Archives de catégorie : Documentation

Déménagement Archives Historiques de Crédit Agricole SA

Bonjour,

Les Archives Historiques déménagent pour rejoindre le siège de Crédit Agricole SA à Montrouge. Les recherches et communications d’archives sont suspendues pendant la durée du déménagement.

Comme indiqué sur notre site Internet, les demandes de recherches seront traitées à partir du 1er octobre 2015. La consultation en salle de lecture sera ouverte à partir du 2 novembre 2015 au 72-74 rue Gabriel Péri à Montrouge (Métro : ligne 4, mairie de Montrouge) du Lundi au Vendredi (9 h 30 – 12 h 30 et 13 h 30 – 17 h 30) uniquement sur rendez-vous.

Cordialement.

Anne BRUNTERC’H
AGL/AH – Affaires Générales
Responsable Archives Historiques
Tél +33 (0)1 43 23 10 99 – Mobile +33 (0)6 10 57 38 90
________
Adresse physique :
72-74 rue Gabriel Péri  Montrouge

Adresse postale :
AGL/AH – PIETRA RDC
12, place des Etats-Unis
92127 MONTROUGE Cedex

Les Finances dans la guerre et les marchés de guerre 1914-1918

Le Service des archives économiques et financières vient de publier un mini-site dédié sur le site internet des ministères économiques et financiers portant sur les marchés de guerre passés entre 1914 et 1919 :
http://www.economie.gouv.fr/caef-marches-publics-14-18.

Le site internet s’adresse autant aux historiens économistes ou de l’industrie qu’à un plus large public qui s’intéresse à l’histoire
industrielle de sa ville ou de son département au début du XX^e siècle. Les grands noms de l’industrie française y sont présents : Blériot aéronautique, SCHNEIDER et compagnie, Société MICHELIN  E. et Cie, Louis RENAULT, PEUGEOT et Cie, Société des mines de Carmaux, Société lyonnaise des eaux et de l’éclairage, Société chimique des usines du Rhône, Saint Gobain Chauny et Cirey, Manufrance, Champagne Mercier,
Moët-et-Chandon, Société des établissements Hutchison, François Meunier, G. Lesueur et des fils, Grands magasins du Louvre, Lefranc et Cie…

Ces 11 000 dossiers permettent une connaissance plus fine du tissu industriel pendant la Première guerre mondiale  notamment sur le plan géographique. Ils montrent aussi la diversité et la richesse de l’industrie française de l’époque.

Par ailleurs, quelques marchés de guerre seront présentés à Bercy pour les prochaines Journées européennes du Patrimoine

Exposition : 1914-1918 : le ministère des Finances sur tous les fronts

conjugaison_emprunt371_0Cette exposition sera ouverte à Bercy du 19 septembre jusqu’au 31 octobre 2015. Après les Journées Européennes du Patrimoine, des visites guidées seront prévues pour les visiteurs extérieurs. En cas de demandes de visite importantes ou spécifiques notamment pour les universités, le Service des archives économiques et financières pourra organiser des visites supplémentaires.

Autour de l’exposition, on peut signaler la réalisation d’un livret de 28 pages pour les visiteurs.
Vous trouverez le lien de présentation de l’exposition sur le site Internet des ministères de l’Economie et des Finances : http://www.economie.gouv.fr/patrimoine/exposition-1914-1918-ministere-des-finances-sur-tous-fronts.

Plusieurs historiens économistes membres de l’AFHE ont fait partie du Comité scientifique constitué par le SAEF pour l’exposition.

