Tous les articles par Rédaction

Association française d'histoire économique (AFHE)

Bourse AFHE-RUCHE 2020-2021

Le RUCHE et l’AFHE (Association Française d’Histoire Économique) souhaitent encourager la recherche croisant histoire économique et histoire de l’environnement. Les deux associations ont créé cette année une bourse d’un montant de 1000 euros, destinée aux étudiant.e.s de toutes nationalités inscrit.e.s en master 2 dans une université ou dans un établissement supérieur public français, à l’exception des fonctionnaires déjà rémunérés pour leurs études.

10 étudiantes et étudiants ont candidaté pour cette première édition, et un jury de 8 membres, choisi à parité entre les deux associations et représentatif des différentes périodes de l’histoire, a délibéré le 19 novembre dernier. Il a choisi d’attribuer la bourse à Émilie Pasquier, inscrite en master d’histoire à Sciences Po Paris, pour son sujet intitulé Les eaux du Caire (1865-1922) : l’équipement en infrastructures hydrauliques d’une capitale connectée et ses experts européens, préparé sous la codirection de Giacomo Parrinello et Jean-Pierre Filiu.

Le projet allie histoire économique, histoire environnementale et histoire urbaine en se situant au sein du champ en plein essor des « water studies« . Il renouvelle une historiographie francophone qui a pu s’intéresser à la place de l’eau dans la ville et dans les projets urbains[1], à la mutation des paysages urbains de l’eau[2], ou aux procédés techniques et processus politiques menant à la sécurisation des approvisionnements en eau[3].

À travers l’histoire de deux sociétés, la Société des Eaux du Caire, une société française créée par concession de l’Etat égyptien en 1865 afin d’équiper la ville avec un réseau d’eau potable, et sa concurrente britannique, la Cairo Water Company, le projet vise à étudier la manière dont la gestion de l’eau et la mise en place du réseau d’eau potable et du réseau d’égouts participent à la croissance urbaine du Caire entre le années 1860 et le début du XXe siècle.  Les eaux du Nil font l’objet des observations des administrateurs coloniaux et des ingénieurs européens entre préoccupations économiques et hygiénistes.  

Émilie Pasquier sera invitée à présenter ses travaux lors des assemblées générales des deux associations.

Pour plus d’informations : Stéphane Frioux, président du RUCHE, stephane.frioux@univ-lyon2.fr et Manuela Martini, présidente de l’AFHE, afhe.association@gmail.com

 

[1] Frédéric Graber, Paris a besoin d’eau. Projet, dispute et délibération technique dans la France napoléonienne, Paris, CNRS Editions, 2009 ; Vincent Lemire, La soif de Jérusalem. Essai d’hydro-histoire (1840-1948), Paris, Editions de la Sorbonne, 2011.

[2] Alice Ingold, Négocier la ville. Projet urbain, société et fascisme à Milan, Paris/Rome, École française de Rome/Éditions de l’EHESS, 2003

[3] Stéphane Frioux, Les batailles de l’hygiène. Villes et environnement de Pasteur aux Trente Glorieuses, Paris, PUF, 2013.

11 déc. 2020 : Visioconférence : Institutions et développement économique dans une perspective globale + Assemblée générale de l’AFHE

Table ronde organisée par Alessandro Stanziani, CNRS et EHESS (CRH), suivie de l’assemblée générale de l’AFHE
Modératrice : Catherine Virlouvet, Université d’Aix-Marseille

Programme du vendredi 11 décembre 2020

Première partie. Population, travail, institutions. 14h-15h15

Hayri Gökşin Özkoray, Université d’Aix-Marseille
Alessandro Stanziani, CNRS et EHESS
Denis Cogneau, IRD et EHESS

Deuxième partie. Institutions et marchés. 15h30-16h45

Louise Quillien, Université de Paris 1
François Gipouloux
, CNRS, Centre Chine
Vanessa Caru, CNRS, Ceias

