Archives de catégorie : Prix

Call for Digital Humanities Projects – Competition

A new competition entitled “the AFHE Prizes in Digital Humanities” is organized at the 2022 WEHC in Paris, in order to reward digital humanities projects in the field of economic history. The competition, organized and funded by the Association Française d’Histoire Économique (AFHE) under the patronage of the IEHA, is open to all researchers and institutions. It offers the opportunity to promote ongoing and achieved projects involving new technologies in economic history.
A special session will give the opportunity for each selected candidate or team to present their project during a 15-minute presentation. Furthermore, candidates will have the opportunity to display their projects on a large video screen in the Research Library Building at Campus Condorcet.
The competition is divided into two categories: “Science Outreach” and “Research”
The AFHE jury will assess the proposals that will be presented during the Congress and give a 400-Euro award to the best project of each category. The call for submission will be open from April 1, 2021 until December 1, 2021. Selections will be announced by January 15, 2022. Continuer la lecture de Call for Digital Humanities Projects – Competition

PRIX 2021

PRIX D’HISTOIRE ÉCONOMIQUE AFHE-BNP PARIBAS : APPEL À CANDIDATURE 2021

Le prix d’histoire économique « AFHE BNP Paribas » récompense deux thèses de haut niveau en sciences humaines et sociales dans le champ de l’histoire économique. Rédigées en langue française ou soutenues dans une institution française en partie ou en totalité dans une autre langue que le français, les thèses récompensées porteront sur des objets pouvant relever des périodes antique, médiévale, moderne ou contemporaine (voir ci-dessous).

Modalités d’attribution

Le prix récompense deux thèses de doctorat soutenues entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2021.
Le montant du prix est de 4 000 euros par thèse récompensée.
La date limite d’envoi des dossiers est le 30 juin 2021.
Les candidats doivent être membres de l’AFHE et à jour de cotisation le jour de leur dépôt de candidature. Le bulletin d’adhésion est disponible en ligne à l’adresse suivante : https://afhe.hypotheses.org/category/actualite-de-lafhe/adherer
La réception de la fiche d’adhésion et de son paiement avec celle du dossier de candidature est acceptée.

Constitution du dossier

Pour s’inscrire, les candidats doivent faire acte de candidature en envoyant à l’AFHE un dossier qui comprendra les éléments suivants :

  • le formulaire de candidature dûment rempli (version papier ou version électronique) que vous trouverez ici en format word ou ici en format PDF  ;  
  • un résumé de la thèse entre 10 000 et 20 000 signes (version papier ou version électronique) ; le résumé électronique de la thèse sera diffusé sur le site http://afhe.hypotheses.org
  • le rapport de soutenance ou une pièce équivalente ou à défaut justificative pour les thèses soutenues hors de France (version papier ou version électronique), par exemple une copie du diplôme ;
  • un curriculum vitae (en version électronique) ;
  • un exemplaire de la thèse, sous format PDF enregistré sur une clé USB ou envoyé par un système de transfert de fichiers. L’AFHE s’engage à ne pas diffuser la version électronique.

Adresse d’envoi des pièces :
Anne.Conchon@univ-paris1.fr

Les pièces sont à envoyer avant le 30 juin 2021.

Conditions pour concourir : rappel du règlement

« Le prix est ouvert aux docteurs ayant soutenu au cours des deux années civiles précédant l’année du concours, une thèse de sciences humaines et sociales s’inscrivant dans le champ de l’histoire économique.

Seront admises à concourir les thèses dirigées ou co-encadrées en France, qu’elles soient rédigées en français ou dans une des quatre langues étrangères suivantes (en allemand, en anglais, en espagnol ou en italien) ».

Extrait du règlement du prix fourni à titre d’information. Les candidats doivent se référer au règlement complet du prix.

