Parution : le CAP, un diplôme du peuple, 1911-2011.

Je me permets de signaler la parution de l’ouvrage suivant :

Le CAP : Un diplôme du peuple, 1911-2011 / sous la direction de Guy Brucy, Fabienne Maillard et Gilles Moreau
Presses universitaires de Rennes, 2012, 316 p.

Le certificat d’aptitude professionnelle (CAP), centenaire en 2011, a toujours fait l’objet de polémiques. Cet ouvrage, le premier consacré à ce diplôme toujours vivace, à la fois « lieu de mémoire » de la formation et enjeu d’avenir propose de rendre compte des rapports entre apprentissages professionnels, certifications et société. À travers cet exemple emblématique, ce sont les conflits et les compromis générés par la mise en place d’un diplôme professionnel, quel qu’il soit, qui sont à l’étude.

Table des matières

Introduction

Première partie : Le cap : un diplôme professionnel
Guy Brucy : Penser historiquement le Cap
Lucie Tanguy : Mort et résurrection du Cap dans les années 1980-1990
Fabienne Maillard : La « refondation » du CAP : ambitions et limites d’une politique
Anissa Belhadjin et Maryse Lopez : L’enseignement du français en Cap depuis 1945
Xavier Sido : L’enseignement des mathématiques en CAP, 1945-1985
Pascal Caillaud : Certifier la capacité professionnelle : un débat juridique centenaire

Deuxième partie
le cap fac e au marc hé du travail
Nicolas Divert : Le cap de l’habillement : la fin d’un diplôme ouvrier emblématique ?
Marie-Cécile Bouju : Les Cap des métiers du livre de la Belle époque aux années 1970.
Marianne Thivend : Le genre des Cap « commerciaux » dans les années 1950
Stéphane Lembré : Les Cap et le marché de l’emploi dans le Nord et le Pas-de-Calais (1919-1939)
Marc Suteau : Les artisans du bâtiment et le Cap (1920-2000)
Henri Eckert : CAP : la lente agonie d’un symbole ?

Troisième partie : le cap et son public
Gilles Moreau : Le Cap, quel genre de diplôme ?
Ugo Palheta : Le Cap comme voie de salut : le cas des apprentis du bâtiment
Joanie Cayouette-Remblière : Le CAP dans l’espace des trajectoires scolaires
Thibault Cizeau : Le Cap, un échauffement pour aller plus loin ?
Valérie Capdevielle-Mougnibas et Amélie Courtinat-Camps : Préparer un CAP en 2011
Conclusion générale
Bibliographie indicative


Nicolas Marty

Nicolas Marty Professeur des Universités histoire Contemporaine, Catedràtic d'història contemporània Université de Perpignan, Universitat de Perpinyà

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *