Bourse de master en histoire économique et histoire de l’environnement 2020-2021

Article 1 : Présentation de l’opération

Le RUCHE et l’AFHE (Association Française d’Histoire Économique) souhaitent encourager la recherche croisant histoire économique et histoire de l’environnement. Les travaux faisant l’objet de la candidature à la bourse peuvent relever de diverses disciplines de sciences humaines et sociales, mais doivent présenter une dimension historique et être rédigés en langue française.

Ce soutien s’adresse aux étudiant.e.s de toutes nationalités inscrit.e.s en master 2 dans une université ou dans un établissement supérieur public français, à l’exception des fonctionnaires déjà rémunérés pour leurs études.

Article 2 : modalités de versement de la bourse

La bourse est d’un montant de 1000 euros, versé par moitié suite à la sélection puis une fois le mémoire terminé.

Après sélection, si le candidat ou la candidate confirme l’acceptation de la bourse, il ou elle s’engage à terminer sa recherche et à transmettre le mémoire final à l’AFHE et au Ruche (voir annexe « acte d’engagement »).

Article 3 : Dossier de candidature

Au plus tard le 31 octobre 2020, chaque candidat.e soumet un dossier de candidature comportant :

  • l’acte d’engagement annexé au présent règlement : version PDF ou version word ;
  • un document de 2 à 3 pages maximum décrivant son sujet et l’approche envisagée, ainsi qu’une courte bibliographie indicative et un état des sources ;
  • un CV ;
  • une attestation d’inscription valide pour l’année universitaire 2020-2021 ou un scan de la carte d’étudiant.e avec mention « 2020-2021 ».

Ce dossier sera adressé par voie électronique à Stéphane Frioux, président du RUCHE stephane.frioux@univ-lyon2.fr et à Manuela Martini, présidente de l’AFHE  afhe.association@gmail.com

Article 4 : Modalités de sélection des dossiers

Un jury composé à moitié de personnes du RUCHE et de l’AFHE délibèrera en novembre et le résultat sera affiché sur le site des associations. Les critères d’attribution sont : la qualité et la nouveauté du projet présenté, l’utilisation d’un corpus de sources primaires écrites, archéologiques ou orales.

La lauréate ou le lauréat sera invité à présenter ses travaux lors d’un séminaire, d’une assemblée ou d’une rencontre publique, et son mémoire pourra, une fois achevé et soutenu, être mis à disposition sur les sites du RUCHE et de l’AFHE. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.