Discussion générale. 16h45-17h15

 Assemblée générale de l’AFHE. 17h30-19h

Présentation de la table ronde

Le but de cette table ronde est de discuter les liens entre institutions et dynamiques économiques dans des analyses comparées et globales à la fois. Dans cette perspective, la priorité sera donnée à des régions (ou aires culturelles selon la perspective adoptée) et à des périodes qui ne constituent pas les domaines privilégiés de l’histoire économique, en France en particulier. Nous discuterons ainsi de Mésopotamie ancienne, d’Islam et monde ottoman médiéval et moderne, de Russie, Chine, Afrique et Inde à l’époque moderne-contemporaine. Continuer la lecture de 11 déc. 2020 : Visioconférence : Institutions et développement économique dans une perspective globale + Assemblée générale de l’AFHE

Relevé de décisions du CD du 28 avril 2020

Compte-rendu du comité directeur 28 avril 2020

Présents : Manuela Martini, Anne Conchon, Lionel Kesztenbaum, Mathieu Arnoux, Dominique Barjot, Fabien Cardoni, Loïc Charles, Guillaume Daudin, Sabine Effosse, Laurent Feller, Patrick Fridenson, Laurent Herment, Marguerite Martin, Nicolas Marty, Niccolò Mignemi, Laure Quennouëlle-Corre, François Rivière, Matthieu Scherman, Pierre Sicsic, Béatrice Touchelay et Catherine Virlouvet

Excusés: Régis Boulat, Jean-Claude Daumas, Cécilia D’Ercole, Virginie Mathé et Alessandro Stanziani.

La réunion (réalisée en visio-conférence) débute à 14h.

Relevé des décisions

1. Financement des posters numériques au WEHC Paris 2021

L’AFHE accepte de doter deux prix, d’un montant maximum de 500 euros chacun, pour des supports numériques primés au WEHC Paris 2021. Le premier concerne un projet relatif à la diffusion de la recherche ; le second porte sur une innovation digitale au service de la recherche.

2. Point sur la diffusion des messages sur la liste de l’AFHE

Conformément à la motion adoptée par le comité directeur le 4 février 2019 relativement à la modération de la liste AFHE, il est rappelé que celle-ci ne concerne que les messages en rapport avec l’histoire économique.

4. Partenariat avec la ‘Société d’économie politique et d’histoire économique du Japon’

Le comité directeur se prononce à l’unanimité pour une réponse favorable et rapide.

WEBINAIRE : Finances publiques et approvisionnement en sortie de crise : regard sur le passé

28 mai 2020 (17h-18h30), mise en ligne des vidéos dimanche 5 juillet 2020

Association française d’histoire économique

Pour revoir le webinaire en vidéo ou l’écouter en podcast : https://www.canal-u.tv/producteurs/afhe/2020.0/webinaire

Programme

Lire la suite

Les années 1930 en France : quelle(s) crise(s) ?

 

 décembre 2018. Assemblé générale de l’Association française d’histoire économique, Université Paris Dauphine.

 

Intervenants et thèmes (dans l’ordre des interventions)

  • Elie Benjamin-Loyer (doctorant Paris-Nanterre IDHES, UNESCO) :

L’immigration, variable d’ajustement d’un système en crise ? Rigueurs nouvelles du droit, criminalisation du séjour illégal, expulsion et refoulements en France (1929-1939)

  • Raphaël Orange-Leroy (doctorant, laboratoire AGORA, Université Cergy-Pontoise) :

Économistes et traumatisme des années 1930 dans la crise du système de Bretton Woods

  • Stefano Ungaro (économiste à l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) :

La crise bancaire française des années 1930 : nouvelles recherches

  • Marine Simon, (doctorante Université de Rouen Normandie, GRHis EA 3831) :

 L’industrialisation de la basse-Seine dans  les années 1930 : un moment décisif ? 

  • Introduction et modération par Eric Monnet (EHESS)

Continuer la lecture de Les années 1930 en France : quelle(s) crise(s) ?

Protestation contre La Restriction d’accès aux archives du Service Historique de la Défense

L’AFHE s’est joint à de nombreuses sociétés savantes pour protester contre la restriction d’accès aux archives du service historique de la défense.

 

Par ailleurs, une pétiton à ce sujet est en ligne que chacun peut signer :Pétition Change.org

Continuer la lecture de Protestation contre La Restriction d’accès aux archives du Service Historique de la Défense

Compte-rendu de l’Assemblée générale du 7 décembre 2019

RQ : LES TABLEAUX SONT VISIBLES DANS LE PDF JOINT

Procès-verbal de l’assemblée générale de l’Association française d’histoire économique (7 décembre 2019)

Pour voir convenablement les tableaux, merci de vous reporter au pdf de l’assemblée générale : PV AG AFHE2019

Présents : A. Conchon, G. Daudin, L. Herment
P. Baubeau, C. Bourgeois, Z. Bregianni, L. Charles, S. Dormard, A. Drach, C. d’Ercole, P. Fridenson, P. Gervais, E. Grandi, P.-C. Hautcoeur, S. Lloret, M. Martin, M. Martini, N. Mignemi, R. Orange-Leroy, L. Quennouëlle-Corre, V. Rebolledo-Dhuin, F. Rivière, M. Sherman, P. Sicsic, N. Sofia, B. Touchelay, B. Truong-Loï

La séance est ouverte à 11h45 dans la salle Raymond Aron à l’Université Paris Dauphine (Place du Maréchal de Lattre de Tassigny 75016 Paris)

– Rapport financier par Laurent Herment (trésorier)

 

Continuer la lecture de Compte-rendu de l’Assemblée générale du 7 décembre 2019

Relevé de décisions du comité directeur du 4 février 2019

Présents : P. Baubeau, G. Béaur, A. Conchon, G. Daudin, L. Feller et P. Fridenson

– Congrès AFHE 2019

Il est décidé d’intégrer au comité d’organisation les collègues dont les institutions contribuent financièrement au congrès de l’AFHE.
Le comité scientifique est pour sa part constitué par les membres du comité directeur de l’association.

– Modération de la liste AFHE

Il est prévu de soumettre par un vote électronique aux membres du comité directeur la motion suivante :

La liste « histoire_eco » a pour objet principal la diffusion de l’actualité de la recherche et de l’enseignement en histoire économique […]
Le comité directeur de l’AFHE a décidé d’autoriser explicitement les messages politiques ou syndicaux à condition qu’ils concernent directement l’activité des enseignants et des chercheurs en histoire économique. Cette autorisation pourra être retirée.

Les modérateurs au nom du bureau de l’AFHE sont seuls chargés de l’application de cette décision
Ceux et celles qui postent des messages sont invités à respecter les règles suivantes :

  •   Diffuser une seule fois les annonces de séminaires

  •   Attendre trois semaines avant de rediffuser les annonces concernant des colloques et

    des appels à communications

  •   Utiliser dans leurs messages adressés à la liste le même ton que celui qui est employé

    dans le cadre d’un événement scientifique

    – Vie de l’association

    Il a donc été convenu de définir à la prochaine assemblée générale une charge spécifique pour la gestion de la communication avec les adhérents.
    Il est décidé également de faire figurer sur le site internet de l’AFHE le rapport moral et le rapport financier, mais de ne pas les diffuser sur la liste. Il sera précisé aux seuls adhérents que les deux rapports mentionnés ci-dessus sont disponibles sur le site.

– Organisation d’une session invitée AFHE à l’AFSE

Dans le cadre des journées de l’AFSE qui se tiendront à Orléans entre les 17 et 19 juin prochains, B. Blancheton et L. Charles ont soumis un projet de session sur les « Données historiques du commerce extérieur ». Elle devrait réunir trois ou quatre intervenants. Cette proposition est adoptée. Un appel à communications a été diffusé sur la liste hist_éco

Relevé de décisions du comité directeur du 6 juin 2019

Réunion du Comité directeur du 6 juin 2019

Présents : G. Daudin, A. Conchon, L. Herment, P. Baubeau, L. Feller, P.-C. Hautcoeur, M. Martini, E. Monnet et L. Quennouëlle-Corre

– Congrès de l’AFHE (6-7 décembre 2019)
Il a été décidé, outre la récompense prévue pour la meilleure communication ‘Jeune chercheur.e’ (master et doctorat), d’offrir une bourse de 1000 euros pour financer une mission de dépouillement en archives. Le lauréat s’engage à présenter son projet de recherche dans le cadre de la remise du prix ‘Jeune chercheur.e’, à composer un compte-rendu du congrès qui sera posté sur le site de l’association, et à participer au prochain congrès de l’AFHE pour exposer les résultats de ses recherches. Le règlement sera voté lors de la réunion du 3 juillet.

