Thomas Le Roux (dir.), Risques industriels. Savoirs, régulations, politiques d’assistance, fin XVIIe – début XXe siècle

Thomas Le Roux (dir.), Risques industriels. Savoirs, régulations, politiques d’assistance, fin XVIIe – début XXe siècle,

Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2016. 

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4183

Depuis une génération, de très grandes catastrophes industrielles d’ampleur internationale ont changé l’échelle que le risque industriel et technologique fait peser sur nos sociétés. Ce changement d’échelle est-il une transformation du régime de risque ou le prolongement d’un processus déjà amorcé précédemment ? C’est à une mise à distance et une historicisation du risque industriel qu’invite la lecture de cet ouvrage, fruit et partie d’une collaboration de plusieurs années entre des chercheurs de différents pays européens et des Etats-Unis.

En effet, si la notion contemporaine de risque ne sont mobilisés pour l’industrie qu’à la fin du xixe siècle, par emprunt au monde de l’assurance, un ensemble de concepts qui s’y rattachent est usuel au moins dès le xve siècle, et les autorités ont toujours mis en place des dispositifs juridiques et sociaux pour parer à ces risques. De la fin du XVIIe siècle aux années 1900 se déroule une séquence historique longue qui voit l’émergence de dispositifs de gestion à mesure des progrès de l’industrialisation.

Les contributions de cet ouvrage interrogent les savoirs et les normes construits par des acteurs très divers, les médecins, les législateurs, les juristes, les architectes, les assureurs, les syndicalistes ou encore les industriels. Elles montrent que si les régulations du risque sont très variables et dépendent des contextes et des configurations locales, celles-ci s’inscrivent toutefois dans un mouvement général qui formalise son acceptation comme constitutive des sociétés industrielles. Cette longue durée nous protège de la tentation de ne considérer les problèmes contemporains que comme nouveaux, et donne de la profondeur à des questions essentielles qu’une approche historique ne peut qu’enrichir.

Sommaire

Introduction

Thomas Le Roux, Pour une histoire longue des risques industriels

1ère partie. Risques, savoirs et marché

Judith Rainhorn, La santé au risque du marché. Savoir médical, concurrence économique et régulation des risques entre blanc de zinc et blanc de plomb (France, xixe siècle)

Gilles Maury, Effet Phénix. Les architectes du Nord de la France au xixe siècle et l’incendie industriel, un enjeu professionnel ?

Raymond Dartevelle, La lente construction d’une tarification des corps : entre pratique assurancielle du risque industriel, actuariat, expertise médico-légale et enseignement (années 1890-1905)

2e partie. Mesurer le risque au travail autour du moment 1900

Marco Saraceno, Mesurer le risque par la fatigue : la psychophysiologie dans les débats sur l’indemnisation des accidents de travail à la fin du xixe siècle. Les cas de Zaccaria Trèves et Armand Imbert

Isabelle Lespinet-Moret, Les risques du métier. Des congrès internationaux à l’Organisation internationale du Travail, politiques et représentations transnationales en matière d’accidents du travail, 1889-1939

Anne-Sophie Bruno et Eric Geerkens, L’indemnisation des accidents du travail : justifications et contestations du forfait en France et en Belgique (1ère moitié du xxe siècle)

Anna Pellegrino, La perception de la nocivité sociale du risque d’accidents du travail à travers la documentation photographique en Italie (1880-1914)

3e partie. Le long terme des politiques de secours et soin

Eric Soullard, La Machine de Marly. La politique sociale des Bâtiments du roi face aux accidents du travail

Nicolas Vabre, Lutter contre les accidents du travail… en prenant en charge leur réparation. L’exemple de la clinique syndicale de Cherbourg avant 1914

Barry Doyle, La prise en charge médicale des victimes d’accidents industriels, sa gestion et son financement en Angleterre, 1860-1914

Frédéric Caille, L’héroïsme-écran de la mort technologique : la célébration du courage civil dans l’accident industriel ou productif au xixe siècle

4e partie. Risques urbains

Merel Klein, Risques industriels à une période de transferts et de transition : la gestion des manufactures et des ateliers dangereux à Amsterdam (1810-1830)

Sacha Tomic, La gestion du risque chimique en milieu urbain : les conséquences de l’explosion du magasin Fontaine à Paris en 1869

Conclusion

Christopher Sellers, A l’aube du risque moderne : comment les régimes de risque sont devenus industriels.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *