Archives de catégorie : Archives Prix

Congrès Mondial d’Histoire Economique, Paris 2022 : Prix “Humanités numériques”

Principes du prix

Un nouveau concours intitulé “Prix AFHE en humanités numériques” est organisé à Paris pour récompenser des projets d’humanités numériques dans le domaine de l’histoire économique. Le concours, organisé et financé par l’Association Française d’Histoire Économique (AFHE) sous le patronage de l’IEHA, est ouvert à tous les chercheurs et institutions.

Une session spéciale donnera l’occasion à chaque candidat ou équipe sélectionnée de présenter son projet pendant 15min de présentation de son projet. De plus, les candidats auront l’opportunité d’exposer leurs projets sur un grand écran vidéo dans le Grand Équipement Documentaire du Campus Condorcet.

Le concours est divisé en 2 catégories : « Diffusion de la science » (Science outreach) et “Innovation numérique et recherche” (Digital innovation & Research). Il offre l’opportunité de promouvoir les projets en cours et réalisés impliquant les nouvelles technologies en histoire économique.

Diffusion de la science. Nous accueillons toutes les propositions basées sur un support numérique dédié à la vulgarisation des connaissances, des données et des collections patrimoniales pour de larges publics dans le domaine de l’histoire économique. Les supports acceptés sont : les blogs & sites web, les vidéos, les serious games, les infographies, les documentaires académiques, les projets de numérisation, les applications ou autres supports numériques. Chaque candidat devra soumettre un texte de 2 000 mots présentant son projet et fournir un accès au produit numérique. Les supports acceptés devront correspondre à une présentation sur écran.

Innovation numérique et recherche. Nous accueillons toutes les propositions de chercheurs utilisant de nouveaux outils numériques (sites web, logiciels, applications, bases de données, etc.) et des méthodes (technologies cartographiques et spatiales, visualisation de données, encodage et analyse de textes, analyse de réseaux, projets de numérisation… etc.) dans le domaine de l’histoire économique. Tous les types de recherche académique : articles publiés, thèses, projets financés… etc. seront acceptés. Chaque candidat devra soumettre un texte de 2000 mots présentant son projet et donner accès au produit numérique. Les supports acceptés devront s’adapter à une présentation sur écran.

Les lauréats des prix

Lauréat du prix de la diffusion scientifique

Auteurs : Bruno Gabriel Witzel De Souza (Georg-August-University [Göttingen] ( Allemagne), Leonardo Antonio Santin Gardenal ( Centro Universitário Herminio Ometto de Araras ( Brésil)

Projet Travail, moyens de subsistance et immigration dans une plantation brésilienne : les archives de la ferme Ibicaba (1840-1970)  (Labor, livelihood, and immigration in a Brazilian plantation : the archives of Ibicaba farm (1840-1970)    

Grâce à la numérisation massive et à la publication en ligne en libre accès des archives brésiliennes en péril, ce projet crée une ressource exceptionnelle pour l’étude de l’histoire économique de l’économie et de la société brésiliennes.

En outre, le projet utilise ces archives pour des initiatives pédagogiques et d’histoire publique, des expositions et des performances artistiques, créant ainsi de nouveaux liens entre le passé et le présent des communautés concernées. Pour son impact social et son effort de rechargement de la mémoire et du patrimoine par le biais des archives numériques, le projet Labor, livelihood, and immigration in a Brazilian plantation : the archives of Ibicaba farm (1840-1970) reçoit le prix pour la diffusion scientifique (Science Outreach).

2 lauréats ex aequo du prix de l’innovation numérique :

  • Zhao Mengyue, chercheur indépendant, projet “La numérisation de masse de tableaux historiques à l’aide d’outils d’IA et de vision artificielle open-source”.
  • Antonio Iodice, Université d’Exeter (Royaume-Uni) et Università di Genova (Italie), projet “The AveTransRisk Database : Cartographie du commerce, des risques et des catastrophes dans la première mondialisation”.
Lauréat 1 : Zhao Mengyue, chercheur indépendant. La numérisation de masse des tableaux historiques à l’aide d’outils d’IA et de vision artificielle à code source ouvert