Le règlement complet du prix est en ligne sur le site de l’AFHE à l’adresse suivante :

https://afhe.hypotheses.org/14766

Renseignements complémentaires

http://afhe.hypotheses.org/category/prix-de-lafhe-bnp-paribas

 

Bourse AFHE-RUCHE 2020-2021

Le RUCHE et l’AFHE (Association Française d’Histoire Économique) souhaitent encourager la recherche croisant histoire économique et histoire de l’environnement. Les deux associations ont créé cette année une bourse d’un montant de 1000 euros, destinée aux étudiant.e.s de toutes nationalités inscrit.e.s en master 2 dans une université ou dans un établissement supérieur public français, à l’exception des fonctionnaires déjà rémunérés pour leurs études.

10 étudiantes et étudiants ont candidaté pour cette première édition, et un jury de 8 membres, choisi à parité entre les deux associations et représentatif des différentes périodes de l’histoire, a délibéré le 19 novembre dernier. Il a choisi d’attribuer la bourse à Émilie Pasquier, inscrite en master d’histoire à Sciences Po Paris, pour son sujet intitulé Les eaux du Caire (1865-1922) : l’équipement en infrastructures hydrauliques d’une capitale connectée et ses experts européens, préparé sous la codirection de Giacomo Parrinello et Jean-Pierre Filiu.

Le projet allie histoire économique, histoire environnementale et histoire urbaine en se situant au sein du champ en plein essor des « water studies« . Il renouvelle une historiographie francophone qui a pu s’intéresser à la place de l’eau dans la ville et dans les projets urbains[1], à la mutation des paysages urbains de l’eau[2], ou aux procédés techniques et processus politiques menant à la sécurisation des approvisionnements en eau[3].

À travers l’histoire de deux sociétés, la Société des Eaux du Caire, une société française créée par concession de l’Etat égyptien en 1865 afin d’équiper la ville avec un réseau d’eau potable, et sa concurrente britannique, la Cairo Water Company, le projet vise à étudier la manière dont la gestion de l’eau et la mise en place du réseau d’eau potable et du réseau d’égouts participent à la croissance urbaine du Caire entre le années 1860 et le début du XXe siècle.  Les eaux du Nil font l’objet des observations des administrateurs coloniaux et des ingénieurs européens entre préoccupations économiques et hygiénistes.  

Émilie Pasquier sera invitée à présenter ses travaux lors des assemblées générales des deux associations.

Pour plus d’informations : Stéphane Frioux, président du RUCHE, stephane.frioux@univ-lyon2.fr et Manuela Martini, présidente de l’AFHE, afhe.association@gmail.com

 

[1] Frédéric Graber, Paris a besoin d’eau. Projet, dispute et délibération technique dans la France napoléonienne, Paris, CNRS Editions, 2009 ; Vincent Lemire, La soif de Jérusalem. Essai d’hydro-histoire (1840-1948), Paris, Editions de la Sorbonne, 2011.

[2] Alice Ingold, Négocier la ville. Projet urbain, société et fascisme à Milan, Paris/Rome, École française de Rome/Éditions de l’EHESS, 2003

[3] Stéphane Frioux, Les batailles de l’hygiène. Villes et environnement de Pasteur aux Trente Glorieuses, Paris, PUF, 2013.

Prix de thèse en histoire économique AHFE BNP-Paribas 2017. Appel à candidature

Le prix d’histoire économique « AFHE BNP Paribas » récompense deux docteurs de haut niveau ayant soutenu une thèse en sciences humaines et sociales dans le champ de l’histoire économique, rédigée en langue française ou soutenue dans une institution française en partie ou en totalité dans une autre langue que le français, et sur des objets pouvant relever des périodes antique, médiévale, moderne ou contemporaine.

Continuer la lecture de Prix de thèse en histoire économique AHFE BNP-Paribas 2017. Appel à candidature

Prix d’histoire sociale Fondation Mattei Dogan & FMSH

Appel à candidature 2017

Date limite de soumission des candidatures : 31 janvier 2017

Le prix d’histoire sociale est attribué à une thèse de doctorat de haut niveau traitant d’un sujet d’histoire sociale, dans le sens le plus large du terme, du XIXe au XXIe siècle, et portant sur la France, un ou plusieurs pays étrangers ou un sujet transnational.

