Archives de catégorie : Emplois, bourses, prix

Rapport de Getsiva Cayo Durand de Geist, boursière de l’AFHE au WEHC, qui a présenté “The breaktrough of French Arms Industry in Peru. Peruvian economic development and technology transfers during the 1950s and 1960s”, en cours de publication

Présentation de ma communication

Le 25 juillet 2022 à 14h a eu lieu la session “Patterns of Economic Development, Scientific, Technological and Managerial Transfers in Emerging Countries (19th-21st centuries): from Local to Global”. Ma communication était la dernière de la première partie et j’ai bien signalé que j’étais boursière de l’AFHE).

Voir le diaporama de cette intervention  en cours de publication: WEHC_Getsiva CAYO_22.07.22

Nous avons fini la session avec une discussion très enrichissante, laquelle nous a permis de mettre au point certaines idées pour notre future publication dans la Revue Entreprises et Histoire, dirigée par M. Dominique Barjot, à rendre en septembre prochain.

 Participation au congrès

Du 26 au 29 juillet, j’ai participé activement à un grand nombre de communications dont le sujet était centré sur l’Amérique latine et l’Europe occidentale. J’ai fait la connaissance avec un grand nombre d’historiens et j’ai établi de contacts pour de nouvelles publications.

Remerciements

Je remercie l’AFHE qui m’a soutenu pour les frais de l’inscription du colloque et que c’est grâce à cette bourse que j’ai pu participer en présentiel à Paris.

À Freiburg, le 16 août 2022.

Getsiva Cayo Durand de Geist

Congrès Mondial d’Histoire Economique, Paris 2022 : Prix “Humanités numériques”

Principes du prix

Un nouveau concours intitulé “Prix AFHE en humanités numériques” est organisé à Paris pour récompenser des projets d’humanités numériques dans le domaine de l’histoire économique. Le concours, organisé et financé par l’Association Française d’Histoire Économique (AFHE) sous le patronage de l’IEHA, est ouvert à tous les chercheurs et institutions.

Une session spéciale donnera l’occasion à chaque candidat ou équipe sélectionnée de présenter son projet pendant 15min de présentation de son projet. De plus, les candidats auront l’opportunité d’exposer leurs projets sur un grand écran vidéo dans le Grand Équipement Documentaire du Campus Condorcet.

Le concours est divisé en 2 catégories : « Diffusion de la science » (Science outreach) et “Innovation numérique et recherche” (Digital innovation & Research). Il offre l’opportunité de promouvoir les projets en cours et réalisés impliquant les nouvelles technologies en histoire économique.

Diffusion de la science. Nous accueillons toutes les propositions basées sur un support numérique dédié à la vulgarisation des connaissances, des données et des collections patrimoniales pour de larges publics dans le domaine de l’histoire économique. Les supports acceptés sont : les blogs & sites web, les vidéos, les serious games, les infographies, les documentaires académiques, les projets de numérisation, les applications ou autres supports numériques. Chaque candidat devra soumettre un texte de 2 000 mots présentant son projet et fournir un accès au produit numérique. Les supports acceptés devront correspondre à une présentation sur écran.

Innovation numérique et recherche. Nous accueillons toutes les propositions de chercheurs utilisant de nouveaux outils numériques (sites web, logiciels, applications, bases de données, etc.) et des méthodes (technologies cartographiques et spatiales, visualisation de données, encodage et analyse de textes, analyse de réseaux, projets de numérisation… etc.) dans le domaine de l’histoire économique. Tous les types de recherche académique : articles publiés, thèses, projets financés… etc. seront acceptés. Chaque candidat devra soumettre un texte de 2000 mots présentant son projet et donner accès au produit numérique. Les supports acceptés devront s’adapter à une présentation sur écran.