Depuis deux décennies, les projets de numérisation de masse (google books, Gallica, les nombreux projets de numérisation de journaux anciens, etc.) ont permis aux historiens d’accéder à de plus en plus de données en ligne. ) ont permis aux historiens d’accéder à de plus en plus de données en ligne. Dans le même temps, l’OCR est devenu un enjeu important : travailler avec des données massives ne peut se faire par la lecture en ligne de PDF. Bien que les méthodes d’analyse des données massives soient de plus en plus performantes, les méthodes d’OCR constituent toujours un pas en arrière – elles sont meilleures qu’avant, mais elles restent insatisfaisantes pour les historiens.

En outre, les historiens économiques ont des besoins spécifiques : la reconnaissance optique automatique de données tabulaires, par exemple. De grands ensembles de données tabulaires sont aujourd’hui présents dans les journaux anciens numérisés. Certains projets de recherche l’utilisent déjà, mais ils doivent faire de gros efforts pour corriger / traiter ces données tabulaires.

Le processus de numérisaiton présenté par Mengyue Zhao dans son article “The Mass Digitization of Historical Tables Using Open-Source AI and Machine Vision Tools” est un grand pas en avant vers une meilleure reconnaissance optique des données tabulaires. Cela devrait aider les historiens économiques qui tentent d’obtenir des données tabulaires provenant de journaux, de livres, de registres, etc. publiés aux XIXe et XXe siècles. Ces tableaux sont, par exemple, particulièrement nombreux dans les journaux spécialisés et difficiles à reconnaître et à prétraiter. Comme le processus de travail proposé est basé sur une optimisation des outils open source pour une tâche spécifique, les résultats obtenus par ce flux de travail sont bien meilleurs que les flux de travail plus génériques des outils OCR non spécialisés. Si son projet n’est pas, en soi, un projet d’histoire économique, ses potentialités pour les historiens économiques sont particulièrement importantes.

Lauréat 2 : Antonio Iodice, Université d’Exeter ( Royaume-Uni) et Università di Genova ( Italie), The AveTransRisk Database : Cartographie du commerce, des risques et des catastrophes dans la première mondialisation

Le jury de l’Association française d’histoire économique a attribué le 1er prix ex aequo de l’innovation numérique à la base de données AveTransRisk. Nous avons apprécié l’ambition d’un projet mettant à disposition en ligne des données prémodernes complexes sur le commerce international, avec toutes les informations nécessaires aux chercheurs pour les utiliser. Les données ont été réparties en catégories pertinentes qui peuvent être interrogées facilement et localisées sur une carte, dans une interface simple, efficace et robuste. Nous avons particulièrement apprécié le fait que l’origine des données soit bien documentée, et que la base de données puisse être téléchargée librement, ce qui ouvre un large éventail d’analyses par les chercheurs. Le souci de coopération et d’intégration dans d’autres projets existants comme Navigo était également un modèle de pérennité du projet dans un monde académique en constante évolution.

Pour voir tous les projets en compétition :

https://www.wehc2022.org/sessions/digital-humanities-projects-competition

World Economic History Congress, Paris 2022 : Digital Humanities Projects – Competition

Principles of the prize

A new competition entitled “the AFHE Prizes in Digital Humanities” is organized in Paris to reward digital humanities projects in the field of economic history. The competition, organized and funded by the Association Française d’Histoire Économique (AFHE) under the patronage of the IEHA, is open to all researchers and institutions.

A special session will give the opportunity for each selected candidate or team to present their project during 15min presentation on their project. Furthermore, candidates will have the opportunity to display their projects on a large video screen in the Grand Équipement Documentaire on Campus Condorcet

The competition is divided into 2 categories: “Science Outreach” and “Research”. It offers the opportunity to promote ongoing and achieved projects involving new technologies in economic history.

Science outreach. We welcome all propositions based on a digital support dedicated to the popularization of knowledge, data and heritage collections for large audiences in the field of economic history. Accepted supports are: blogs & websites, videos, serious games, computer graphics, academic documentaries, digitisation projects, apps or other digital supports.. Each candidate will have to submit a 2 000 words essay presenting the research and to provide access to the digital product. Accepted supports should fit an on-screen presentation.

