L’Association française d’histoire économique aux Rendez-Vous de l’histoire de Blois

L’Association française d’histoire économique et ses membres seront présents dans les tables rondes et débats suivants  (cliquer sur « continuer la lecture » avant de pouvoir cliquer sur les titres ci-dessous) :

Carte blanche de l’AFHÉ : « Les protections avant les protections sociales »

La Carte blanche de l’AFHÉ aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois aura pour thème cette année : « Une perspective de longue durée : les protections avant les protections sociales ».

Interviendront : Christophe Capuano, Anne Conchon, Caroline Husquin et Isabelle Lespinet-Moret. Modération: Matthieu Scherman.

La table ronde aura lieu le samedi 10 octobre 2020, de14h00 à 15h30 Campus de la CCI, Amphi Vert

Présentation : Pour Robert Castel, « La protection sociale n’est pas seulement l’octroi de secours en faveur des plus démunis pour leur éviter une déchéance totale. Au sens fort du mot, elle est pour tous la condition de base pour qu’ils puissent continuer d’appartenir à une société de semblables ».
La table-ronde aura ainsi pour but de démontrer que les questions de protections sociales, qui cimentent les sociétés, ont été prises en considération depuis de nombreux siècles. La mise en place d’une sécurité sociale universelle au XXe siècle ne signifie pas que toutes les questions posées par la pauvreté généralisée, la maladie, la vieillesse n’étaient pas pensées dans les sociétés anciennes. La longue durée choisie pour cette table-ronde permettra de mettre en évidence les solutions trouvées pour pallier aux difficultés à la fois structurelles et conjoncturelles que connaissaient, et connaissent encore, les sociétés. Il s’agira de s’intéresser aux mesures prises pour éviter à toute une population fragile, ou fragilisée, de se retrouver «désaffiliée», d’être en dehors de la communauté. Une sécurité sociale, mise en place consciemment, permet à toute une frange de population de rester insérée voire de se réinsérer.
Ce n’est pas la pauvreté qui est combattue mais la déchéance des populations n’ayant pu accumuler assez de ressources et contraintes en cas de retournement conjoncturel de faire appel à des financements de secours. Il s’agit de permettre à toute une population en danger de survivre, de rester dans « le monde ». Face à des accidents, aucun acteur économique d’envergure moyenne n’est en mesure d’accumuler assez de biens et d’argent pour pouvoir vivre sans bénéficier de l’aide d’autrui. De même, les entrées dans la vie et les « sorties » – deux phases du cycle de vie pouvant se révéler compliquées pour les populations faibles – préoccupent l’ensemble des communautés qui mettent en place les systèmes aptes à amoindrir les chocs que les populations traversent.
Il s’agira ainsi de percevoir toutes les mesures prises par les différentes sociétés pour assurer la poursuite des activités économiques sur les différents territoires et dans le temps long. Cette poursuite passe par une attention et un accompagnement des personnes les plus fragiles. Le maintien de la cohésion sociale, étant donné les mouvements de la conjoncture, l’hétérogénéité des positions économiques et le nombre de familles ne pouvant compter que sur leur travail pour vivre, est assuré par la mise en place d’une protection sociale.

http://rdv-histoire.com/programme/une-perspective-de-longue-duree-les-protections-avant-les-protections-sociales

« De quels chiffres a-t-on besoin pour gouverner ? »

Catherine Virlouvet participera à une table ronde du Conseil scientifique des Rendez-Vous de Blois, organisée par Catherine Brice sur le thème : « De quels chiffres a-t-on besoin pour gouverner ? ».
Autour de Catherine Brice, sont réunis Aurélien Lignereux, Valérie Theis et Catherine Virlouvet. Elle se déroule le samedi 10 octobre, de 14h à 15h30 sur le site Jaurès de l’Université, amphi 3.

http://rdv-histoire.com/programme/de-quels-chiffres-t-besoin-pour-gouverner

« Femmes et entreprises. Diriger au féminin »

Sabine Effosse organisera une table ronde « Femmes et entreprises. Diriger au féminin » qui aura lieu le samedi 10 octobre, de 14h à 15h30, Salle Malfray à l’Hôtel de Ville.