Les lauréats des prix

Lauréat du prix de la diffusion scientifique

Auteurs : Bruno Gabriel Witzel De Souza (Georg-August-University [Göttingen] ( Allemagne), Leonardo Antonio Santin Gardenal ( Centro Universitário Herminio Ometto de Araras ( Brésil)

Projet Travail, moyens de subsistance et immigration dans une plantation brésilienne : les archives de la ferme Ibicaba (1840-1970)  (Labor, livelihood, and immigration in a Brazilian plantation : the archives of Ibicaba farm (1840-1970)    

Grâce à la numérisation massive et à la publication en ligne en libre accès des archives brésiliennes en péril, ce projet crée une ressource exceptionnelle pour l’étude de l’histoire économique de l’économie et de la société brésiliennes.

En outre, le projet utilise ces archives pour des initiatives pédagogiques et d’histoire publique, des expositions et des performances artistiques, créant ainsi de nouveaux liens entre le passé et le présent des communautés concernées. Pour son impact social et son effort de rechargement de la mémoire et du patrimoine par le biais des archives numériques, le projet Labor, livelihood, and immigration in a Brazilian plantation : the archives of Ibicaba farm (1840-1970) reçoit le prix pour la diffusion scientifique (Science Outreach).

2 lauréats ex aequo du prix de l’innovation numérique :

  • Zhao Mengyue, chercheur indépendant, projet “La numérisation de masse de tableaux historiques à l’aide d’outils d’IA et de vision artificielle open-source”.
  • Antonio Iodice, Université d’Exeter (Royaume-Uni) et Università di Genova (Italie), projet “The AveTransRisk Database : Cartographie du commerce, des risques et des catastrophes dans la première mondialisation”.
Lauréat 1 : Zhao Mengyue, chercheur indépendant. La numérisation de masse des tableaux historiques à l’aide d’outils d’IA et de vision artificielle à code source ouvert

Depuis deux décennies, les projets de numérisation de masse (google books, Gallica, les nombreux projets de numérisation de journaux anciens, etc.) ont permis aux historiens d’accéder à de plus en plus de données en ligne. ) ont permis aux historiens d’accéder à de plus en plus de données en ligne. Dans le même temps, l’OCR est devenu un enjeu important : travailler avec des données massives ne peut se faire par la lecture en ligne de PDF. Bien que les méthodes d’analyse des données massives soient de plus en plus performantes, les méthodes d’OCR constituent toujours un pas en arrière – elles sont meilleures qu’avant, mais elles restent insatisfaisantes pour les historiens.

En outre, les historiens économiques ont des besoins spécifiques : la reconnaissance optique automatique de données tabulaires, par exemple. De grands ensembles de données tabulaires sont aujourd’hui présents dans les journaux anciens numérisés. Certains projets de recherche l’utilisent déjà, mais ils doivent faire de gros efforts pour corriger / traiter ces données tabulaires.

Le processus de numérisaiton présenté par Mengyue Zhao dans son article “The Mass Digitization of Historical Tables Using Open-Source AI and Machine Vision Tools” est un grand pas en avant vers une meilleure reconnaissance optique des données tabulaires. Cela devrait aider les historiens économiques qui tentent d’obtenir des données tabulaires provenant de journaux, de livres, de registres, etc. publiés aux XIXe et XXe siècles. Ces tableaux sont, par exemple, particulièrement nombreux dans les journaux spécialisés et difficiles à reconnaître et à prétraiter. Comme le processus de travail proposé est basé sur une optimisation des outils open source pour une tâche spécifique, les résultats obtenus par ce flux de travail sont bien meilleurs que les flux de travail plus génériques des outils OCR non spécialisés. Si son projet n’est pas, en soi, un projet d’histoire économique, ses potentialités pour les historiens économiques sont particulièrement importantes.