Continuer la lecture de Prix d’histoire sociale Fondation Mattei Dogan & FMSH

Prix de la meilleure thèse d’histoire sociale

 

Madame, Monsieur,

Veuillez trouver ci-dessous l’appel à candidature « Prix d’histoire sociale Fondation Mattei Dogan & FMSH » 2017.

Le Prix d’histoire sociale est attribué à une thèse de doctorat de haut niveau traitant d’un sujet d’histoire sociale, dans le sens le plus large du terme, du XIXe au XXIe siècle, et portant sur la France, un ou plusieurs pays étrangers ou un sujet transnational.

Validité de l’appel à candidature : 01/12/2016 – 31/01/2017.

Continuer la lecture de Prix de la meilleure thèse d’histoire sociale

The Alexander Gerschenkron Prize

The Alexander Gerschenkron Prize is awarded for the best dissertation in the
economic history of an area outside of the United States or Canada completed
during the preceding year.

The 2017 prize will be awarded at the Economic History Association’s annual
meeting in San Jose, California in September 2017.

For more information, please visit the EHA website at:
http://eh.net/eha/prizes/alexander-gerschenkron-prize/

Résultat de l’attribution des aides à la recherche proposées par la Fondation de Wendel pour l’année universitaire 2016-2017

 images

L’aide à la recherche proposées par la Fondation de Wendel va pour cette année universitaire 2016-2017, à madame Jade Berger pour ses travaux de thèse « Désindustrialisation et évolution des représentations du patrimoine sidérurgique lorrain et luxembourgeois de 1951 à nos jours » (ENSA Nancy)

Les membres du jury ont aussi accordé une aide à la recherche à madame Méghane DUVEY pour ses travaux de Master 2 sur « Le patrimoine industriel de l’Oise, la clouterie Rivierre située à Creil. » (Université Paris7 Diderot)

Bien cordialement

Ivan Kharaba

Directeur

Prix de recherche des associations dix-neuviémistes – édition 2017

 

Désireux de récompenser et promouvoir les travaux de chercheurs portant sur le XIXe siècle, le Comité de Liaison des Associations Dix-neuviémistes (CL 19) a créé un prix annuel destiné à couronner une thèse de doctorat ou un mémoire de troisième cycle portant sur le XIXe siècle (1789-1914). Ce prix est décerné pour la seconde fois en 2017, dans l’esprit du CL 19, qui réunit sociétés savantes, groupes de recherche, musées, bibliothèques et institutions culturelles concernées par l’étude du XIXe siècle.

 ARTICLE 1 – Modalités d’attribution

Le Prix sera attribué tous les ans par le Président du jury du Prix de recherche des associations dix-neuviémistes, sur proposition du jury réuni pour examiner les travaux soumis. Le jury peut proposer de ne pas attribuer le Prix si aucune des thèses déposées ne lui paraît avoir les qualités requises.

ARTICLE 2  – Conditions d’attribution

Les candidats, de nationalité française ou étrangère, devront avoir soutenu avec succès, au cours des deux années précédant la date de son dépôt auprès du jury, une thèse de doctorat ou un mémoire de troisième cycle rédigé(e) en français et portant sur le XIXe siècle (1789-1914).

ARTICLE 3  – Montant

Le montant du Prix est fixé chaque année par le jury du Prix. Ce Prix est destiné à aider à la publication de la thèse et à la poursuite des travaux de recherche du lauréat. Outre le Prix de recherche, des accessits pourront être attribués à deux autres candidats au plus, afin de récompenser la qualité de leurs travaux et de favoriser par des moyens non-financiers la publication et la diffusion de leur recherche.

ARTICLE 4  – Jury

Le jury du Prix de recherche du CL 19 est présidé par M. Jérôme Farigoule, directeur du Musée de la Vie romantique. Le jury est composé, en plus du président, de douze à quinze membres issus des différentes associations représentées au sein du CL 19, sur la base du volontariat. La liste des membres du jury est publiée chaque       année. Le jury se réserve le droit de faire appel à des experts indépendants pour exprimer leur avis sur les thèses proposées.