Présentation : Accéder aux fonctions de direction et diriger une entreprise demeurent un challenge pour les femmes. Si la loi Copé-Zimmermann de 2011 a permis d’augmenter leur proportion dans les conseils d’administration, leur présence dans les autres lieux de pouvoir se heurte au «plafond de verre». Comment accélérer le changement ?

Intervenants:

– Marie-Noëlle AMIOT, directrice générale de Thiolat Packaging
– Dominique MEURS, professeure d’économie à l’Université Paris-Nanterre
– Clara MOLEY, auteure et conférencière, spécialiste des matières premières et avocate de l’égalité au travail
– Yvan SAUMET, président de la CCI de Loir-et-Cher

http://rdv-histoire.com/programme/femmes-et-entreprises-diriger-au-feminin

« Pandémie et mondialisation : le retour de l’Etat souverain? »

Laure Quennouëlle Corre participera à la table ronde « Pandémie et mondialisation : le retour de l’Etat souverain? » le  samedi 10 octobre 14h15-15h45, Amphi rouge, CCI.

Présentation : La table ronde entend mettre en perspective historique le rôle actuel de l’Etat, appelé à la rescousse lors de la crise sanitaire puis économique. Assiste-t-on au retour de l’État comme acteur économique majeur – garant, assureur, planificateur, producteur, employeur, débiteur, aussi – comme en  1918 ou en 1945, ou bien est-ce que cela ne sera qu’une brève flambée avant le retour du business as usual ?  La mobilisation financière et économique de 1914, dans un contexte de rupture de la mondialisation apportera un éclairage particulièrement pertinent sur la crise actuelle.

http://rdv-histoire.com/programme/pandemie-et-mondialisation-le-retour-de-l-etat-souverain

« À l’occasion de la parution de l’ouvrage d’Alessandro Stanziani, Les métamorphoses du travail contraint »

Débat avec Thomas Piketty et Alessandro Stanziani à l’occasion de la parution de l’ouvrage d’Alessandro Stanziani, Les métamorphoses du travail contraint. Une histoire globale, XVIIIe-XIXe siècles, Presses de Sciences-Po.
Maison de la Magie, salle des spectacles, dimanche 11 octobre, 11:30- 13 heures

Présentation : De la pensée des Lumières à l’évolution du droit et à la réalité des conditions de travail, l’histoire du travail forcé ne peut se comprendre qu’en relation avec celle du travail libre. Les deux aires ne cessent de se superposer et de se répondre mutuellement pour écrire une seule et même histoire encore inachevée, celle d’une difficile émancipation.
http://rdv-histoire.com/programme/les-metamorphoses-du-travail-contraint

Gouverner les ressources : un débat d’actualité au coeur du WEHC 2022

Mathieu Arnoux modèrera cette table ronde sur le WEHC 2022 auquel l’AFHé est associée, avec Catherine Verna, Thomas Le Roux et Benoit Hazard

Jeudi 8 oct. 2020 de 14h15 à 15h45, au Campus de la CCI, Amphi Vert, Campus de la CCI

Présentation : Des privilèges aux concessions et à la conflictualité que suscitent les atteintes aux droits d’usage et aux diverses formes de propriété, l’étude de la gouvernance des ressources naturelles constitue un thème central dans l’historicisation des rapports à la nature. Les modalités ont cependant été diverses, entre surexploitation comme c’est souvent le cas de nos jours mais aussi gestion négociée, voire préservation des ressources, ce qui est parfois oublié. La pluralité des modèles peut-elle nourrir les réflexions sur les alternatives « face à la puissance » (F. Jarrige et A. Vrignon) ?

http://rdv-histoire.com/programme/gouverner-les-ressources-un-debat-d-actualite-au-coeur-du-world-economic-history-congress-paris-2022


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.