Lauréat 2 : Antonio Iodice, Université d’Exeter ( Royaume-Uni) et Università di Genova ( Italie), The AveTransRisk Database : Cartographie du commerce, des risques et des catastrophes dans la première mondialisation

Le jury de l’Association française d’histoire économique a attribué le 1er prix ex aequo de l’innovation numérique à la base de données AveTransRisk. Nous avons apprécié l’ambition d’un projet mettant à disposition en ligne des données prémodernes complexes sur le commerce international, avec toutes les informations nécessaires aux chercheurs pour les utiliser. Les données ont été réparties en catégories pertinentes qui peuvent être interrogées facilement et localisées sur une carte, dans une interface simple, efficace et robuste. Nous avons particulièrement apprécié le fait que l’origine des données soit bien documentée, et que la base de données puisse être téléchargée librement, ce qui ouvre un large éventail d’analyses par les chercheurs. Le souci de coopération et d’intégration dans d’autres projets existants comme Navigo était également un modèle de pérennité du projet dans un monde académique en constante évolution.

Pour voir tous les projets en compétition :

https://www.wehc2022.org/sessions/digital-humanities-projects-competition

World Economic History Congress, Paris 2022 : Digital Humanities Projects – Competition

Principles of the prize

A new competition entitled “the AFHE Prizes in Digital Humanities” is organized in Paris to reward digital humanities projects in the field of economic history. The competition, organized and funded by the Association Française d’Histoire Économique (AFHE) under the patronage of the IEHA, is open to all researchers and institutions.

A special session will give the opportunity for each selected candidate or team to present their project during 15min presentation on their project. Furthermore, candidates will have the opportunity to display their projects on a large video screen in the Grand Équipement Documentaire on Campus Condorcet

The competition is divided into 2 categories: “Science Outreach” and “Research”. It offers the opportunity to promote ongoing and achieved projects involving new technologies in economic history.

Science outreach. We welcome all propositions based on a digital support dedicated to the popularization of knowledge, data and heritage collections for large audiences in the field of economic history. Accepted supports are: blogs & websites, videos, serious games, computer graphics, academic documentaries, digitisation projects, apps or other digital supports.. Each candidate will have to submit a 2 000 words essay presenting the research and to provide access to the digital product. Accepted supports should fit an on-screen presentation.

Digital Innovation & Research. We welcome all propositions from researchers using new digital tools (websites, software, apps, databases, etc.) and methods (mapping and spatial technologies, data visualisation, text encoding and analysis, network analysis, digitisation projects… etc) in the field of economic history. All kinds of academic research : published papers, dissertations, funded projects… etc will be accepted. Each candidate will have to submit a 2000 words essay presenting the research and to give access to the digital product. Accepted supports should fit an on-screen presentation.

Winners of the prizes

Winner of the prize for Science outreach

Authors : Bruno Gabriel  Witzel De Souza (Georg-August-University [Göttingen] ( Germany), Leonardo Antonio Santin Gardenal ( Centro Universitário Herminio Ometto de Araras ( Brazil)
Projet Labor, livelihood, and immigration in a Brazilian plantation: the archives of Ibicaba farm (1840-1970)
       

With the mass digitization and online open access publication of Brazilian endangered archives, this project creates an outstanding resource for studying the economic history of Brazilian economy and society. 

Besides, the project uses those archives for public history and pedagogical initiatives, exhibitions and artistic performances, creating new links between the past and present of the communities involved. For its social impact and its effort in re-loading memory and heritage through digital archives, the project Labor, livelihood, and immigration in a Brazilian plantation: the archives of Ibicaba farm (1840-1970) receives the “Science Outreach” award.

2 winners ex aequo of the prize for Digital Innovation :

  • Zhao Mengyue, independent scholar, project “The Mass Digitization of Historical Tables Using Open-Source AI and Machine Vision Tools
  • Antonio Iodice, University of Exeter ( United Kingdom) and Università di Genova ( Italy), project “The AveTransRisk Database: Mapping Trade, Risk, and Disasters in the First Globalization”
Winner 1 : Zhao Mengyue, independent scholar. The Mass Digitization of Historical Tables Using Open-Source AI and Machine Vision Tools

For two decades, mass digitisation projects (google books, Gallica, the numerous digitisation projects of ancient newspapers, etc.) have allowed historians to access more and more data online. At the same time, OCR has become an important issue: working with massive data cannot be done through the online reading of PDFs. Though methods to analyse big data are better and better, OCR methods are still a step backwards – better than they used to be, but they remain unsatisfactory for historians.