Droit à la photographie à la BN

Extension du droit à la photographie individuelle de documents Sur tous les sites de la BnFÀ partir du 7 septembre 2015 La BnF étend la photographie numérique aux documents sous droits et dans toutes les salles de lecture. Ce changement, rendu possible par l’évolution de la législation, facilitera le travail d’étude et de recherche. Que vous soyez en Bibliothèque du Haut-de-jardin ou en Bibliothèque de recherche, que les documents soient tombés dans le domaine public (libre de droits) ou protégés par le code de la propriété intellectuelle (sous droits), la photographie sera dorénavant très largement permise. La photographie numérique des documents de la bibliothèque contribue à l’appropriation des contenus, peut se substituer à la prise de notes et offre la possibilité de mémoriser des textes ou des images sur son ordinateur personnel.  Quelques règles restent cependant à respecter. La photographie est réalisée à des fins d’usage privé uniquement, non diffusable au-delà du cercle familial ni sur les réseaux sociaux ou sites internet. En Bibliothèque de recherche, certaines restrictions liées à l’état de conservation peuvent perdurer pour les documents patrimoniaux en provenance des magasins. D’autres interdictions d’ordre juridique sont maintenues pour les écrans d’ordinateurs par exemple. http://ift.tt/1XFaLFI

Bibliothèque Thiers

Ouverture : jeudi et vendredi de 12 h à 18 h (fermeture en août).

La Bibliothèque Thiers a pour spécialité l’histoire générale, politique, militaire, sociale et administrative de la France de 1789 à 1914. Elle conserve environ 150.000 volumes dont 33.000 brochures et 511 titres de périodiques, 30.000 estampes, 1.000 dessins et 2.357 cartons de manuscrits.

bibliotheque_thiers_0

Inaugurée en 1913, elle occupe une grande partie de l’hôtel particulier où Adolphe Thiers (1797-1877) vécut de 1840 à sa mort. Détruit pendant la Commune en 1871, cet hôtel fut reconstruit presque à l’identique par Alfred Aldrophe. Félicie Dosne, sœur de Madame Thiers, l’offrit à l’Institut de France en 1905, l’année qui précéda son décès, pour qu’il soit affecté à la création d’une bibliothèque d’histoire moderne et plus particulièrement d’histoire de France, soulignant que cette bibliothèque occuperait dignement l’hôtel où M. Thiers a poursuivi ses grands travaux d’histoire. Continuer la lecture de Bibliothèque Thiers

Invitation Revues : Publication en Accès gratuit : les enjeux, 12 juin

SOCIETE D’HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE   Vendredi 12 juin 2015,  14 h. – 18 h.   Centre Malher, 9 rue  Malher, 75004 Paris, Métro Saint-Paul   Entrée libre dans la mesure des places disponibles- Cocktail offert sur place.   L’édition des revues en « accès gratuit » : à quel prix ?   La généralisation de l’accès libre menace-t-elle  l’équilibre économique des revues d’histoire ?   Avec la généralisation de l’édition électronique, les revues scientifiques sont confrontées à un défi majeur : comment assurer la meilleure diffusion possible des connaissances sans mettre en péril leur fragile économie ? La publication d’une revue, quels que soient son format et son support, suppose un travail éditorial et un coût. Qui paiera pour la gratuité de l’accès ? Le modèle de l’auteur-payeur va-t-il s’imposer ? Par ailleurs, la tentation de la mise en ligne directe et immédiate via des portail comme HAL peut à terme se révéler une illusion décevante, si les instances de validation collégiale par les pairs que sont les revues venaient à disparaître. La question de l’accès gratuit doit être discutée collectivement, en confrontant les expériences des diverses revues d’histoire. Telle est l’enjeu de la table-ronde à laquelle vous êtes convié.          Avec la participation de :   Etienne Anheim (UVSQ, revue Annales), Guillaume Calafat (Paris 1, revue Tracés), Claire Lemercier (CNRS, Revues.org et CLEO), Philippe Minard (Paris 8,  RHMC), Didier Torny (INRA, et INSHS-CNRS, en charge de l’Information Scientifique et Technique)

Table ronde : Enjeux de “l’accès gratuit” pour les historiens, 12 juin 2015

La Société d’histoire moderne & contemporaine a le plaisir de vous inviter à sa table ronde annuelle, le 12 juin 2015 (voir ci-dessous).
Bien cordialement,
Philippe Minard

L’édition des revues en « accès gratuit » : à quel prix ?
La généralisation de l’accès libre menace-t-elle l’équilibre économique des revues d’histoire ?