– Relation avec le Centre for History and Economics (CHE)
Le Comité directeur disposera d’un représentant de l’AFHE, en la personne de G. Daudin, au comité de direction du CHE-P.
La demande du CHE-P de mettre en ligne sur le site de l’AFHE sous la forme d’un billet le compte rendu de ses ateliers (a priori un par an) a également été acceptée.
Il a été décidé par ailleurs d’héberger sur le site de l’AFHE une page, sur le modèle du wiki- auditions, ouvert au CHE-P et à toutes les autres institutions partenaires, annonçant les actualités en histoire économique à Paris et en région (séminaires, colloques, soutenances…).

– Blois 2019

Matthieu Scherman confirme l’organisation d’une carte blanche AFHE à “L’économie aux Rendez-vous de l’histoire”. La session portera sur les inégalités. Les intervenants seront Véronique Chankowski (sous réserve de disponibilité), Anne Montenach, Béatrice Touchelay et Matthieu Scherman.

Relevé de décision du comité directeur de 3 juillet 2019

Présents : G. Daudin, A. Conchon et L. Feller

Relevé de décisions

– L’allocation offerte pour une mission en archives sera attribuée cette année en hommage à Jean Heffer. Le règlement a été rédigé. Les propositions seront à envoyer à l’adresse de la secrétaire générale de l’AFHE (anne.conchon@univ-paris1.fr) au plus tard le 15 octobre.

– Il reviendra au bureau de choisir le lauréat du prix de la meilleure communication ‘jeune chercheur’ lors du prochain congrès de l’AFHE.

– L’appel à candidatures pour le renouvellement du comité directeur va être diffusé prochainement sur la liste histoire_éco. Il est rappelé aux candidats qu’ils doivent être à jour de cotisation.

– Il a été procédé à la désignation des rapporteurs pour l’examen des 15 candidatures au prix de thèse AFHE-BN Paribas. Les rapports seront à adresser à la Secrétaire générale pour le 15 octobre au plus tard.

– La réunion du prochain comité directeur est prévue le 25 octobre prochain à 14h En voici l’ordre du jour provisoire :

– Utilisation du vote électronique pour le renouvellement du comité directeur
– Désignation du lauréat de l’allocation
– Etablissement de la liste des candidat.es. finalistes pour le prix de thèse AFHE-BNP Paribas
– Questions diverses

Relevé de décision du comité directeur du 7 décembre 2019

Compte-rendu du comité directeur

7 décembre 2019

 

Présents : L. Charles, A. Conchon, G. Daudin, C. d’Ercolle, P. Fridenson, P.-C. Hautcoeur, L. Herment, M. Martin, M. Martini, N. Mignemi, M. Scherman, P. Sicsic, B. Touchelay

 

Le comité directeur nouvellement élu se réunit à 14h.

 

Relevé de décisions

 

– Le nouveau bureau élu est composé de

Manuela Martini (présidente)

Anne Conchon (secrétaire générale)

Lionel Kesztenbaum (trésorier)

Catherine Virlouvet (vice-présidente – histoire ancienne)

Laurent Feller (vice-président – histoire médiévale)

Loïc Charles (vice-président – histoire moderne)

Pierre-Cyrille Hautcoeur (vice-président – histoire contemporaine)

 

– A la suite du colloque des 6-7 décembre, le comité directeur rappelle son attachement à la courtoisie dans les échanges académiques.

Comité directeur 2016-2019

Comité directeur 2016-2019

Membres élus

Arnoux Mathieu

Professeur d’histoire médiévale université Paris Diderot et Directeur d’études EHESS

Baubeau Patrice

Maitre de conférences d’histoire contemporaine, Université Paris Ouest Nanterre la Défense, IDHES

Chambon Grégory

Directeur d’études EHESS histoire antique, ANHIMA

Chankowski Véronique

Professeur d’histoire égéenne et économie antique à l’Université Lyon 2, directrice HISOMA 

Conchon Anne

Professeur d’histoire moderne, université de Paris I Panthéon Sorbonne, IDHE

Conesa Marc

Maitre de conférences d’histoire moderne, Université Paul Valéry Montpellier 3, EA Crises 

Daudin Guillaume

Professeur d’économie, Université Paris Dauphine, LEDA, histoire économie moderne commerce international.