Furthermore, economic historians have some specific needs: the automatic optical recognition of tabular data for instance. Large sets of tabular data are today present in digitised ancient newspapers. Some research projects are already using it, but they need to put strong efforts into correcting / processing those tabular data.

The workflow presented by Mengyue Zhao in her paper « The Mass Digitization of Historical Tables Using Open-Source AI and Machine Vision Tools » is a strong step forward to better optical recognition of tabular data. This should help economic historians trying to get tabular data from newspapers, books, registries, etc. published in the XIX and XX centuries. Those tables are, for instance, particularly numerous in specialised newspapers and hard to recognise and to pre-process. As the proposed workflow is based on an optimisation of open source tools for a specific task, the results obtained by this workflow are far better than the more generic workflows of non-specialised OCR tools. If her project is, per se, not an economic history project, its potentialities for economic historians are particularly important

Winner 2 : Antonio Iodice, University of Exeter ( United Kingdom) and Università di Genova ( Italy), The AveTransRisk Database: Mapping Trade, Risk, and Disasters in the First Globalization

The jury of the French Association for Economic History has awarded the 1st prize ex aequo for Digital Innovation to the AveTransRisk Database. We have appreciated the ambition of a project making complex premodern data about international trade available online, with all the information necessary for researchers to use it. The data was broken down into relevant categories which can be queried easily and located on a map, in a simple, efficient and robust interface. We particularly liked the fact that the origin of the data was well documented, and that the database could be downloaded freely, which opens a wide range of analysis by researchers. The concern for cooperation and integration into other existing projects like Navigo was also a model for the sustainability of the project in an ever-changing academic world.

To see all the competing projects :

https://www.wehc2022.org/program-details/digital-humanities-1

Bourse de master AFHé-Le RUCHE : candidatez avant le 21 octobre 2022

Bourse de soutien à la rédaction d’un mémoire de master 2022-2023

Article 1. Présentation de l’opération

Le RUCHE (Réseau Universitaire de chercheurs en histoire environnementale) et l’AFHE (Association Française d’Histoire Économique) souhaitent encourager la recherche croisant histoire économique et histoire environnementale. Les travaux faisant l’objet de la candidature à la bourse peuvent relever de diverses disciplines de sciences humaines et sociales, mais doivent présenter une dimension historique et être rédigés en langue française.

Ce soutien s’adresse aux étudiant.e.s de toutes nationalités inscrit.e.s en master 2 dans une université ou dans un établissement supérieur public français, à l’exception des fonctionnaires recevant déjà une rémunération pour leurs études.

Article 2.  Modalités de versement de la bourse

La bourse est d’un montant de 1000 euros, versé par moitié suite à la sélection puis une fois le mémoire terminé. Continuer la lecture de Bourse de master AFHé-Le RUCHE : candidatez avant le 21 octobre 2022

Éric Monnet, ancien vice-président de l’AFHé, reçoit le prix du meilleur jeune économiste 2022

L’Association française d’histoire économique présente ses félicitations à Éric Monnet  pour ce prix attribué par le Cercle des économistes et le journal Le Monde.

Voici un lien vers l’annonce de ce prix : https://lecercledeseconomistes.fr/evenements/prix-du-meilleur-jeune-economiste-2022/

A cette occasion, Éric Monnet a présenté ici ses recherches en histoire économique :  https://afhe.hypotheses.org/13910

 

Bourses jeune chercheur.SE pour une communication au Congrès MONDIAL d’histoire économique WEHC 2022

L’AFHE a décidé d’attribuer cinq bourses de 500 euros chacune à des jeunes chercheurs et chercheuses appartenant à des laboratoires situés en dehors de l’Ile de France et présentant une communication lors d’une session du Congrès mondial d’histoire économique – WEHC qui aura lieu à Paris du 25 juillet au 30 juillet 2022 (y compris les sessions poster ou prix).

