Ana Cardoso de Matos (Universidade de Évora)
L’hydroélectricité au Portugal dans le contexte européen : circulation des ingénieurs, transfert de technologie et construction des paysages de l’innovation.
Bien cordialement

La BNF reçoit Michel Aglietta

 Club des livres

Rencontres

Le cycle « Club des livres » propose au public de la BnF de rencontrer des personnalités dont une publication a retenu l’attention  comme porteur d’idées ou d’imaginaire. Le spectre de ce cycle est largement ouvert des auteurs d’essai et chercheurs aux poètes, metteurs en scène et artistes. Tous les domaines y sont explorés, en lien avec les collections présentes dans les salles de lecture de la Bibliothèque.

samedi 10 décembre 2016 17h00-18h00

Michel Aglietta, La monnaie entre dettes et souveraineté

Michel Aglietta, en collaboration avec Pepita Ould-Ahmed et Jean-François Ponsot, La monnaie, entre dettes et souveraineté, Odile Jacob, 2016.

Michel Aglietta est économiste et polytechnicien, professeur émérite à l’université Paris-Ouest, conseiller scientifique au Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) et à France Stratégie, auteur de nombreuses publications sur la monnaie. Dans ce livre, il met d’abord en lumière la nature profonde de la monnaie et l’illustre par son parcours historique. Il éclaire ensuite les mécanismes des crises monétaires et financières et de leur régulation pour conclure avec la préfiguration d’un nouveau système monétaire international. Ce faisant, il fournit des clefs pour comprendre comment la monnaie, discrète et indispensable, s’impose dans nos vies quotidiennes et intervient dans la destinée de l’humanité.

Rencontre animée par Carmen Guy, chargée de collections en économie, BnF.

Programme 2016-2017 du séminaire « Capitalisme et inégalités aux États-Unis »

Capitalisme et inégalités aux États-Unis

Séminaire de Nicolas Barreyre, Alexia Blin, Romain Huret (EHESS)
& Gabriel Lattanzio, Jean-Christian Vinel (Paris-Diderot)

24 novembre 2016 : Romain Huret & Jean-Christian Vinel, « Quelques réflexions sur l’historiographie récente sur les inégalités »

15 décembre : Sabine Montagne (Paris-Dauphine), « Les classes moyennes américaines investissent le marché financier, 1950-2000 »

26 janvier 2017 : W. Elliot Brownlee (UC Santa Barbara), « Herrenvolk democracy, race, and progressive taxation in the U.S. from Woodrow Wilson to Ronald Reagan »

23 février : Julien Talpin (CNRS/Lille 2), « Le community organizing en Californie : un vecteur de réduction des inégalités ? »

23 mars : Jonathan Levy (U. Chicago), « Suffering from Indeterminacy »

27 avril : Laurence Cossu-Beaumont, Jacques-Henri Coste et Jean-Baptiste Velut (Paris-Sorbonne Nouvelle), « The Crisis and Renewal of American Capitalism: A Civilizational Approach to Modern American Political Economy »

18 mai : Thomas Sugrue (NYU), « The Rise and Travail of the American Real Estate Industry »

8 juin : Joseph A. McCartin (Georgetown, Kalmanovitz Initiative for Labor and The Working Poor), sous réserve

Séminaire à Paris Diderot : 18 nov. 2016 – « Politiques et pratiques de la restauration « –

 

Dans le cadre du « Séminaire L’expérience des techniques : collections, reconstitutions, savoirs et savoir-faire », la séance du 18 novembre 2016, 14h.-17h. sera consacrée aux Politiques et pratiques de la restauration.

Intervenants : Rémi Catillon, Musée des arts et métiers et Laurent Rabier, Musée de l’air et de l’espace

Université Paris Diderot, salle 103, bâtiment Olympe de Gouges.

Organisateurs : Marie-Sophie Corcy, Christiane Demeulenaere-Douyère, Liliane Hilaire-Pérez, Valérie Nègre, Marie Thébaud-Sorger, Céline Trautmann, Fabien Simon, Koen Vermeir

Soutiens institutionnels : Centre Alexandre Koyré (UMR 8560), CEREG (EA 4223, Université Paris 3), ICT (EA 337, Université Paris 7), Master Histoire et Civilisations comparées de l’université Paris 7, Master LOPHISS de l’université Paris 7, Mention de Master « Histoire des sciences, technologies et sociétés » de l’EHESS, SPHERE (UMR 7219).