Table ronde organisée par la Société d’Histoire Moderne & Contemporaine

Vendredi 12 juin 2015, 14h00-18h.

Centre Malher, 9 rue Malher, 75004 Paris, Métro Saint-Paul

Avec la généralisation de l’édition électronique, les revues scientifiques sont confrontées à un défi majeur : comment assurer la meilleure diffusion possible des connaissances sans mettre en péril leur fragile économie ?

La publication d’une revue, quels que soient son format et son support, suppose un travail éditorial et un coût. Qui paiera pour la gratuité de l’accès ? Le modèle de l’auteur-payeur va-t-il s’imposer ?

Par ailleurs, la tentation de la mise en ligne directe et immédiate via des portail comme HAL peut à terme se révéler une illusion décevante, si les instances de validation collégiale par les pairs que sont les revues venaient à disparaître.

La question de l’accès gratuit doit être discutée collectivement, en confrontant les expériences des diverses revues d’histoire. Tel est l’enjeu de la table-ronde à laquelle vous êtes conviés.

Avec la participation de : Etienne Anheim (UVSQ, revue Annales ), Guillaume Calafat (Paris 1, revue Tracés ), Claire Lemercier (CNRS, Revues.org et CLEO), Philippe Minard (Paris 8, RHMC ), Didier Torny (INRA, et INSHS-CNRS, en charge de l’Information Scientifique et Technique

Un cocktail sera offert sur place

RSVP : inscription libre et gratuite, merci d’envoyer un courriel à sr.rhmc@gmail.com

Ouverture de la bibliothèque numérique patrimoniale de l’Ecole des Ponts et Chaussées

*École des Ponts ParisTech*

**Direction de la documentation et du patrimoine **

Découvrez la Bibliothèque Numérique Patrimoniale de l’École :
_http://patrimoine.enpc.fr/_//__/

Bonjour,

J’ai le plaisir de vous annoncer le lancement
<http://www.enpc.fr/actualite/le-patrimoine-des-ponts-sexpose-en-ligne>
de la nouvelle version de la bibliothèque numérique patrimoniale de
l’École disponible à l’adresse http://patrimoine.enpc.fr/.

Design épuré, contenus enrichis, le nouveau site permet d’accéder avec
plus de lisibilité au patrimoine d’exception de l’École et notamment aux
documents concernant son histoire, aux //Annales des Ponts et
Chaussées//, aux cours anciens de toutes les disciplines enseignées de
1818 à 1945, aux journaux de mission des élèves ingénieurs ou encore
aux cartes de Charles-Joseph Minard.

Près de 700 documents sont consultables en ligne.

De nouvelles collections viendront progressivement enrichir la plate-forme.

La Bibliothèque numérique patrimoniale repose sur la solution open
source Omeka, tout comme la première du genre,

la bibliothèque des phares <http://www.bibliothequedesphares.fr/>, site
de référence sur le patrimoine des phares développé par l’École en 2013.

Pour en savoir plus, consultez patrimoine.enpc.fr
<https://zimbra.enpc.fr/patrimoine.enpc.fr> et sa rubrique “à propos
<http://patrimoine.enpc.fr/about>”.

Bien cordialement,

*Catherine Masteau***

Responsable du Fonds ancien

Tél : +33 (0)1 64 15 34 81

Fax : +33 (0)1 64 15 34 79

Cliometrica Vol. 9, No. 2, 2015.

Cliometrica, Vol. 9, No. 2, 2015: http://www.springer.com/journal/11698

Springer Verlag, together with the managing editor, the co-editors, the
honorary members and the associate editors are pleased to announce the online
publication of Cliometrica, Vol. 9, No. 2, May 2015:
http://link.springer.com/journal/11698/9/2/page/1

Christopher L. Hanes, Hugh Rockoff, Mark Thomas, David F. Weiman: John Allen
James: A scholarly remembrance
DOI URL: http://dx.doi.org/10.1007/s11698-014-0124-8

Paul L. E. Grieco, Nicolas L. Ziebarth: Unigeniture in an uncertain world
DOI URL: http://dx.doi.org/10.1007/s11698-014-0111-0