Afin d’encourager la participation de jeunes chercheuses et chercheurs rattachés à de laboratoires situés en Ile-de-France, l’AFHE a décidé également de couvrir le montant des frais d’inscription au WEHC pour cinq personnes en début de carrière présentant une communication lors d’une session du WEHC (y compris les sessions poster ou prix).

Conditions

Les conditions pour être candidat.e à ces bourses sont les suivantes :

  • Ne pas avoir de poste de chercheur.e ou d’enseignant.e-chercheur.e permanent.e
  • Soit être inscrit.e en thèse de doctorat en France, ou en vue de la rédaction d’un travail d’histoire économique francophone (toutes aires, toutes périodes, toutes disciplines concernées), soit être titulaire d’un doctorat d’histoire économique ou décerné en France, ou francophone (toutes aires, toutes périodes, toutes discipline concernées). Cet appel est aussi ouvert aux mêmes conditions aux enseignant.e.s du secondaire titulaires d’un doctorat.
  • Etre adhérent.e à l’AFHE en 2022 (tarif d’adhésion pour un.e étudiant.e : 15 €, docteur.e 30 €).
  • Etre accepté.e à l’une au moins des sessions du WEHC de Paris (y compris une session poster ou prix).
  • Ne pas avoir obtenu d’autre bourse portant uniquement sur le même objet (engagement sur l’honneur). Les co-financements des écoles doctorales sont en revanche possibles.
  • S’engager à :
    • Mentionner sur la page de titre de la présentation et de la communication écrite “Boursier.e de l’AFHE pour le WEHC Paris 2022 ”
    • Réaliser un bref compte-rendu du déroulement de sa session / du WEHC pour le site de l’AFHE sur hypotheses.org.
  • Les personnes bénéficiant d’un financement sur projet (ANR, etc.) pour se rendre à Paris sont priées de ne pas candidater.

Dossier de candidature

Le dossier de candidature comprendra

Pour les doctorant.e.s :

  • la copie de la carte d’étudiant.e
  • un bref avis du directeur de recherches
  • un CV
  • les documents relatifs à la session et à la communication acceptée.

Pour les docteur.e.s :

  • la photocopie du diplôme de thèse
  • le rapport du jury
  • un CV
  • les documents relatifs à la session et à la communication acceptée.

Délais

Les dossiers seront examinés par le comité directeur de l’AFHE.

Ils devront être adressés par voie électronique à l’adresse afhe.association@gmail.com avant le 31 mars 2022 au plus tard.

La décision sera notifiée aux candidat.e.s à l’issue du comité de direction de l’AFHE, à la fin du mois d’avril.

Lauréats du prix de thèse AFHE-BNP Paribas 2021

Fabien Bartolotti et Paul Maneuvrier-Hervieu ont reçu le prix de thèse AFHE-BNP Paribas, le 7 décembre 2021

Photo Roger Nougaret. De gauche à droite : Fabien Bartolotti, Paul Manœuvrier-Hervieu

Jury

Pour BNP Paribas

  • Jean Lemierre, président du conseil d’administration de BNP Paribas
  • Marie Laperdrix, responsable du service des archives de BNP Paribas

Pour l’AFHE

  • Manuela Martini, présidente de l’AFHE
  • Loïc Charles, vice-président
  • Marguerite Martin, membre du comité directeur
  • Matthieu Scherman, membre du comité directeur
  • Laurent Warlouzet, membre
Photo François Rivière. De gauche à droite : Fabien Bartolotti, Paul Manœuvrier-Hervieu, Manuela Martini, Jean Lemierre

Continuer la lecture de Lauréats du prix de thèse AFHE-BNP Paribas 2021

Bourse de soutien à la rédaction d’un mémoire de master 2021-2022

Article 1 : Présentation de l’opération

Le RUCHE (Réseau Universitaire de chercheurs en histoire environnementale) et l’AFHE (Association Française d’Histoire Économique) souhaitent encourager la recherche croisant histoire économique et histoire environnementale. Les travaux faisant l’objet de la candidature à la bourse peuvent relever de diverses disciplines de sciences humaines et sociales, mais doivent présenter une dimension historique et être rédigés en langue française.
Ce soutien s’adresse aux étudiant.e.s de toutes nationalités inscrit.e.s en master 2 dans une université ou dans un établissement supérieur public français, à l’exception des fonctionnaires déjà rémunérés pour leurs études.