 

Séminaire Ruth Oldenziel Accounting Tricks: How Pedestrians & Cyclists were Thrown under the Bus, 1910s-1940s

Ruth Oldenziel, Professor
Eindhoven University of Technology, History Division of Technology, Innovation, Society.

Elle interviendra
sur

Accounting Tricks: How Pedestrians & Cyclists were Thrown under the Bus, 1910s-1940s

le jeudi 17 novembre de 17 à 19h.

Lieu : Institut des sciences de la communication (ISCC), salle de conférence (rdc)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13°, M° Gobelins

Résumé :

As Theodore Porter has argued many years ago, counting is a highly political act. The world of statistics was born from democratic states and their engineering elites seeking justification for creating the public good. The love and belief in statistics happened particularly when elites were less secure about the power they were meting out. In this research paper, I show in detail how a car-governed future was blueprinted at the expense of mostly working-class pedestrians and cyclists at PIARC’s international gathering in1926. Experts discursively relegated pedestrians and cyclists to the basement of history by making the distinction between “slow” and “fast” traffic. Fast traffic was the norm for the future and for modernity; slow traffic the deviant and old-fashioned mobility mode. To allow cars to achieve their full technological promise of high speed, slow traffic needed to be excluded. With slow traffic out of the way, the separation would let cars move expeditiously and attain their greatest speed potential. The international gathering in 1926 offers a window into how the blueprint was hammered out through setting international standards for counting and design for an automotive future for decades to come.

Un texte préparatoire peut être envoyé à ceux qui en feront la demande par mail.

Vous pouvez retrouver le programme complet du séminaire sur le blog de l’axe « L’Europe comme civilisation matérielle » du LabEx EHNE : https://europeflux.hypotheses.org/

L’economia romana arcaica: produzioni, commerci e consumi di una città mediterranea tra VIII e IV secolo a.C.

Dans le cadre du séminaire d’histoire économique antique (J. Zurbach)  

Les jeudis, 16-18h, à l’ENS, salle d’Histoire (45 rue d’Ulm – esc. D 2e étage)

17 Novembre: il contesto fisico centro Tirrenico; aspetti dell’età del Rame e dell’età del Bronzo, in particolare le importazioni di ceramica micenea.

24 Novembre: La prima età del ferro: fasi laziali II-III e IV: significato storico e politico della poleogenesi romana; la comparsa della scrittura; l’emergere delle aristocrazie; il tribute state;  importazioni euboiche, corinzie, celtiche; aspetti ambientali: le saline alla foce del Tevere.

1er Décembre: l’età arcaica I: le innovazioni urbane; le innovazioni rurali e il loro significato politico; riforme sociali: la proprietà privata; il catasto e l’esercito di leva; sistemi di valori premonetali.

8 Décembre: l’età arcaica II: Roma per terra e per mare: Roma e Massalia; trattato romano-cartaginese; foedus Cassianum; colonizzazione in area latina;.

Dans le cadre du séminaire « Grèce de l’Est, Grèce de l’Ouest »

Jeudi 17h30 – 19h30, à l’ENS, salle F (45 rue d’Ulm – esc. D 1er étage)

 

15 Décembre: dalla crisi del V allo sviluppo del IV secolo: (la crisi del V e il suo superamento; tentativi di colonizzazione in Corsica e Sardegna; pirateria romano-anziate; trattato con Rodi.

Note conclusive.

Séminaire Technique et Science du Moyen Âge à la Renaissance : matériaux, pratiques et savoirs

 

La prochaine séance du séminaire se déroulera lundi 14 novembre 2016 (de 17h à 19h à l’Ecole normale supérieure, 45 rue d’Ulm, en salle d’Histoire).