Digital Innovation & Research. We welcome all propositions from researchers using new digital tools (websites, software, apps, databases, etc.) and methods (mapping and spatial technologies, data visualisation, text encoding and analysis, network analysis, digitisation projects… etc) in the field of economic history. All kinds of academic research : published papers, dissertations, funded projects… etc will be accepted. Each candidate will have to submit a 2000 words essay presenting the research and to give access to the digital product. Accepted supports should fit an on-screen presentation.

Winners of the prizes

Winner of the prize for Science outreach

Authors : Bruno Gabriel  Witzel De Souza (Georg-August-University [Göttingen] ( Germany), Leonardo Antonio Santin Gardenal ( Centro Universitário Herminio Ometto de Araras ( Brazil)
Projet Labor, livelihood, and immigration in a Brazilian plantation: the archives of Ibicaba farm (1840-1970)
       

With the mass digitization and online open access publication of Brazilian endangered archives, this project creates an outstanding resource for studying the economic history of Brazilian economy and society. 

Besides, the project uses those archives for public history and pedagogical initiatives, exhibitions and artistic performances, creating new links between the past and present of the communities involved. For its social impact and its effort in re-loading memory and heritage through digital archives, the project Labor, livelihood, and immigration in a Brazilian plantation: the archives of Ibicaba farm (1840-1970) receives the “Science Outreach” award.

2 winners ex aequo of the prize for Digital Innovation :

  • Zhao Mengyue, independent scholar, project “The Mass Digitization of Historical Tables Using Open-Source AI and Machine Vision Tools
  • Antonio Iodice, University of Exeter ( United Kingdom) and Università di Genova ( Italy), project “The AveTransRisk Database: Mapping Trade, Risk, and Disasters in the First Globalization”
Winner 1 : Zhao Mengyue, independent scholar. The Mass Digitization of Historical Tables Using Open-Source AI and Machine Vision Tools

For two decades, mass digitisation projects (google books, Gallica, the numerous digitisation projects of ancient newspapers, etc.) have allowed historians to access more and more data online. At the same time, OCR has become an important issue: working with massive data cannot be done through the online reading of PDFs. Though methods to analyse big data are better and better, OCR methods are still a step backwards – better than they used to be, but they remain unsatisfactory for historians.

Furthermore, economic historians have some specific needs: the automatic optical recognition of tabular data for instance. Large sets of tabular data are today present in digitised ancient newspapers. Some research projects are already using it, but they need to put strong efforts into correcting / processing those tabular data.

The workflow presented by Mengyue Zhao in her paper « The Mass Digitization of Historical Tables Using Open-Source AI and Machine Vision Tools » is a strong step forward to better optical recognition of tabular data. This should help economic historians trying to get tabular data from newspapers, books, registries, etc. published in the XIX and XX centuries. Those tables are, for instance, particularly numerous in specialised newspapers and hard to recognise and to pre-process. As the proposed workflow is based on an optimisation of open source tools for a specific task, the results obtained by this workflow are far better than the more generic workflows of non-specialised OCR tools. If her project is, per se, not an economic history project, its potentialities for economic historians are particularly important

Winner 2 : Antonio Iodice, University of Exeter ( United Kingdom) and Università di Genova ( Italy), The AveTransRisk Database: Mapping Trade, Risk, and Disasters in the First Globalization

The jury of the French Association for Economic History has awarded the 1st prize ex aequo for Digital Innovation to the AveTransRisk Database. We have appreciated the ambition of a project making complex premodern data about international trade available online, with all the information necessary for researchers to use it. The data was broken down into relevant categories which can be queried easily and located on a map, in a simple, efficient and robust interface. We particularly liked the fact that the origin of the data was well documented, and that the database could be downloaded freely, which opens a wide range of analysis by researchers. The concern for cooperation and integration into other existing projects like Navigo was also a model for the sustainability of the project in an ever-changing academic world.

To see all the competing projects :

https://www.wehc2022.org/program-details/digital-humanities-1

AG, Table ronde et prix AFHE le 27 novembre 2017

Chères et chers collègues,

Voici le dernier rappel pour l’AG de l’AFHE, la table ronde sur les archives (qui sont dans l’actualité !) et la remise du prix AFHE / BNP Paribas.