Article 2 : modalités de versement de la bourse

La bourse est d’un montant de 1000 euros, versé par moitié suite à la sélection puis une fois le mémoire terminé. Continuer la lecture de Bourse de soutien à la rédaction d’un mémoire de master 2021-2022

Call for Digital Humanities Projects – Competition

A new competition entitled “the AFHE Prizes in Digital Humanities” is organized at the 2022 WEHC in Paris, in order to reward digital humanities projects in the field of economic history. The competition, organized and funded by the Association Française d’Histoire Économique (AFHE) under the patronage of the IEHA, is open to all researchers and institutions. It offers the opportunity to promote ongoing and achieved projects involving new technologies in economic history.
A special session will give the opportunity for each selected candidate or team to present their project during a 15-minute presentation. Furthermore, candidates will have the opportunity to display their projects on a large video screen in the Research Library Building at Campus Condorcet.
The competition is divided into two categories: “Science Outreach” and “Research”
The AFHE jury will assess the proposals that will be presented during the Congress and give a 400-Euro award to the best project of each category. The call for submission will be open from April 1, 2021 until December 1, 2021. Selections will be announced by January 15, 2022. Continuer la lecture de Call for Digital Humanities Projects – Competition

PRIX 2021

PRIX D’HISTOIRE ÉCONOMIQUE AFHE-BNP PARIBAS : APPEL À CANDIDATURE 2021

Le prix d’histoire économique « AFHE BNP Paribas » récompense deux thèses de haut niveau en sciences humaines et sociales dans le champ de l’histoire économique. Rédigées en langue française ou soutenues dans une institution française en partie ou en totalité dans une autre langue que le français, les thèses récompensées porteront sur des objets pouvant relever des périodes antique, médiévale, moderne ou contemporaine (voir ci-dessous).

Modalités d’attribution

Le prix récompense deux thèses de doctorat soutenues entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2021.
Le montant du prix est de 4 000 euros par thèse récompensée.
La date limite d’envoi des dossiers est le 30 juin 2021.
Les candidats doivent être membres de l’AFHE et à jour de cotisation le jour de leur dépôt de candidature. Le bulletin d’adhésion est disponible en ligne à l’adresse suivante : https://afhe.hypotheses.org/category/actualite-de-lafhe/adherer
La réception de la fiche d’adhésion et de son paiement avec celle du dossier de candidature est acceptée. Continuer la lecture de PRIX 2021

Bourse AFHE-RUCHE 2020-2021

Le RUCHE et l’AFHE (Association Française d’Histoire Économique) souhaitent encourager la recherche croisant histoire économique et histoire de l’environnement. Les deux associations ont créé cette année une bourse d’un montant de 1000 euros, destinée aux étudiant.e.s de toutes nationalités inscrit.e.s en master 2 dans une université ou dans un établissement supérieur public français, à l’exception des fonctionnaires déjà rémunérés pour leurs études.

10 étudiantes et étudiants ont candidaté pour cette première édition, et un jury de 8 membres, choisi à parité entre les deux associations et représentatif des différentes périodes de l’histoire, a délibéré le 19 novembre dernier. Il a choisi d’attribuer la bourse à Émilie Pasquier, inscrite en master d’histoire à Sciences Po Paris, pour son sujet intitulé Les eaux du Caire (1865-1922) : l’équipement en infrastructures hydrauliques d’une capitale connectée et ses experts européens, préparé sous la codirection de Giacomo Parrinello et Jean-Pierre Filiu.

Le projet allie histoire économique, histoire environnementale et histoire urbaine en se situant au sein du champ en plein essor des “water studies“. Il renouvelle une historiographie francophone qui a pu s’intéresser à la place de l’eau dans la ville et dans les projets urbains[1], à la mutation des paysages urbains de l’eau[2], ou aux procédés techniques et processus politiques menant à la sécurisation des approvisionnements en eau[3].