Rodney Benjamin Edvinsson: Recalculating Swedish pre-census demographic data:
Was there acceleration in early modern population growth?
DOI URL: http://dx.doi.org/10.1007/s11698-014-0112-z

John McDonald: Entrepreneurship in Wiltshire, England, almost 1,000 years ago
DOI URL: http://dx.doi.org/10.1007/s11698-014-0113-y

Teresa Sanchis, Juan A. Sanchis-Llopis, Vicente Esteve, Antonio Cubel: Total
factor productivity, domestic knowledge accumulation, and international
knowledge spillovers in the second half of the twentieth century
DOI URL: http://dx.doi.org/10.1007/s11698-014-0114-x

Rafael Dobado-González, Alfredo García-Hiernaux, David E. Guerrero: West
versus Far East: early globalization and the great divergence
DOI URL: http://dx.doi.org/10.1007/s11698-014-0115-9

As accepted papers get typeset, they become available for journal subscribers
through Springer’s Online Program. For access, click on the following link:
http://link.springer.com/journal/11698/onlineFirst/page/1

I take this opportunity to renew my invitation and warmly encourage all of
you to submit your own new articles to our journal and of course to motivate
your colleagues to do the same.

For all editorial matters, including articles offered for publication, please
go to: http://www.editorialmanager.com/clio/, or contact me by e-mail:
cdiebolt@unistra.fr.

Sincerely yours,

Claude Diebolt.

P.S.: The Handbook of Cliometrics is in press:
http://www.springer.com/fr/book/9783642404054

P.P.S.: Submit your book proposals to Studies in Economic History:
http://www.springer.com/series/13279

P.P.P.S.: New Financial History Column/Chronique d’histoire financière in the
Revue d’Economie Financière:
https://www.cairn.info/revue-d-economie-financiere-2015-1-page-11.htm

 

MERCREDI 8 AVRIL ouverture Exposition sonore et JEUDI 28 MAI 2015 Journée d’études – Ecouter les archives : « Voix cheminotes. Une histoire orale des années 1930 à 1950 »

Chers collègues,

L’exposition sonore « Voix cheminotes. Une histoire orale des années 1930 à 1950 », produite par Rails et histoire et accueillie par les Archives nationales, site de Pierrefitte, est inaugurée ce mercredi 8 avril et est ouverte du 8 avril au 20 juin 2015  (59, rue Guynemer – 93383 Pierrefitte-sur-Seine – métro ligne 13 – Saint-Denis Université).
Cette exposition, première exposition sonore aux Archives nationales, restitue le fonds, riche de plus de 400 heures de récits enregistrés et analysés et de 3 000 documents, constitué par Rails et histoire à partir des réponses reçues à  l’appel à témoignage lancé par SNCF en 2011 auprès de cheminots et cheminotes qui ont vécu la Deuxième Guerre mondiale ou de leurs proches.

 

Elle propose une approche renouvelée, par la voix et par l’archive orale à laquelle sont rapportés documents et objets, de l’histoire des années 1930 à 1950 telle qu’elle a été vécue par des individus, alors jeunes en formation ou jeunes professionnels, et des familles, rapportée à l’expérience, centrale, de la Deuxième Guerre mondiale.

 

Nous vous invitons également à noter la date du 28 mai 2015 : une Journée scientifique mettra en perspective, autour de l’Exposition, les collectes d’archives orales et leur exploitation scientifique et culturelle.
Inscription en ligne dans quelques semaines, ou à l’adresse • voixcheminotes@ahicf.com

 

Pour visiter l’exposition, vous inscrire à une visite guidée, demander une visite pour un groupe d’étudiants ou une association ou participer au programme pédagogique et culturel qui accompagne l’exposition, les  horaires d’ouverture et  informations pratiques sont à votre disposition sur les sites www.ahicf.com • www.archives-nationales.culture.gouv.fr
N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse • voixcheminotes@ahicf.com

 

 

————————————–
Voix cheminotes. Une histoire orale des années 1930 à 1950 (Voices of French railway workers. An oral history 1930-1950) is an ORAL HISTORY EXHIBITION shown from April 8th, 2015 to June 20th, 2015  at the French State Archive / Archives nationales, in their brand new Pierrefitte center in the outskirts of Paris  (59, rue Guynemer – 93383 Pierrefitte-sur-Seine – by the metro : Line 13 – Saint-Denis Université).

 

The oral history exhibition Voix cheminotes. Une histoire orale des années 1930 à 1950 / Voices of French railway workers. An oral history 1930-1950 recalls the life and  work of young men and women aged 15 to 30 during World War 2.
The exhibition brings together oral testimonies, gathered and recorded by Rails et histoire (French Railway Historical Society) in 2012-2013, together with documents and personal items lent by the witnesses, and draws a vivid picture of life for young railway workers and their families in the 1930s to 1950s.
By emphasizing oral archives and personal narratives, the Archives nationales, in collaboration with the SNCF (French Railways), invites us to get closer to an already distant past by listening to those who have experienced it.

 

A one-day conference , on May 28th, 2015, will give an opportunity for discussion of the use of oral history archives by research and will encompass  past or recent collections of WW2 testimonies and how they were included in historical research.

 

Free entry for the exhibition and conference, please refer to our websites for opening hours, guided tours, special offers:

 

Information, registration for the one-day conference:
Pho. +33 (0)1 58 20 51 01 • voixcheminotes@ahicf.com

 

Thomas Piketty et l’histoire économique sur H-France

Kenneth Mouré propose sur H-France un « salon » c’est-à-dire un « journal interactif » portant sur le best-seller de Thomas Piketty, Le Capital au XXIe siècle et complété par une interview (fumée) de l’auteur.

l’ensemble est librement accessible à http://www.h-france.net/Salon/Volume7.html
Sommaire :
H-France Salon, Volume 7 (2015), Issue 2
Considering Thomas Piketty’s Capitalism in the Twenty-First Century
Edited by Kenneth Mouré, University of Alberta

Introduction by Kenneth Mouré, University of Alberta

Historians should pay much more attention to what people do and perhaps pay a little less to what they say or think, by Philip Hoffman, California Institute of Technology

What can Capital in the Twenty-First Century teach French historians? Beaucoup, by Richard Kuisel, Georgetown University

History really enters the picture, by Patrice Baubeau, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, IDHES

A major contribution to public philosophy, by Mary O. Furner, University of California at Santa Barbara

Interview of Thomas Piketty by Kenneth Mouré

Une exposition virtuelle sur les 350 ans de Saint-Gobain

A l’occasion de ses 350 ans, Saint-Gobain a lancé le 10 févrierwww.saint-gobain350ans.com.

Le visionnage complet10 heures.

Les différents modules sont les suivants :

· une chronologie en 22 dates pour découvrir les grandes étapes de l’histoire de Saint‑Gobain.

· une reconstitution en 3D de la Manufacture de Saint-Gobain en fonctionnement en 1785.

· une galerie des innovations montrant la contribution de Saint-Gobain aux révolutions architecturales et à l’évolution de l’habitat de 1665 à 2065.

· une galerie de portraits de dirigeants, d’inventeurs, et d’employés qui ont incarné l’entreprise.

· six univers pour parcourir, de manière thématique, les documents (transformation de la matière, de la réclame au marketing, Saint‑Gobain dans le monde, les grandes réalisations, le monde du travail, gouvernance et cultures d’entreprise).

L’exposition sera disponible en français, anglais,portugais/brésilien.

Saint-Gobain a choisi d’ouvrir son exposition aux contributions extérieures. Les collaborateurs, les anciens salariés et quiconque possédant des informations et documents peuvent les mettre en ligne sur le site en se rendant dans la rubrique « Partagez vos souvenirs & documents »

Patrick Fridenson
Centre de Recherches Historiques
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
190-198 Avenue de France
75244 Paris cedex 13

http://ift.tt/1ingn47

Acquisition par les Archives de France des archives Turgot, reconnues oeuvre d’intérêt patrimonial majeur

Acquisition par les Archives de France des archives Turgot, reconnues oeuvre d’intérêt patrimonial majeur

Hervé Lemoine, directeur chargé des Archives de France, annonce l’acquisition par l’Etat du fonds d’archives de la famille Turgot, témoignage capital sur l’histoire politique et économique de la fin de l’Ancien Régime. Reconnu oeuvre d’intérêt patrimonial majeur le 22 octobre 2014, cet ensemble historique va intégrer les collections nationales grâce au mécénat de la Banque de France.
Les archives Turgot constituent une source d’informations unique sur les processus décisionnels et administratifs au sein de la monarchie d’Ancien Régime. En cela, ces manuscrits reflètent le fonctionnement de l’État à son plus haut niveau, ce qui a rendu impératif son maintien en France. Mais bien au-delà de la simple conservation, l’acquisition de ces archives devrait permettre une réévaluation du rôle de Turgot comme théoricien et réformateur politique, précurseur de l’économie classique fondée par Adam Smith.

Le mécénat de la Banque de France a permis l’entrée dans le patrimoine national de ce fonds d’archives essentiel à la connaissance de l’histoire de la pensée économique. Cette action s’inscrit dans la politique de mécénat de la Banque de France qui poursuit deux buts principaux : contribuer au développement du patrimoine culturel de l’État et favoriser la connaissance en économie.

Le fonds Turgot est destiné à rejoindre le nouveau centre des Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine qui en assurera la conservation, la restauration et la valorisation.

Communiqué de presse de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication

Base de données Compagnons

Cédric Perrin nous transmets l’appel du Musée du Compagnonnage pour l’aider à enrichir la base de données qu’il a constitué sur les compagnons :

“Le nombre de notices de compagnons de tous métiers et toutes sociétés s’est enrichi depuis deux mois d’environ 6000 nouvelles notices. La base du site atteint 13 900 noms dont ceux de plus de 660 Mères.

Fruit d’un patient dépouillement de la presse compagnonnique des années 1880-1960, mais aussi de bien d’autres sources, ces notices permettront aux descendants de compagnons qui effectuent des recherches généalogiques de découvrir ici le surnom de leur ancêtre, là sa photo, ailleurs sa date de réception, voire des éléments sur son tour de France et son activité au sein de sa société.

Ces notices sont malheureusement souvent incomplètes. Au fil des recherches, nous les enricheront régulièrement et en ajouteront d’autres. Mais la contribution des visiteurs du site est vivement souhaitée, notamment pour connaître les dates et lieux de naissance et de décès de bon nombre de compagnons. Une ou plusieurs photos seront également les bienvenues (soit envoyées par courriel après numérisation en 300 dpi, soit par lettre ; elles seront retournées sous huitaine à leur propriétaire).

L’objectif est à terme d’atteindre au moins 20 000 notices et de créer une base analogue au fameux Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, publié à l’initiative de Jean Maitron à partir de 1964, et qui s’est poursuivi en ligne. Les compagnons de tous Devoirs ne méritent pas de demeurer dans l’anonymat !”

La base est consultable à cette adresse :
http://www.museecompagnonnage.fr/genealogie-presentation.html

et le Musée peut être contacter en suivant ce lien :

http://www.museecompagnonnage.fr/page-contacteznous.html

Cédric PERRIN
IDHES-Evry
Chargé de mission AFHE

[histoire_eco] Base de données Compagnons, Cédric PERRIN, 30/01/2015
Archives gérées par MHonArc 2.6.19.

Euro and Monetary unions in history

Dear All,

The victory of Syriza in Greece is a major event for the history of Euro.Will it be a rebirth of the Monetary union of the beginning of the end?

We are now working on a European application on monetary unions in history. You can find a website on a previous program on http://www.emu-cost.net/, documents and videos on our actual program (on the collapse of the 19th monetary union) on DAMIN ( www.anr-damin.net) and the publications of Moneta (www.moneta.be).

Best wishes

Georges Depeyrot