Diebolt Claude

Directeur de Recherche Économie : cliométrie, économie historique, Université de Strasbourg BETA/CNRS

Druelle-Korn Clotilde

Maître de conférences d’histoire contemporaine, Université de Limoges, CRIHAM 

Feller Laurent

Professeur d’histoire médiévale, Université Paris I Panthéon Sorbonne, LAMOP

Hautcoeur Pierre-Cyrille

Directeur d’études et président de l’EHESS, Paris School of Economics. Histoire monétaire et financière.

Herment Laurent

Chargé de Recherches CNRS, Histoire contemporaine CRH – EHESS

Martini Manuela

Professeur d’histoire contemporaine, Université Lyon 2, Larhra.

Mathé Virginie

Maître de conférences en histoire ancienne à l’Université Paris-Est Créteil / Centre de Recherche en Histoire Européenne Comparée

Minovez Jean-Michel

Professeur d’histoire moderne, Université de Toulouse Jean-Jaurès, FRAMESPA

Monnet Eric

Economiste chercheur « senior » Banque de France, enseignant PSE

Quennouëlle-Corre Laure

Directrice de Recherche CNRS, Histoire contemporaine CRH

Touchelay Béatrice

Professeur d’histoire contemporaine, Université de Lille 3, IRHIS 

Warlouzet Laurent

Professeur d’histoire contemporaine, Université du Littoral Côte d’Opale (Boulogne-sur-Mer)

Membres de droit

Barjot Dominique

Ancien président

Béaur Gérard

Ancien président

Coquery Natacha

Ancienne présidente

Daumas Jean-Claude

Ancien président

D’Ercole Cecilia

Ancienne présidente

Fridenson Patrick

Ancien Président

Heffer Jean

Ancien Président (démissionnaire pour raisons de santé en 2018, décédé en 2019)

Marty Nicolas

Ancien secrétaire général

Merger Michèle

Ancienne secrétaire générale

Catherine Vuillermot

Ancienne secrétaire générale (décédée en 2019)

 Chargés de mission

Cardoni Fabien : relations avec l’IGPDE

Chargé d’études au bureau de la Recherche de l’IGPDE (ministère de l’Économie et des Finances),

Liliane Hilaire-Perez : dossier de candidature de Paris pour le WHEC 2021

Professeure d’histoire moderne à l’Université Paris Diderot et directrice de recherches à l’Ehess

Matthieu Scherman : participation aux rendez-vous d’histoire de Blois et relations avec l’enseignement secondaire

Professeur agrégé d’histoire

Efosse Sabine : relations inter-disciplinaires

Professeure d’histoire contemporaine à l’université Paris-Ouest, IDHES

Règlement de l’allocation de recherche AFHE en l’honneur de Jean Heffer

Objet

L’AFHE a décidé d’offrir une allocation de recherche à hauteur de 1000 euros pour financer une mission de dépouillement en archives pour son congrès 2019.

L’allocation est dédiée cette année à la mémoire de Jean Heffer.

Critères d’éligibilité

Peuvent candidater les étudiants inscrits en Master 2 et en doctorat, en France ou dans un pays francophone, et travaillant sur un sujet d’histoire économique, sans restriction de période.

Les pièces à fournir sont :

  • une lettre du directeur de recherches justifiant l’intérêt de la mission.
  • un projet de recherche (6 000 signes)
  • une liste détaillée des archives à consulter

Les candidats doivent être adhérents de l’association à jour de leur cotisation.

Calendrier

Les propositions sont à envoyer à l’adresse de la secrétaire générale de l’AFHE : anne.conchon@univ-paris1.fr en indiquant dans l’objet du message “Allocation Archives AFHE 2019” jusqu’au 30 novembre 2019.