À travers l’histoire de deux sociétés, la Société des Eaux du Caire, une société française créée par concession de l’Etat égyptien en 1865 afin d’équiper la ville avec un réseau d’eau potable, et sa concurrente britannique, la Cairo Water Company, le projet vise à étudier la manière dont la gestion de l’eau et la mise en place du réseau d’eau potable et du réseau d’égouts participent à la croissance urbaine du Caire entre le années 1860 et le début du XXe siècle.  Les eaux du Nil font l’objet des observations des administrateurs coloniaux et des ingénieurs européens entre préoccupations économiques et hygiénistes.  

Émilie Pasquier sera invitée à présenter ses travaux lors des assemblées générales des deux associations.

Mise à jour le 6 décembre 2021 : le mémoire d’Émilie Pasquier est disponible en ligne sur le site de l’AFHE, cliquer ici.

Pour plus d’informations : Stéphane Frioux, président du RUCHE, stephane.frioux@univ-lyon2.fr et Manuela Martini, présidente de l’AFHE, afhe.association@gmail.com

 

[1] Frédéric Graber, Paris a besoin d’eau. Projet, dispute et délibération technique dans la France napoléonienne, Paris, CNRS Editions, 2009 ; Vincent Lemire, La soif de Jérusalem. Essai d’hydro-histoire (1840-1948), Paris, Editions de la Sorbonne, 2011.

[2] Alice Ingold, Négocier la ville. Projet urbain, société et fascisme à Milan, Paris/Rome, École française de Rome/Éditions de l’EHESS, 2003

[3] Stéphane Frioux, Les batailles de l’hygiène. Villes et environnement de Pasteur aux Trente Glorieuses, Paris, PUF, 2013.

Bourse de master en histoire économique et histoire de l’environnement 2020-2021

Article 1 : Présentation de l’opération

Le RUCHE et l’AFHE (Association Française d’Histoire Économique) souhaitent encourager la recherche croisant histoire économique et histoire de l’environnement. Les travaux faisant l’objet de la candidature à la bourse peuvent relever de diverses disciplines de sciences humaines et sociales, mais doivent présenter une dimension historique et être rédigés en langue française.

Ce soutien s’adresse aux étudiant.e.s de toutes nationalités inscrit.e.s en master 2 dans une université ou dans un établissement supérieur public français, à l’exception des fonctionnaires déjà rémunérés pour leurs études.

Article 2 : modalités de versement de la bourse

La bourse est d’un montant de 1000 euros, versé par moitié suite à la sélection puis une fois le mémoire terminé.

Après sélection, si le candidat ou la candidate confirme l’acceptation de la bourse, il ou elle s’engage à terminer sa recherche et à transmettre le mémoire final à l’AFHE et au Ruche (voir annexe « acte d’engagement »).

Article 3 : Dossier de candidature

Au plus tard le 31 octobre 2020, chaque candidat.e soumet un dossier de candidature comportant :

  • l’acte d’engagement annexé au présent règlement : version PDF ou version word ;
  • un document de 2 à 3 pages maximum décrivant son sujet et l’approche envisagée, ainsi qu’une courte bibliographie indicative et un état des sources ;
  • un CV ;
  • une attestation d’inscription valide pour l’année universitaire 2020-2021 ou un scan de la carte d’étudiant.e avec mention « 2020-2021 ».

Ce dossier sera adressé par voie électronique à Stéphane Frioux, président du RUCHE stephane.frioux@univ-lyon2.fr et à Manuela Martini, présidente de l’AFHE  afhe.association@gmail.com

Article 4 : Modalités de sélection des dossiers

Un jury composé à moitié de personnes du RUCHE et de l’AFHE délibèrera en novembre et le résultat sera affiché sur le site des associations. Les critères d’attribution sont : la qualité et la nouveauté du projet présenté, l’utilisation d’un corpus de sources primaires écrites, archéologiques ou orales.