ARTICLE 5 – Modalités de candidature

Les candidats au Prix de recherche doivent fournir, en format .pdf exclusivement, la thèse de doctorat ou le mémoire de troisième cycle soumis au jury, la copie d’une pièce d’identité, une attestation de l’obtention du diplôme de troisième cycle, le rapport de soutenance et un C.V. sans liste de publications : ce dossier sera adressé par mail à l’adresse suivante : bureaudeliaisonxix@gmail.com avant le 31 décembre 2016.

NB : pour l’édition 2017, on acceptera les travaux soutenus entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2016. 

Les candidats qui n’auraient pas reçu leur rapport de soutenance à la date de clôture de l’appel pourront compléter leur dossier de candidature en l’adressant par courriel dans les premiers jours de janvier, en mentionnant dans le mail de candidature que la pièce sera envoyée plus tard.

Le Prix récompense un travail de troisième cycle (thèse ou doctorat) : les travaux de Master ne sont pas admis à concourir.


— 


Le CL 19 est un réseau visant à encourager les synergies entre associations et institutions dix-neuviémistes et à assurer la promotion des activités en rapport avec notre sujet commun.

 

Prix CILAC/Jeune chercheur en patrimoine industriel, scientifique et technique

Prix CILAC/Jeune chercheur en patrimoine industriel, scientifique et technique

Avec le soutien de la

Société d’Encouragement pour l’industrie nationale

et de la Fondation EDF

APPEL À CANDIDATURE
Clôture : 17 OCTOBRE 2016

Institué en 2011, le « Prix Cilac/Jeune chercheur en patrimoine industriel » est un encouragement à la recherche, à la valorisation et la prise d’initiatives innovantes dans le domaine du patrimoine industriel. Il a pour vocation de rendre compte de la vitalité de l’enseignement et de la recherche, théorique et appliquée, dans le vaste champ du patrimoine industriel, scientifique et technique.

Il s’adresse aux étudiants dans les domaines des sciences humaines et sociales, des sciences de l’ingénieur, de l’architecture, de l’urbanisme et des arts plastiques, de la conservation/restauration, de niveau Master 1 et 2 et doctorat.

Ce prix vise à promouvoir des travaux en cours ou récemment achevés, dans le domaine du patrimoine industriel. Ces travaux seront innovants par leur méthodologie, leur objet, leur mise en œuvre et/ou leur forme finale.

Pour les élèves des écoles d’architecture, le niveau minimum requis est le master 2, avec un travail innovant concernant l’analyse et la reconversion du patrimoine industriel. Les travaux pouvant être présentés sont le projet de fin d’études ou le mémoire (niveau post-diplôme, type DSA Architecture et Patrimoine).

Le Prix CILAC/Jeune chercheur peut être accordé dans deux catégories : recherche théorique et recherche appliquée

Les dossiers de candidatures doivent être envoyés par voie électronique à  cilac@cilac.com

La date limite d’envoi est le 17 OCTOBRE 2016

 

L’édition 2016 du Prix Cilac/Jeune chercheur aura lieu le 3 décembre 2016, 

à la Société d’Encouragement de l’industrie nationale,

Place Saint-Germain-des-Prés, à Paris

dans le cadre des journées d’études en hommage à Louis Bergeron.

Les candidats présenteront leur travail devant le Jury et le public.

Les lauréats seront proclamés à l’issue de cette journée.

 

Le dossier doit comporter :

–  Le titre du projet/travail et sa présentation (2 pages)

–  Un poster format A0 (80×115 cm) sous forme électronique

–  Le CV et la copie de la carte d’étudiant

Le cas échéant, le mémoire ou résultat final correspondant.

ORGANISATION du Prix CILAC Jeune chercheur

Le concours comprend deux étapes :

1)    Première étape, 17 octobre 2016 : Envoi d’un dossier de présentation et d’un projet de poster

Les candidats doivent constituer un dossier de présentation et un projet de poster  au format A0 (80×115 cm) récapitulant leur travail d’une façon synthétique et efficace, en employant les ressources de la photographie, du graphisme, etc.

–  14 novembre 2016 : Les candidats recevront une réponse définitive.

