In Memoriam, Philippe Minard (1961-2024)

Portait de 2009 (c) Wikimedia

Comme beaucoup d’entre vous le savent probablement déjà, Philippe Minard nous a quittés, accidentellement, subitement —et beaucoup trop tôt. Nous perdons une des principales figures de l’histoire économique de l’époque Moderne, le collègue qui nous a appris à regarder d’un autre œil les réglementations d’Ancien Régime, à démêler fil à fil l’écheveau du travail pré-industriel, et aussi à ne pas prendre pour argent comptant les discours sur la supériorité de la Grande-Bretagne, grâce à quoi nous pouvions d’autant mieux comprendre cette dernière, qu’il connaissait si bien. Nous perdons une des figures majeures de l’édition française en histoire, un défenseur acharné des revues scientifiques, un intermédiaire hyperactif, mariant sans cesse auteurs et éditeurs. Nous perdons aussi un collègue enseignant engagé, dévoué au-delà de toute mesure à toutes celles et tous ceux qu’il encadrait, directeur de thèse parfois exigeant jusqu’à l’absurde, et toujours disponible jusqu’à l’absurde. Nous perdons un ami, parce que nous ne verrons plus sa haute silhouette de motard caparaçonné, parce que nous n’entendrons plus son rire, jamais méchant même lorsqu’il était confronté à la bêtise humaine, qu’il savait fort bien reconnaître sous les emballages les plus chatoyants ou les plus distingués, lui le scientifique aussi rigoureux qu’astucieux, et parce que nous ne profiterons plus de son infinie gentillesse, nourrie d’une humilité, d’une fragilité secrète qui nous laissaient toujours perplexes, nous qui savions quelle était sa valeur. À titre personnel, je souhaite ajouter: rest in power, Philippe.

L’Association Française d’Histoire Économique adresse ses condoléances à la famille et aux proches de Philippe. Nous serons nombreux à entretenir son souvenir.

Pierre Gervais,

Président, AFHé



Citer ce billet
Rédaction (2024, 27 mars). In Memoriam, Philippe Minard (1961-2024). . Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w48s

Rédaction

Association française d'histoire économique (AFHE)

More Posts

Follow Me:
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.