Nous accueillerons Pascal Brioist (université François Rabelais, Tours)

Leonard de Vinci, la fabrique et le fonctionnement des canons dans la Milan des Sforza
Pour une présentation de cette séance du séminaire et une bibliographie indicative, consultez
Lundi 14 novembre: Pascal Brioist

Avec nos meilleures salutations,
Catherine Verna et Philippe Dillmann

Séminaire « Etat et justice économique aux Etats-Unis »

Chères et chers collègues,

Nous avons le plaisir de vous transmettre ci-dessous le programme du séminaire que nous menons conjointement à l’EHESS, et qui pourrait intéresser certain-es d’entre vous. Vous y êtes cordialement convié-es.

Bien amicalement,

Nicolas Barreyre & Romain Huret

*****

État et justice économique aux États-Unis

Séminaire de Nicolas Barreyre et Romain Huret

Programme 2016-2017

Les 1er, 3e et 5e lundis du mois de 14h à 16h en salle 12, EHESS, 105 boulevard Raspail, Paris 6e

Aux États-Unis, les débats politiques actuels ont remis au centre la question des inégalités économiques croissantes, le rôle de l’État dans l’émergence de cette situation, et sa légitimité à déployer des politiques visant à y remédier. Dans ces débats sont convoquées des conceptions antagonistes et passionnées de la justice économique. Ce séminaire vise à explorer l’histoire politique de ces conceptions économiques depuis les débuts de la Jeune République. S’appuyant notamment sur deux corpus historiographiques en plein renouveau – l’histoire de l’État et l’histoire de l’économie politique américaine – il étudiera la place changeante de l’État dans la construction, la transformation, et la régulation de l’espace économique, et la centralité des luttes politiques pour contrôler son rôle, le limiter, voire y échapper. Deux chantiers seront au cœur de ce travail : l’un portera sur la dette publique, et l’autre sur la fiscalité (et plus particulièrement sur les pratiques d’évasion fiscale).

7 novembre 2016 : Introduction (NB & RH)

21 novembre : Marché de l’art, évasion fiscale aux États-Unis : le cas du marchand d’art Joseph Duveen et de la galerie Knoedler (1900-1930) (RH)

5 décembre : Dette et politique aux États-Unis : un tour d’horizon politique (NB)

16 janvier 2017 : Histoire du capitalisme américain : une vue historiographique (NB & Alexia Blin)

30 janvier : Une histoire globale d’Aluminium Company of America est-elle possible ? (RH)

20 février : Comment l’État du « laisser-faire » s’est retrouvé au centre du système bancaire américain, 1863-1913 (NB)

13 mars : Yanni Kotsonis (NYU), titre à déterminer

20 mars : Jonathan Levy (U. Chicago) : « The “Capital” in Capitalism »

15 mai : Évasion fiscale et territoire aux États-Unis : le cas du Delaware (RH)

29 mai : Des usages de l’emprunt « patriotique » : les (non-)effets de la guerre de Sécession (NB)

https://enseignements-2016.ehess.fr/2016/ue/1759//

Claudia Senik au Cercle d’épistémologie du 17 novembre: « L’économie du bonheur »

Cercle d’épistémologie économique
    CES, UNIVERSITE DE PARIS I – PANTHEON SORBONNE
106-112 bd de l’Hôpital, 75647 PARIS CEDEX 13, FRANCE
tél: 01 44 07 82 37

Chers amis,
La prochaine séance d du Cercle d’épistémologie économique aura lieu :

le jeudi 17 novembre  2016
de 18 heures à 20 heures

à la Maison des Sciences Économiques ,
dans la salle du 6e étage
106-112 bd de l’Hôpital, 75013 Paris.
(Métro : Campo-Formio  ou Place d’Italie. Autobus : 57, 67, 27, 83 et 47)

Claudia SENIK
(Université Paris-Sorbonne, PSE, IUF)

traitera du thème suivant:

« L’économie du bonheur »
Avec notre amitié,Annie L. Cot
Jérôme Lallement

La langue du management et de l’économie à l’ère néolibérale

Chers et chères collègues,

Veuillez trouver ci-dessous le programme de la Table ronde consacrée à
la langue du management
mercredi 9 novembre 2016 de 14h à 16h30
Université Paris Ouest/Nanterre La Défense
Bâtiment Max Weber

Le Ceros organise avec l’AHMO une table ronde autour du livre coordonné par Corinne Grenouillet et Catherine Vuillermot-Febvret, la LAngue du Management et de l’Economie à l’ère Néolibérale. Formes sociales et littéraires.

LAMEN. S’agit-il d’une religion ? Cette langue, pratiquée initialement dans le monde de l’entreprise et de la gestion, s’est répandue dans toutes les sphères de la société. Cet ouvrage collectif interroge les discours managériaux et les fictions littéraires qui disent l’économie ou l’entreprise pour en révéler le fonctionnement.
Les auteurs historiens, littéraires, sociologues, gestionnaires, économistes, politistes … ainsi que l’artiste Jean-Charles Masséra ont oeuvré sous la direction de Corinne Grenouillet et de Catherine Vuillermot-Febvet pour débusquer les différentes formes de cette langue.

Autour des coordinatrices, les discutants : Geneviève Musca, maître de conférences en sciences de gestion et Nadia Naili, docteur en langue, littérature et civilisation anglophone, Eric Pezet, professeur de sciences de gestion.

La table ronde est ouverte au public dans la limite des places disponibles.

Au plaisir de vous y retrouver,

Attachment: table ronde LAMEN.docx
Description: application/vnd.openxmlformats-officedocument.wordprocessingml.document

Eve Lamendour
maître de conférences
Responsable du Master 2 SPE MANagement Environnemental
IAE de La Rochelle – CEREGE

Séminaire HSHI, « L’émergence du secteur des hydrocarbures en Algérie française », Samir Saul, 10 novembre

Chères et chers collègues,

 

Le séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation
(Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE)
a le plaisir d’accueillir

Samir Saul,
professeur d’histoire des relations internationales à l’université de Montréal.

Il présentera une intervention
sur

L’émergence du secteur des hydrocarbures en Algérie française

le jeudi 10 novembre de 17 à19h.

Lieu : Institut des sciences de la communication (ISCC), salle de conférence (rdc)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13°, M° Gobelins

Résumé :

Si l’on soupçonne depuis longtemps l’existence de gisements pétroliers dans le sous-sol algérien, c’est seulement en 1956 que sont réalisées les découvertes. Celles-ci sont d’une taille considérable, assez généreuse pour compenser l’attente. Au pétrole s’ajoutent la même année de vastes nappes de gaz. L’Algérie devient un pays riche en hydrocarbures et la France, mal pourvue en pétrole et en gaz, dispose de réserves qui font d’elle une puissance pétrolière dans le monde. Le pétrole algérien lui procure une source d’hydrocarbures abondante et sûre, car sous son contrôle. La France peut penser à une politique nationale du pétrole et ses pétroliers ont le matériau pour parfaire leur formation technique. S’agissant de l’Algérie, l’avènement des hydrocarbures signale le passage rapide d’une économie d’exportation de produits agricoles à une économie d’exportation de produits énergétiques. La conférence mettra en lumière les différentes phases de la création quasi spontanée du secteur des hydrocarbures en Algérie.

 

Vous pouvez retrouver le programme complet du séminaire sur le blog de l’axe « L’Europe comme civilisation matérielle » du LabEx EHNE : https://europeflux.hypotheses.org/

 

Prochaines séances :

·        17 novembre       Ruth Oldenziel (Technische Universiteit Eindhoven, TU/e)
Conceptualizing the History of Sustainable Urban Mobility.

·        24 novembre       Emanuel Bertrand (Centre Alexandre-Koyré/ESPCI Paris)
Retour sur un succès éditorial, La Nouvelle Alliance d’Ilya Prigogine et Isabelle Stengers (1979). Mise en récit apologétique de la thermodynamique des processus irréversibles loin de l’équilibre ou dialogue singulier entre un physicien et une philosophe ?

·        1 décembre       David Aubin (IMJ-PRG/ASHiC, Université Pierre et Marie Curie)
Flowcharts.

·        8 décembre       Dominique Trudel (ISCC/Université du Québec à Montréal)
La Tour Lumière Cybernétique de La Défense (1963-1978) : éléments pour une histoire technique et politique.