2)    Deuxième étape, 3 décembre 2016 : participation à la journée d’étude, présentation publique du projet 

Le CILAC finance à hauteur maximum de 300 €  la venue à Paris des étudiants dont la candidature sera retenue sur dossier afin de présenter leurs travaux et de débattre avec des spécialistes de ces questions. Les communications feront éventuellement l’objet d’une publication dans Patrimoine industriel.

Cette aide constitue le premier encouragement donné par le CILAC aux étudiants.

La présentation se fera sous la forme d’une présentation orale de 20 minutes, avec diaporama, pendant laquelle les candidats exposeront leur travail.

Les prix, d’un montant de 500 euros, sont remis à l’issue des délibérations du jury, à la fin de la journée d’étude. 

Le jury prendra en compte le dossier, la présentation orale, la qualité des échanges et du débat avec les candidats et celle du poster pour décerner les prix.

 

Florence Hachez-Leroy

Maître de conférences, HDR

ComUE Lille Nord de France, U. Artois

Centre de recherches historiques (EHESS/CNRS)

190-198, avenue de France

F-75244 Paris cedex 13
http://grhen.ehess.fr/index.php?313

Prix Alain Desrosières

Le Groupe Histoire de la SFDS est heureux de vous annoncer que le Prix Alain Desrosières (Première édition : 2016)  a été remis collectivement à trois candidats que le jury n’a pas souhaiter départager tant il a pu a considéré que leurs travaux, forts différents, sont  particulièrement dignes de représenter l’histoire de la statistique ou la sociologie de la quantification telles que Alain Desrosières les a initiées.

 

Il s’agit de :  

 


Jean-Marie Pillon, pour sa thèse de sociologie à Paris X et ENS Cachan soutenue en 2014,   « Le rendement du chômage. Travail de mesure et mesure du travail à Pôle Emploi ».

Emilien Ruiz, pour sa thèse d'histoire à l'EHESS (CRH) soutenue en 2013, « Trop de fonctionnaires ? Contribution à une histoire de l'Etat par ses effectifs (France, 1850-1950) »

Axel Pohn-Weidinger, pour son article « Une statistique de l'intimité. La catégorie du logement surpeuplé entre statistique et droit  (1936-1962) », Genèses, 2013

 

 

Un chèque de 500 € a été remis à chacun d’eux par le Président Michel Armatte et le Vice Président Jean-Jacques Droesbeke, au nom du Groupe « Histoire » de la SFDS, lors de la cérémonie du 70èmeanniversaire de l’INSEE, le 29 juin 2016, au siège des  Ministères de l’Economie et des Finances.

 

Avec toutes nos Félicitations

 

 

Le Président                                                                                                    Le Vice Président

 

Michel Armatte                                                                                              Jean-Jacques Droesbeke

 

Prix Christian Polak du Meilleur Mémoire de Master sur le Japon

Lancement de la deuxième édition du prix du meilleur mémoire de master portant sur le Japon dans une perspective aréale ou comparée, toutes disciplines des sciences sociales et humaines confondues.

Le prix Christian Polak du Meilleur Mémoire de Master sur le Japon, d’un montant de 2 000 €, a pour finalité de récompenser l’excellence et la valeur universitaire et scientifique d’un mémoire de master soutenu dans un établissement de recherche et d’enseignement supérieur français au cours de l’année universitaire précédant l’année universitaire d’attribution.
Le mémoire doit être accompagné d’un résumé d’une page et d’un avis motivé du Directeur de mémoire à l’attention du Jury de la Fondation France-Japon de l’EHESS. Pour les mémoires soutenus au cours de l’année 2015-2016, la date limite de remise des dossiers est fixée au 15 octobre 2016 au plus tard.
Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter : http://ffj.ehess.fr/prixchristianpolak.html
Merci de diffuser l’information auprès de vos collègues et étudiants de master susceptibles d’être intéressés.