La lauréate ou le lauréat sera invité à présenter ses travaux lors d’un séminaire, d’une assemblée ou d’une rencontre publique, et son mémoire pourra, une fois achevé et soutenu, être mis à disposition sur les sites du RUCHE et de l’AFHE. 

Bourses AFHE pour Boston 2018

 

Annonce de bourse finale

L’AFHE a décidé d’attribuer au moins quatre bourses d’au moins 1.000 euros chacune à des jeunes chercheurs retenu-e-s pour présenter une communication lors d’une session du Congrès international d’histoire économique – WEHC qui aura lieu à Boston (États-Unis d’Amérique) en du 29 juillet au 3 août 2018 (y compris les sessions poster).

 

Conditions

Les conditions pour être candidat/e à ces bourses :

  • Ne pas avoir de poste de chercheur ou d’enseignant-chercheur permanent
  • Soit être inscrit/e en thèse de doctorat, ou en France, ou en vue de la rédaction d’un travail d’histoire économique francophone (toutes aires, toutes périodes, toutes disciplines concernées), soit être titulaire d’un doctorat d’histoire économique ou décerné en France, ou francophone (toutes aires, toutes périodes, toutes discipline concernées). Cet appel est aussi ouvert aux mêmes conditions aux enseignant(e)s du secondaire titulaire d’un doctorat.
  • Etre adhérent/e à l’AFHE en 2018 (tarif d’adhésion pour un/e étudiant/e : 15 €, docteur 30 €).
  • Etre accepté/e à l’une au moins des sessions du WEHC de Boston (y compris une session poster).
  • Ne pas avoir obtenu d’autre bourse portant uniquement sur le même objet (engagement sur l’honneur).S’engager à :
    • Mentionner sur la page de titre de la présentation et de la communication écrite “Boursier de l’AFHE pour le WEHC Boston 2018”
    • Réaliser un bref compte-rendu du déroulement de sa session / du WEHC pour le site de l’AFHE sur hypotheses.org.
  • La possibilité d’un financement complémentaire de l’Ecole doctorale et/ou d’un centre de recherche sera prise en compte positivement dans l’appréciation des dossiers.Les personnes bénéficiant d’un financement sur projet (ANR, etc.) pour se rendre à Boston sont priées de ne pas candidater.

Dossier de candidature

Le dossier de candidature comprendra

Pour les doctorants :

  • la copie de la carte d’étudiant pour les doctorants,
  • une brève lettre du directeur de recherches pour les doctorants,
  • un CV,
  • les documents relatifs à la session et à la communication acceptée.

Pour les docteurs :

  • la photocopie du diplôme de thèse,
  • le rapport du jury,
  • un CV,
  • les documents relatifs à la session et à la communication acceptée.

Délais

Les dossiers seront examinés par le comité directeur de l’AFHE.

Ils devront être adressés par voie électronique à Anne Conchon (Anne.Conchon@univ-paris1.fr), Guillaume Daudin (guillaume.daudin@dauphine.fr) ou Laurent Herment (lherment@ehess.fr) le 15 mars 2018 au plus tard.

La décision sera notifiée aux candidats/tes après le comité de direction de l’AFHE, à la fin du mois de mars au plus tard.

Pour le bureau de l’association.

Laurent Herment

Trésorier de l’AFHE

Chargé de recherche 1 CNRS.

Centre de Recherches Historique CNRS-EHESS UMR 8558.

 

#autotweet

Emploi ERC-funded project Average-Transaction Costs and Risk Management during the First Globalization (Sixteenth-Eighteenth Centuries)

Dear Colleagues,
I am writing to ask for your help and support in circulating as widely as possible the advertisement for a position within my ERC-funded project Average-Transaction Costs and Risk Management during the First Globalization (Sixteenth-Eighteenth Centuries). You can see more details of the project here: http://humanities.exeter.ac.uk/history/research/centres/maritime/research/avetransrisk/

Continuer la lecture de Emploi ERC-funded project Average-Transaction Costs and Risk Management during the First Globalization (Sixteenth-Eighteenth Centuries)