·        15 décembre       Adeline Blaszkiewicz (Centre d’histoire sociale du XXe siècle/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Albert Thomas et l’innovation dans les usines d’armement : un avatar du réformisme

 

Bien cordialement

Arielle Haakenstad
Laboratoire d’excellence EHNE Écrire une histoire nouvelle de l’Europe
Coordinatrice axe 1  » L’Europe comme produit de la civilisation matérielle 
l’Europe des flux « 
labex-ehne1@listes.paris-sorbonne.fr
Université Paris-Sorbonne
Institut des sciences de la communication (ISCC)
20 rue Berbier du Mets
75013 Paris
+33 (0)1 58 52 17 85
http://europeflux.hypotheses.org/
www.labex-ehne.fr

Séminaire interdisciplinaire d’histoire économique, Lyon, Ciham/Larhra/Hisoma

Bonjour,
je voulais vous informer de la prolongation cette année du séminaire interdisciplinaire d’histoire économique (commun au Ciham, Larhra et Hisoma). La première intervention sera assurée, le mardi 15 novembre de 17 à 19H, par Abbès Zouache, avec comme titre :
« Financer la guerre en Syrie, 1097-1174 ».
Les séances se déroulent en salle Reinach – MSH MOM – 7 rue Raulin – Lyon 7e (pour les extérieurs, l’entrée se fait par le 86 rue Pasteur). La suite du programme est disponible en pièce jointe. N’hésitez pas à diffuser cette information.
Au plaisir de vous retrouver ou de faire votre connaissance. Jérôme Maucourant – LABORATOIRE HISOMA Histoire et Sources des Mondes Antiques –  + 33 6 84 36 60 36 (http://www.hisoma.mom.fr/annuaire/maucourant-jerome)

Séminaire interdisciplinaire d’histoire économieCalendrier des  interventions.En principe, salle Reinach de 17 à 19 H, MOM, Lyon (sauf certains cas … notés en gras)– 15 novembre de 17 à 19H : Abbès Zouache, « Financer la guerre en Syrie, 1097-1174 ».- 13 décembre de 16 à 19 H : E. Haddad (« Les transformations du rapport à la terre et aux seigneuries dans la noblesse française entre XVIe et XVIIIe siècle ») et J.-F. Chauvard (« Richesse, accumulation, cycles de vie. Les modèles économistes à l’épreuve des sociétés d’Ancien Régime »), Attention, exceptionnellement en salle Elise RivetISH, 14 avenue Berthelot.- 20 décembre de 17 à 19H : Denis Menjot, « Crédit public et transformations de la fiscalité dans les villes médiévales (XIVe-XVe siècle) »- 17 janvier de 17 à 19H : Pierre Schneider, « L’historien de l’antiquité face au concept de globalisation / mondialisation. Autour de quelques publications récentes ».- mercredi 1er février de 17 à 19H : Bruno Tinel, « Comment comprendre l’évolution de la dette publique ? ».- mercredi 15 février de 17 à 19H : Giacomo Todeschini, « La dette non-remboursable. La logique de l’endettement et de la restitution entre théologie et hiérarchisation sociale (13e-16e siècles) ».- 7 mars de 17 à 19H : Damien Agut, « Modéliser l’économie de l’Egypte ancienne : à propos de deux livres récents (Monson 2012 et Muhs 2016) ».- 25 avril de 16 à 19 H : Christian Lamouroux, « Les marchés et l’intégration des économies régionales dans la Chine des XIe et XIIe siècles » et François Gipouloux, « Une histoire économique comparée Europe Chine est-elle possible? Réflexions préliminaires sur la trajectoire spécifique des institutions économiques chinoises à la fin de l’époque impériale, XVIe-XIXe siècle ».- 16 mai de 17 à 19 H : Juan Carlos Moreno Garcia, « Les dynamiques agraires de l’Égypte pharaonique : une approche comparative ».- 6 juin de 17 à 19 H : Laetitia Graslin, « L’usage de l’argent dans la Babylonie du VIe siècle av. J.-C »

La vie des noirs en France au XVIIIe siècle- 17 novembre

invitation dans le cadre du séminaire : « Les populations noires en France : du préjugé de couleur à la color-blindness (XVIIe – XXIe siècle) »

le jeudi 17 novembre (15 h à 18 h)

Pierre Boulle  (McGill University, Montréal)

« Lire entre les lignes : la vie des noirs en France au XVIIIe siècle ».

 

Pierre Boulle a notamment publié : Race et esclavage dans la France de l’Ancien régime, Paris, Perrin, 2007 et avec Sue Peabody : Le droit des Noirs en France au temps de l’esclavage : textes choisis et commentés, Paris, l’Harmattan, 2014.