Kae AMO
—————–
Fondation France-Japon de l’EHESS
190, Avenue de France
75013 Paris France
TEL : +33 (0)1 49 54 83 29

Prix Alain Desrosières – appel à candidatures

Bonjour,
un grand merci de diffuser cet appel à candidature pour le premier Prix Alain Desrosières.
Les modalités sont précisées ci-dessous, vous trouverez très bientôt cet appel illustré par le logo de la Société française de statistique, qui le soutient, et avec la photo d’Alain Desrosières sur le blog de l’IRHiS UMR CNRS 8529-Lille3 (Institut de recherches historiques du Septentrion) – lien : http://irhis.hypotheses.org

Bien cordialement
Béatrice Touchelay

Prix Alain Desrosières

Par sa curiosité scientifique insatiable, par la vigilance et la rigueur scientifique à laquelle il invitait, Alain Desrosières (18 avril 1940 – 15 février 2013) a initié une nouvelle approche sociologique de la statistique et de la quantification. Le réseau de chercheurs en sciences humaines et sociales qu’il est parvenu à constituer souhaite développer cette approche et les réseaux qui la portent et lance ce prix dans cet objectif.

Le prix Alain Desrosières vise à distinguer un travail inédit (mémoire ou rapport), un ouvrage publié, un article conséquent, écrit en français, réalisé récemment qui place la statistique, ou plus largement la quantification, au cœur de l’analyse sociologique (toutes les disciplines de sciences sociales pouvant être mobilisées) et qui éclaire les processus politiques de conception, de production et de diffusion des chiffres, ses acteurs, ses enjeux, ses effets et ses usages avec le recul auquel invitait Alain Desrosières. Il récompensera en priorité un-e jeune auteur-e ou chercheur-e (thèse soutenue depuis moins de 5 an ou en cours, élève en Master, etc.), sans exclusive en matière de discipline académique (histoire, sociologie, statistique, science politique, ethnologie, etc.)

Pour sa première édition, ce prix d’un montant de 1 000 euros sera remis lors du colloque historique et scientifique co-organisé par l’Insee et l’IGPDE à l’occasion des soixante-dix ans de l’Insee, dont Alain Desrosières fut administrateur de 1965 à 2010, qui se tiendra le mercredi 29 juin au centre de conférences Pierre Mendès France (Paris 12e).

Les personnes souhaitant candidater peuvent envoyer le travail qu’elles soumettent au concours en format PDF ou équivalent à prixalaindesrosieres@gmail.com jusqu’au 21 mai 2016. Tout complément d’information peut vous être fourni à cette adresse mail.

Pour cette première édition, le jury sera composé de Michel Armatte, Fabrice Bardet, Roser Cusso, Emmanuel Didier, Jean-Jacques Droesbeke, Martine Mespoulet, Gaël de Peretti et Béatrice Touchelay.

Prix de la meilleure thèse de l’EBHA 2016 – Date limite de candidature 15 avril

Chèr(e)s collègues,
Je vous rappelle que l’European Business History Association (EBHA) tient son 20eme congrès à Bergen en août. A cette occasion aura lieu en parallèle et avec la soutien de l’association le premier congrès mondial d’histoire des entreprises. Un concours de thèse est organisé tous les deux ans par l’EBHA. Il comporte un prix en argent relativement modeste mais représente une opportunité majeure pour de jeunes docteurs en termes d’exposition internationale et de réseautage.
Je vous encourage vivement à diffuser cette information et à pousser vos doctorants ayant récemment soutenu leur thèse à présenter une candidature.
La procédure est détaillée ici :
http://www.uib.no/en/bhbergen2016/96650/dissertation-prize#
Elle est peu contraignante et concerne les thèse rédigées dans n’importe quelle langue européenne et il est important que des thèses francophones soient valorisées à l’international. Bergen est desservie par des compagnies aériennes à bas coût et les organisateurs ont limité les frais d’inscriptions au maximum.

Si vous me pardonnez une note personnelle… pour avoir été lauréat de ce prix il y a fort longtemps je puis vous assurer de son importance dans un déroulement de carrière.
Bien cordialement

Ludovic Cailluet
Professor of Strategic Management & Business History
Edhec Business School – Lille Campus