Jury

Le lauréat sera désigné par le comité directeur de l’AFHE

Conditions

Le lauréat, s’engage à :

  • présenter son projet de recherche dans le cadre du congrès de l’AFHE en quelques minutes.
  • rédiger un compte-rendu de sa mission dans un délai de trois mois après la fin de sa mission pour diffusion sur le site de l’AFHE
  • participer au congrès suivant de l’AFHE pour exposer le résultats de ses recherches.

Le versement s’effectuera sur présentation du titre de transport. L’allocation couvrira le billet de train ou d’avion et des per diem (groupe 1 de http://pauillac.inria.fr/~leifer/ijeuro/#info) calculés en fonction de la longueur du séjour, pour un maximum de 1000 euros.  Elle sera versée avant le début du séjour.

Bien que l’allocation soit cumulable avec une autre subvention, le lauréat s’engage à ne pas demander un double remboursement pour les mêmes dépenses.

 

Plus de détails sur le congrès : https://afhe.hypotheses.org/11738
L’inscription est obligatoire : https://forms.gle/rECXZH8hjNQTKbqu6
Pour adhérer à l’AFHE : https://afhe.hypotheses.org/category/actualite-de-lafhe/adherer

Programme congrès de l’AFHE 6-7 décembre 2019

Congrès de l’AFHE (6-7 décembre 2019)

L’inscription est obligatoire : https://forms.gle/rECXZH8hjNQTKbqu6

Les conséquences économiques de la paix

Les périodes de paix ont-elles été favorables à la croissance économique, ou au contraire correspondent-elles à des périodes de ralentissement sinon de déclin ? Cette question a fait l’objet d’interrogations répétées de la part des économistes (c’est le cas notamment de John Maynard Keynes avec l’ouvrage qu’il publia en 1919 dans lequel il compare le traité de Versailles à une « paix carthaginoise ») ; elle est aussi au cœur des préoccupations des historiens qui ont envisagé l’impact de la paix sur les structures et les dynamiques économiques à différentes périodes. Alors même que les effets économiques des guerres ont été largement étudiés, les enjeux économiques liés au rétablissement de la paix n’ont pas fait l’objet de la même attention.
L’objectif de ce congrès est d’approfondir cette réflexion en envisageant le rôle de la paix, qu’elle sanctionne la fin d’une guerre civile ou d’un conflit international, qu’elle soit temporaire ou permanente,  dans les dynamiques et les régulations économiques en longue durée. Dans quelle mesure les négociations et les traités de paix intègrent-ils des dispositions relatives aux moyens de rétablir les systèmes de production et les circuits de distribution (grâce au versement de réparations de guerre par exemple), ou inversement hypothèquent-ils les potentialités économiques (en raison du poids des confiscations ou des spoliations) ? En quoi la paix est-elle perçue par les acteurs économiques comme la possible restauration d’un ordre ancien ou comme un terreau favorable à des réformes économiques ?
Il serait toutefois réducteur de considérer que les périodes de paix marquent nécessairement des ruptures, alors qu’elles ne font parfois qu’accélérer des recompositions en cours à différentes échelles. En quoi correspondent-elles à des phases de croissance par le rétablissement de la confiance et la réduction de l’incertitude, ou à des conjonctures de décroissance ? A quelles échelles temporelles et spatiales auxquelles est-il possible de mesurer les conséquences économiques de la paix et les recompositions auxquelles elle donne lieu ?
A l’évidence les conséquences économiques de la paix diffèrent selon que l’on se situe du côté des vainqueurs ou des vaincus. Quelles redistributions de richesses s’opèrent alors entre les pays ou entre les groupes sociaux susceptibles de profiter des confiscations de guerre ou du partage des terres nouvellement conquises? Une telle réflexion amène aussi à considérer de façon différenciée les conséquences économiques de la paix en fonction des positions des acteurs dans le circuit économique et des secteurs d’activités. Quels comportements économiques les acteurs développent-ils ? Voit-on émerger alors de nouveaux acteurs économiques ?