 

Le séminaire a lieu au Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis, 22 bis Rue Gabriel Péri, 93200 Saint-Denis (Métro Porte de Paris).

 

Séminaire animé par Emmanuelle Sibeud (IDHE.S, Université Paris 8) ; Sylvain Pattieu (Université Paris 8) ; Audrey Célestine (Université Lille 3), Sarah Fila-Bakabadio (Université de Cergy-Pontoise), Françoise Lemaire (Archives nationales), Tyler Stovall (Université de Californie, Santa Cruz).

Philippe Minard
UMR 8533 CNRS (IDHE.S), université Paris 8, et EHESS (CRH)

Séminaire HSHI, « L’Académie des sciences et la diplomatie scientifique : éléments et perspectives », Pascal Griset, 3 novembre

Chères et chers collègues,

Le séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation (Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE) a le plaisir d’accueillir

Pascal Griset,
professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris-Sorbonne et directeur de l’Institut des Sciences de la Communication (CNRS/UPMC/Université Paris-Sorbonne).

Il présentera une intervention
à partir de son ouvrage : Une compagnie en son siècle. 350 ans de l’Académie des sciences, coécrit avec Florence Greffe et publié aux éditions du Cherche Midi en 2015.

 

La séance portera sur
« L’Académie des sciences et la diplomatie scientifique : éléments et perspectives ».

Elle se déroulera le jeudi 3 novembre de 17 à19h
à l’Institut des sciences de la communication (ISCC), salle de conférence (rdc)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13°, M° Gobelins

 

Vous pouvez retrouver le programme complet du séminaire sur le blog de l’axe « L’Europe comme civilisation matérielle » du LabEx EHNE : https://europeflux.hypotheses.org/

 

Prochaines séances :

·        10 novembre       Samir Saul (Université de Montréal)
L’émergence du secteur des hydrocarbures en Algérie française.

·        17 novembre       Ruth Oldenziel (Technische Universiteit Eindhoven, TU/e)
Conceptualizing the History of Sustainable Urban Mobility.

·        24 novembre       Emanuel Bertrand (Centre Alexandre-Koyré/ESPCI Paris)
Retour sur un succès éditorial, La Nouvelle Alliance d’Ilya Prigogine et Isabelle Stengers (1979). Mise en récit apologétique de la thermodynamique des processus irréversibles loin de l’équilibre ou dialogue singulier entre un physicien et une philosophe ?

·        1 décembre       David Aubin (IMJ-PRG/ASHiC, Université Pierre et Marie Curie)
Flowcharts.

·        8 décembre       Dominique Trudel (ISCC/Université du Québec à Montréal)
La Tour Lumière Cybernétique de La Défense (1963-1978) : éléments pour une histoire technique et politique.

·        15 décembre       Adeline Blaszkiewicz (Centre d’histoire sociale du XXe siècle/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Albert Thomas et l’innovation dans les usines d’armement : un avatar du réformisme

 

Bien cordialement

 

Arielle Haakenstad
Laboratoire d’excellence EHNE Écrire une histoire nouvelle de l’Europe
Coordinatrice axe 1  » L’Europe comme produit de la civilisation matérielle 
l’Europe des flux « 
labex-ehne1@listes.paris-sorbonne.fr
Université Paris-Sorbonne
Institut des sciences de la communication (ISCC)
20 rue Berbier du Mets
75013 Paris
+33 (0)1 58 52 17 85
http://europeflux.hypotheses.org/
www.labex-ehne.fr

Séminaire « Histoire des sciences, histoire de l’innovation », programme 2016-2017

Le séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation (Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE) a le plaisir d’accueillir

Pascal Griset,
professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris-Sorbonne et directeur de l’Institut des Sciences de la Communication (CNRS/UPMC/Université Paris-Sorbonne).

Il présentera une intervention
à partir de son ouvrage : Une compagnie en son siècle. 350 ans de l’Académie des sciences, coécrit avec Florence Greffe et publié aux éditions du Cherche Midi en 2015. Continuer la lecture de Séminaire « Histoire des sciences, histoire de l’innovation », programme 2016-2017