AG AFHE 2018 et Table ronde « crise des années 1930 ». 4 décembre.

L’assemblée générale de l’AFHE se tiendra le 4 décembre à l’Université Paris Dauphine (Place du Maréchal de Lattre de Tassigny 75016, « Espace One », 1er étage à gauche en montant les escaliers).
Elle sera précédée d’une table ronde, sur le thème « Relire la crise des années 1930 ».
Vous trouverez ci-dessous le programme et l’argumentaire.
Nous vous prions de bien vouloir vous inscrire en indiquant votre nom sur ce fichier
https://docs.google.com/spreadsheets/d/17yQcUYFuWdt6Uf-la42Udq56JTyhGsJHUeZVKhquJR8/edit?usp=sharing

13h30-14h30 : Comité directeur (réunion réservée aux membres du comité directeur)
14h45-16h45 : Table ronde
17h00-18h00 : Assemblée générale
18h00-19h00 : Pot


Table ronde « Relectures de la crise des années 1930 » (14h45-16h45) :

Virginie Sansico, Université de Caen, CESDIP et HisTeMé.

 « Droit, justice et violences politiques dans les années 1930 : continuités et redéfinitions »

Elie-Benjamin Loyer, Université Paris-Nanterre, IDHES, et IC Migration.

« L’immigration, variable d’ajustement d’un système en crise ? Rigueurs nouvelles du droit, criminalisation du séjour illégal, expulsion et refoulements en France (1929-1939) »

Raphaël Orange-Leroy, Université de Cergy-Pontoise, AGORA,

 « Économistes et traumatisme des années 1930 dans la crise du système de Bretton Woods ».

Marine Simon, Université de Rouen Normandie, GRHis EA 3831

« L’industrialisation de la basse-Seine dans  les années 1930 : un moment décisif ? »

Stefano Ungaro, École d’économie de Paris

« La crise bancaire française des années 1930 : nouvelles recherches »


À l’occasion de son Assemblée Générale 2018, le 4 décembre 2018, l’AFHE organise une table ronde sur le thème des renouveaux de l’historiographie de la crise économique, sociale et politique des années 1930. Avec le souci de promouvoir le travail de jeunes chercheuses et chercheurs (alors que le prochain prix de thèse sera décerné en 2019 seulement), l’AFHE leur donne la parole sur ce thème. Dix ans après la crise de 2008, le renouveau des études sur la crise multiforme et internationale des années 1930 offre une occasion de mettre en parallèle la manière dont un événement récent peut influencer l’historiographie et de faire le point sur les avancées de cette historiographie et les façons de penser les crises. L’interrogation pourrait porter, en particulier, sur les canaux de transmission de la crise, sur l’impact de la crise comme des politiques anticrises sur les marges des systèmes économiques et sociaux, le fonctio!
 nnement des entreprises et sur les réformes économiques et sociales. Il convient également de s’interroger sur l’usage qui a été fait jusqu’à aujourd’hui de la crise et des politiques anticrises des années 1930, et comment cela a affecté les discours historiques et politiques. De même, il pourra être utile de revenir, dans une perspective plus large, sur comment la crise des années 1930 avait influencé les façons dont les historiens de l’époque avaient pensé les crises antérieures.

Les interventions dureront une dizaine de minutes et seront suivies d’un débat. Cette table ronde est organisée en association avec le projet ANR Sysri 30 (coordonné par Angelo Riva avec Patrice Baubeau et Éric Monnet, et portant sur le système bancaire et financier français pendant l’entre-deux-guerres). Les transcriptions des interventions seront publiées sur le site de l’AFHE.


Rédaction

Association française d'histoire économique (AFHE)

More Posts

Follow Me:
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.