6 décembre

BNP Paribas (14 rue Bergère 75009 Paris)

9h. Accueil

Allocution introductive de Guillaume Daudin (Université Paris-Dauphine) président de l’AFHE

9h30-10h20. Conférence invitée : Hervé Drévillon (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne), L’Etat éco-militaire au péril de la paix (XVIIe-XIXe siècles)

Pause-café

10h45-12h15. Session 1, présidée par Pierre Gervais (Université Paris 3)

Katia Schörle (Université Côte d’Azur), Paix, intégration économique, surveillance militaire et ressources d’Egypte et d’Orient (Ier-IIIe siècle après J.C.)

Sylvain Lloret (Sorbonne Université), Prospérité, résistance ou repli ? Les négociants français et anglais en Espagne et la paix d’Utrecht (1713)

David Do Paço (Sciences Po-CHSP), Paix et intégration régionale au XVIIIe siècle : le port franc de Trieste

12h30-13h45. Déjeuner

13h45-15h15. Session ‘Jeunes Chercheurs’, présidée par Laure Quenouelle-Corre ( CNRS – CRH)

Jean-Laurent Cadorel (École d’Economie de Paris), Une explication internationale et monétaire du Krach du NYSE d’octobre 1929

Adrien Montalbo (École d’Economie de Paris), Instruction primaire et croissance des communes XIXe siècle

Pierre Niccolò Sofia (Université Côte d’Azur), Venise et l’économie atlantique à la fin du XVIIIe siècle : le cas des perles de verre

Pause-café

15h45-17h45. Session ‘Jeunes Chercheurs’, présidée par Mathieu Arnoux (Université Paris-Diderot)

Marina Passat (Sorbonne Université), Le rétablissement du Pirée après la paix de 404 av. J.-C. : d’un outil politique à un instrument économique ?

David Bourgeois (Université de Haute-Alsace UHA), La fin des Guerres de Bourgogne et le développement des mines polymétalliques du sud des Vosges

Paul Maneuvrier-Hervieu (Normandie Université/Université de Genève), De la guerre au « doux commerce » : les conséquences de la paix en Normandie

Blaise Truong-Loi (Sciences-Po Paris / CHSP), Les traités de paix, des moments clés dans la mise sous tutelle des États endettés à la fin du XIXe siècle. Perspectives croisées entre la Chine, l’Empire ottoman et le Maroc.

18h. Remise du Prix AFHE-BNP Paribas

18h45 cocktail

7 décembre

Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne (12 place du Panthéon 75005, salle n°1)

9h-10h. Réunion du bureau

10h15-11h45. Session 2, présidée par Grégory Chambon (EHESS)

Catherine Bregianni (Academy of Athens), Faire la paix avec l’ex-Empire Ottoman. Enjeux économiques et financiers du traité de Lausanne (1923)

Elisa Grandi (École d’économie de Paris), The World Bank opens for business. The first loan to France and its aftermaths (1947-1952)

Alexis Drach (Université de Glasgow), Les conséquences bancaires de la paix européenne (1957-1992)

11h45-13h. Assemblée générale et proclamation des résultats du vote renouvelant le comité directeur  

13h-13h15. Réunion du nouveau comité directeur et élection du bureau

Déjeuner

14h30-16h. Session 3, présidée par Manuella Martini (Université Lyon 2-Lahra)

Gabriel Galvez-Béhar (Université de Lille), Des brevets à Versailles : la négociation et l’application des dispositions relatives à la propriété industrielle du traité de Versailles

Alexandre Bibert (Université de Mayence), Les espoirs du monde ouvrier à la fin de la Seconde Guerre Mondiale : la conférence syndicale mondiale de Londres et ses suites.

Béatrice Touchelay (Université de Lille), Une conséquence économique de la paix au XXe siècle : le développement des statistiques coloniales sous le regard des organisations internationales

Pause-café

16h30-17h20 Conférence invitée : Julie Claustre (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne), Sortir de la Guerre de Cent Ans. Le coût de la paix en Ile-de-France à la fin du XVe siècle

17h30.

Remise du prix de la meilleure communication ‘Jeune chercheur’

Annonce concernant le lauréat de la bourse de recherche ‘Jean Heffer’

Cocktail

Comité d’organisation : A. Conchon (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne/IDHES), L. Feller (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne), P. Gervais (Université Paris 3) et L. Herment ( CNRS – CRH)