Avis de parution

Pour information, vient de paraître :

Éric Bussière • Olivier Dard • Geneviève Duchenne (dir.), Francis Delaisi, du dreyfusisme à « l’Europe nouvelle », Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2015. 266 p., 4 graph., 1 tabl. Euroclio. Vol. 91 Directeurs de collection : Éric Bussière, Michel Dumoulin et Antonio Varsori / br. ISBN 978-2-87574-285-8
eBook ISBN 978-3-0352-6550-7

F rancis Delaisi (1873–1947) n’a jamais fait l’objet d’un ou-
vrage. Pourtant, son nom est régulièrement cité par ses
contemporains et des épisodes de sa biographie sont abordés par des historiens aux spécialités très différentes. Il faut y voir
le reflet d’un itinéraire éclaté, pour le moins déroutant mais dont
ce collectif restitue la part de cohérence. Jeune étudiant dreyfusard,
Delaisi s’impose avant 1914 comme une figure marquante du syn-
dicalisme révolutionnaire et se fait remarquer par des essais viru-
lents contre les « maîtres de la France » et les « marchands de ca-
nons ». En lutte contre les élites et aux marges du système, Delaisi
le pénètre au lendemain du premier conflit mondial en devenant,
grâce à un essai remarqué sorti en 1929, Les Deux Europe, un ex-
pert en économie reconnu par les institutions françaises et inter-
nationales et un défenseur de la cause européenne. En 1936, le Front populaire redonne de la vigueur au polémiste. Il édite alors sous l’égide du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes La
Banque de France aux mains des deux cents familles. Mais Delaisi
demeure un pacifiste convaincu. La défaite ouvre la dernière phase
d’un parcours qui s’achève dans le collaborationnisme. Au final,
l’itinéraire de Delaisi se lit comme le produit d’un parcours franco-
français mais aussi européen, illustrant un souci écriture d’une nou-
velle histoire de l’Europe.

CONTENU : Olivier Dard/Geneviève Duchenne : « Francis Delaisi, un
inconnu célèbre à redécouvrir » • André Hélard : Francis Delaisi,
jeune dreyfusard rennais • Emmanuel Naquet : Francis Delaisi et la
Ligue des droits de l’homme, du dreyfusisme à la collaboration •
Michel Dreyfus : Francis Delaisi, les Juifs et l’économie, de la fin de
l’affaire Dreyfus à la Grande Guerre • Benjamin Gérôme : Francis
Delaisi, entre La Guerre sociale et la dénonciation des « nouvelles
féodalités » • Florent Le Bot : Francis Delaisi et le mythe des 200 fa-
milles • Arnaud Manas : Delaisi et la Banque de France ou l’obses-
sion de l’argent • Olivier Dard : Les économistes et Francis Delaisi •
Geneviève Duchenne : Francis Delaisi. Un économiste au service de
l’Europe et de la Belgique (1926–1946) • Gilles Morin : Du CVIA au
RPN. « Les tribulations d’un collaborationniste sincère » • Bernard
Bruneteau : Francis Delaisi. Une figure de l’européisme intégral.

ÉRIC BUSSIÈRE est professeur à l’Université de Paris-Sorbonne,
chaire Jean Monnet d’histoire de la construction européenne. Ses
travaux portent sur l’histoire des entreprises et des relations éco-
nomiques internationales et sur l’histoire de la construction euro-
péenne.

OLIVIER DARD est professeur d’histoire contemporaine à l’Univer-
sité de Paris-Sorbonne. Il est spécialiste d’histoire politique (relèves
des années 1930, droites radicales au 20e siècle).

GENEVIÈVE DUCHENNE est professeure invitée à l’Université ca-
tholique de Louvain et à l’Université Saint-Louis de Bruxelles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.