Merci à ceux qui ont déjà répondu. Les autres peuvent encore le faire ici :

https://docs.google.com/spreadsheets/d/13Ecyeecz6QOHr6DTyu5ayJ0LzU_3GZpC4MOGlLDz3GY/edit?usp=sharing

Tout se déroulera dans l’auditorium situé dans les locaux de BNP-Paribas 14 rue Bergère 75009 Paris

15h15-16h15 : AG (rapport moral, rapport financier…)

16h15-18h15 : table ronde relatives aux archives économiques et financière organisée par Patrick Fridenson.

Il s’agira de présenter les politiques de traitement et de valorisation des fonds et les perspectives de développement, les relations avec les historiennes et historiens de l’économie et le rôle du numérique.
Nous avons invité quatre intervenants, représentant les 4 principaux types de services d’archives qui nous concernent :

 

Raphael Baumard directeur adjoint des Archives nationales du monde du travail
Laurent Ducol directeur des Archives de Saint-Gobain
Marie Laperdrix chef du Service des archives économiques et financières
Emmanuel Rousseau directeur du département des publics aux Archives Nationales

 

18h30 : remise du prix de AFHé-BNP Paribas à partir de 18h30 en présence de M. Lemierre, Président de BNP-Paribas

La remise du prix sera suivie par un cocktail offert par BNP Paribas.

Venez nombreux !

Sincères salutations,

Guillaume Daudin

Prix de thèse en histoire économique AHFE BNP-Paribas 2017. Appel à candidature

Le prix d’histoire économique « AFHE BNP Paribas » récompense deux docteurs de haut niveau ayant soutenu une thèse en sciences humaines et sociales dans le champ de l’histoire économique, rédigée en langue française ou soutenue dans une institution française en partie ou en totalité dans une autre langue que le français, et sur des objets pouvant relever des périodes antique, médiévale, moderne ou contemporaine.

Continuer la lecture de Prix de thèse en histoire économique AHFE BNP-Paribas 2017. Appel à candidature

Au cœur du marché. Les négociants en vins dans l’Hérault au XXe siècle

[ndlr] Lauréat du 3e prix d’histoire économique AFHE-BNP Parisbas pour sa thèse intitulée Négoce et négociants en vins dans l’Hérault : pratiques, influences, trajectoires (1900-1970), préparée sous la direction de Geneviève Gavignaud-Fontaine et soutenue le 28 novembre 2013 à l’Université de Montpellier III, Stéphane Le Bras présente, dans ce billet, un résumé des principales conclusions de sa thèse.

[télécharger le billet au format PDF]

En 1952, dans un numéro spécial consacré au devenir de la filière languedocienne, Le Moniteur vinicole présente, dans un dessin en 4e de couverture, l’ensemble des activités du négociant local. Sous la légende « Pour prospecter efficacement les distributeurs des places de consommation, rien peut remplacer un commerce expéditeur, nombreux et prospère », on y voit un homme, affairé à répondre au téléphone, recevoir les courtiers, les facteurs et autres représentants. Si la caricature se veut éloquente et cherche à dépeindre le rôle d’interface du négociant, c’est également un signal d’alarme dans une période incertaine qui voit les concurrences s’intensifier et les obstacles se multiplier.  C’est là aussi la preuve du positionnement incontournable d’une catégorie socioprofessionnelle qui a quasiment disparu à la fin du siècle. Continuer la lecture de Au cœur du marché. Les négociants en vins dans l’Hérault au XXe siècle

En marge du port : l’économie urbaine d’Ostie

[ndlr] Lauréat du 3e prix d’histoire économique AFHE-BNP Parisbas pour sa thèse intitulée Les boutiques d’Ostie du Ier s. av. J.-C. au Ve s. ap. J.-C. L’économie urbaine au quotidien, préparée sous la direction de Catherine Saliou et Jean-Pierre Vallat et soutenue le 11 octobre 2013 à l’université Paris 7, Julien Schoevaert présente, dans ce billet, un résumé des principales conclusions de sa thèse.

[télécharger le billet au format PDF]

Si de nombreuses études passées ou actuelles portent sur les ports romains ou les systèmes de stockage, les travaux consacrés aux villes portuaires antiques mêmes sont très rares. Ce vide historiographique appelle donc une réflexion sur l’économie urbaine des villes portuaires, indépendamment des activités du port. C’est la raison pour laquelle j’ai consacré mon travail de thèse au rôle joué par les boutiques dans les transformations sociales, économiques et urbaines d’Ostie entre le Ier s. av. J.-C. et le Ve s. ap. J.-C. Continuer la lecture de En marge du port : l’économie urbaine d’Ostie

Prix d’histoire économique AFHé BNP Paribas 2015

Vendredi 4 décembre, à l’occasion des journées d’études du Cinquantenaire de l’AFHé, organisées en partenariat avec l’IGPDE, l’EHESS, l’IDHES-CNRS et BNP Paribas, a eu lieu la proclamation du Prix d’histoire économique AFHé BNP Paribas  2015, dont c’était la 3e édition, en présence de Jean Lemierre, président
de BNP Paribas, et de Cecilia d’Ercole, présidente de l’AFHé.

Le “Prix d’histoire économique AFHÉ BNP Paribas» récompense, à hauteur de  4000 euros par lauréat, deux docteurs de haut niveau ayant soutenu une thèse d’histoire ou de sciences humaines et sociales, dans le champ de l’histoire économique, rédigée en langue française. Il est décerné tous les deux ans.

Les deux lauréats de l’édition 2015 sont :

– M. Stéphane LE BRAS, pour sa thèse soutenue à l?Université de
Montpellier III, intitulée : « Négoce et négociants en vin dans l’Hérault : pratiques, influences, trajectoires (1900-1970) » (direction Geneviève Gavignaud-Fontaine).

– M. Julien SCHOEVAERT pour sa thèse soutenue à l?Université de
Paris 7, intitulée : « Les boutiques d’Ostie du Ier siècle avant J.-C. au
Ve siècle après J.-C. L’économie urbaine au quotidien » (direction J.-P.
Vallat et Catherine Saliou).

Toutes nos félicitations aux deux lauréats!

La prochaine édition de ce prix se déroulera en 2017.

Vous trouverez interview et photos des deux lauréats sur notre site
internet “Source d’histoire”, avec le lien suivant :
http://histoire.bnpparibas/nos-partenariats/prix-dhistoire-economique-afhe-bnp-paribas-2015/

Roger NOUGARET
Responsable Archives et Histoire Groupe

#AFHE50 L’économie dans la construction de l’Europe

À l’occasion du cinquantième anniversaire de sa fondation, l’AFHE organise, les 3 et 4 décembre 2015, en partenariat avec l’IGPDE, l’EHESS, l’IDHES-CNRS et BNP Paribas, des journées d’études intitulées : “L’économie dans la construction de l’Europe : un aperçu historique”

Trois tables rondes permettront de débattre autour des thèmes suivants :

  • « Réécrire l’histoire européenne. De nouvelles questions pour un ancien continent » ;
  • « Quels enjeux et quelles perspectives pour l’histoire économique dans les pays européens ? ;
  • « Le rôle des faits économiques dans la construction de l’Europe : regards croisés entre économie et histoire ».

Continuer la lecture de #AFHE50 L’économie dans la construction de l’Europe

Prix d’histoire économique AFHE BNP Paribas Appel à candidature 2015

Le prix d’histoire économique « AFHE BNP Paribas » récompense deux docteurs de haut niveau ayant soutenu une thèse en sciences humaines et sociales dans le champ de l’histoire économique, rédigée en langue française ou soutenue dans une institution française en partie ou en totalité dans une autre langue que le français, et sur des objets pouvant relever des périodes antique, médiévale, moderne ou contemporaine.

Modalités d’attribution : le prix récompense deux thèses de doctorat soutenues entre le 1er janvier 2013 et le 15 mai 2015. Le montant du prix est de 4 000 euros par thèse récompensée. Les candidats doivent être membres de l’AFHE et à jour de cotisation le jour du dépôt de leur candidature.Le montant du prix est de 4 000 euros par thèse récompensée. La date limite d’envoi des dossiers est le 30 juin 2015

Les candidats doivent être membres de l’AFHE et à jour de cotisation le jour de leur dépôt de candidature. Pour les candidats non encore membres de l’AFHE, la procédure d’adhésion est disponible en ligne à l’adresse suivante : http://afhe.hypotheses.org/42  La réception par le secrétaire général de la fiche d’adhésion et de son paiement à réception du dossier de candidature est acceptée.

Constitution du dossier

Pour s’inscrire, le docteur doit faire acte de candidature en envoyant à l’AFHE un dossier qui comprendra les éléments suivants :

  • le formulaire de candidature dûment rempli (version papier ou version électronique) que vous trouverez ici : http://afhe.hypotheses.org/6600
  • un résumé de la thèse entre 10 000 et 20 000 signes (version papier ou version électronique) ; Le résumé électronique de la thèse sera diffusé sur le site http://afhe.hypotheses.org
  • le rapport de soutenance ou une pièce équivalente ou à défaut justificative pour les thèses soutenues hors de France (version papier ou version électronique), par exemple une copie du diplôme ;
  • un curriculum vitae (en version électronique) ;
  • un exemplaire de la thèse sous format PDF sur un CD, un DVD, une clé USB ou une adresse Web dédiée. L’AFHE s’engage à ne pas diffuser la version électronique.

 

Adresse d’envoi des pièces

nicolas[point]marty [at] univ-perp [point] fr

Les pièces sont à envoyer avant le 30 juin 2015

 

Adresse postale

Nicolas Marty, Secrétaire général AFHE, Faculté Lettres et sciences Humaines, 52 avenue Paul Alduy, 66 860 Perpignan cedex.

Le règlement du prix est en ligne sur le site de l’AFHE à l’adresse suivante :

http://afhe.hypotheses.org/6596

Renseignements complémentaires

Nicolas Marty, nicomar [at] univ-perp [point] fr
et http://afhe.hypotheses.org/category/prix-de-lafhe-bnp-paribas

 

Fiche de candidature Prix d’histoire économique AFHE BNP Paribas

Fiche de candidature Prix d’histoire économique AFHE BNP Paribas 2017

 

Nom :

Prénom :

Adresse :

Téléphone :

E-mail

Situation professionnelle :

———————————————————————————————

Intitulé de la thèse :

Date de soutenance :

Université de rattachement :

Nom du directeur de recherche :

Membres du jury de soutenance :

 

——————————————————————————————–

 

Pièces à produire :

  • le formulaire de candidature dûment rempli (en version papier ou électronique) ;
  • un résumé de la thèse entre 10 000 et 20 000 signes (en version électronique) ;
  • le rapport de soutenance ou une pièce équivalente ou à défaut justificative pour les thèses soutenues hors de France (en version papier ou électronique), par exemple une copie du diplôme ;
  • un curriculum vitae (en version électronique) ;
  • un exemplaire de la thèse sous format PDF sur un CD, un DVD, une clé USB ou une adresse Web dédiée. L’AFHE s’engage à ne pas diffuser la version électronique.

 

Envois au secrétaire général de l’AFHE : Anne Conchon : Anne.Conchon@univ-paris1.fr;

Anne Conchon, Prix AFHE BNP Paribas,

UMR 8533 – IDHES – Institutions et dynamiques historiques de l’Économie et de la Société
17 rue de la Sorbonne
75231 Paris cedex 05

Règlement Prix d’histoire économique AFHE BNP Paribas 2015

Règlement : Prix d’histoire économique « AFHE BNP Paribas » 2015.

 

Le prix d’histoire économique « AFHE BNP Paribas » récompense deux docteurs de haut niveau ayant soutenu une thèse en sciences humaines et sociales dans le champ de l’histoire économique, rédigée en langue française ou soutenue dans une institution française en partie ou en totalité dans une autre langue que le français, et sur des objets pouvant relever des périodes antique, médiévale, moderne ou contemporaine.

Titre 1 – Règlement Général

 

Article 1. Objet du prix

Le prix récompensera deux lauréats à hauteur de 4 000 € chacun.

Article 2. Périodicité du concours

Le prix est décerné tous les deux ans.

Article 3. Conditions de participation

Le prix est ouvert, sans condition de nationalité, aux docteurs ayant soutenu une thèse en langue française ou soutenue dans une institution française en partie ou en totalité dans une autre langue que le français, en sciences humaines et sociales travaillant dans le champ de l’histoire économique dans les deux années civiles précédant l’année du concours. Les mémoires d’habilitation à diriger des recherches ne seront pas retenus. Les candidats doivent être membres de l’AFHE et à jour de cotisation le jour de leur dépôt de candidature.

Article 4. Constitution du dossier de candidature

Pour s’inscrire, le docteur doit faire acte de candidature en envoyant à l’AFHE un dossier qui comprendra les éléments suivants :

  • le formulaire de candidature dûment rempli (version papier ou version électronique) ;
  • un résumé de la thèse entre 10 000 et 20 000 signes (version papier ou version électronique) ; Le résumé électronique de la thèse sera diffusé sur le site http://afhe.hypotheses.org
  • le rapport de soutenance ou une pièce équivalente ou à défaut justificative pour les thèses soutenues hors de France (version papier ou version électronique), par exemple une copie du diplôme ;
  • un curriculum vitae (en version électronique) ;
  • un exemplaire de la thèse sous format PDF sur un CD, un DVD, une clé USB ou une adresse Web dédiée. L’AFHE s’engage à ne pas diffuser la version électronique.

 

Article 5. Procédure d’attribution du prix

Le jury élargi sera constitué par le Comité directeur de l’AFHE une fois reçu l’ensemble des thèses à expertiser. Il sera composé des membres du Comité directeur de l’AFHE désignés par celui-ci. Il pourra également s’adjoindre des experts extérieurs, français et étrangers. Chaque candidat aura deux rapporteurs. Après expertise, le jury aboutit à la création d’une liste réduite de candidats, parmi lesquels le jury restreint sélectionne les deux lauréats. Font partie du jury restreint les rapporteurs des candidats ayant passé la première étape, le secrétaire général et la présidente de l’AFHE ès-qualité s’ils ne sont pas rapporteurs d’un ou de plusieurs candidats sélectionnés, et un représentant de BNP-Paribas.

Titre 2 – Calendrier et Dispositions particulières

 

Article 6. Calendrier 2015

Les candidatures seront enregistrées entre le 15 mai et le 30 juin 2015. Les résultats seront proclamés le 3 décembre 2015 au cours de la manifestation en l’honneur des 50 ans de l’AFHE. Les thèses concernées sont celles soutenues entre le 1er janvier 2013 et le 15 mai 2015.

 

Article 7. Organisation des délibérations du jury

Les délibérations du jury sont organisées, conformément à l’article 5, en trois étapes, dont le calendrier est défini par le Comité directeur de l’AFHE, en liaison en tant que de besoin avec BNP-Paribas :

  1. Première étape : établissement de la composition du jury en fonction des candidatures soumises (disciplines, périodes, aires géographiques, thèmes).
  2. Seconde étape : sélection d’une liste de lauréats potentiels.
  3. Troisième étape : établissement du jury restreint.
  4. Quatrième étape : délibération finale pour le choix des deux lauréats.

 

7.1. Première étape : établissement de la composition du jury

7.11. Le jury est constitué prioritairement de membres du Comité directeur après délibération entre les membres du bureau pour flécher les rapporteurs sur les thèses correspondant à leur spécialité (disciplines, périodes, aires géographiques, thèmes).

7.12 Au cas où le nombre de candidatures excède le nombre de membres du Comité directeur dans leur spécialité, le bureau pourra faire appel à des rapporteurs extérieurs au Comité directeur, choisis pour leur compétence reconnue dans le champ de la thèse à expertiser.

7.13 Le directeur de recherche doctorale ou postdoctorale du docteur candidat ne peut en aucun cas être nommé rapporteur par les membres du bureau.

7.14 Au cas où, parmi les candidats, se trouvent des étudiants qui ont effectué leur doctorat sous la direction d’un des membres du jury, un suppléant est nommé par le bureau de l’AFHE pour éviter tout conflit d’intérêt au cas où directeur de recherche doctorale ou post-doctorale et candidat se retrouveraient dans le jury et dans la liste restreints.

7.2. Seconde étape : sélection d’une liste de lauréats potentiels.

7.21 Les rapports sont établis selon les critères suivants :

  • problématique
  • sources
  • méthode
  • thèmes
  • résultats
  • écriture et style
  • appréciation générale.

7.22 Chaque appréciation donne lieu à trois possibilités :

excellent : 2 points

bon: 1 point

moyen : 0 point.

7.23 Chaque rapporteur propose son évaluation globale dans un rapport d’une page au maximum et synthétise celle-ci dans un tableau numérique distribuant 0, 1, ou 2 points par critère.

7.24 Le secrétaire général de l’AFHE effectue pour chaque candidat la somme des points obtenus suite à l’expertise des deux rapporteurs. Il produit un tableau général récapitulatif de l’ensemble des candidats. Les cinq ou six candidats ayant obtenu le plus de points sont admis dans la liste restreinte, au sein de laquelle a lieu l’attribution finale du prix aux deux lauréats.

7.3. Troisième étape : établissement du jury restreint

7.31 Le jury restreint comprend les rapporteurs des candidats ayant passé la première étape, le secrétaire général et la présidente de l’AFHE ès-qualité s’ils ne sont pas rapporteurs d’un ou de plusieurs candidats sélectionnés, un représentant de BNP Paribas.

7.32 Si l’un des membres du jury final est aussi directeur de recherche d’un autre candidat pour lequel il n’est pas rapporteur, il laisse sa place à un suppléant, conformément à l’article 7.14.

7.4. Quatrième étape : délibération finale pour le choix des deux lauréats.

7.41 La délibération sur la liste restreinte fonctionne sur le mode de la recherche du consensus. Les discussions sont animées par le représentant de BNP Paribas, qui préside le jury, et par la présidente de l’AFHE.

7.42 L’annonce publique des lauréats est faite par le partenaire de l’AFHE, BNP PARIBAS.

7.43 Lorsque le prix de l’AFHE—BNP-Paribas est organisé la même année que le congrès de l’AFHE, la remise des prix est organisée pendant le congrès et sur les lieux de ce dernier.

  1. Calendrier du concours 2015

8.1 Le secrétaire général lance officiellement l’appel à candidature le 13 mai 2015.

8.2 Les candidatures seront enregistrées entre le 15 mai 2015 et le et le 30 juin 2015.

8.3 La première étape de la délibération aura lieu entre le 15 septembre et le 15 octobre 2015.

8.4. La délibération finale aura lieu en novembre et le prix sera remis le 3 décembre 2015 au cours de la manifestation scientifique en l’honneur des cinquante ans de l’AFHE.

 

Interview de Stéphane Lembré, lauréat du prix d’histoire économique AFHE BNP Paribas

Mesdames et messieurs,
vous trouverez en cliquant sur le lien suivant une interview de Stéphane Lembré, un des deux lauréats du prix d’histoire économique AFHE BNP Paribas 2013, sur le site institutionnel de notre partenaire BNP Paribas.

http://www.bnpparibas.com/actualites/interview-stéphane-lembré-lun-deux-lauréats-du-prix-dhistoire-économique-afhe-bnp-paribas

Bien cordialement
Nicolas Marty

Aurélie Carrara, Stéphane Lembré, lauréats du prix d’histoire économique AFHE BNP Paribas 2013

Les lauréats du prix d’histoire économique AFHE BNP Paribas 2013 sont :  

Aurélie Carrara, La fiscalité des échanges extérieurs dans le monde grec (Egypte exclue) du VI ac à la conquête romaine, thèse soutenue sous la direction d’Alain Bresson à l’Université de Bordeaux 3.

Aurélie Carrara analyse la fiscalité des échanges extérieurs en Grèce sur la longue période, depuis l’époque classique jusqu’à la conquête romaine. Ce sujet ouvre sur des questions essentielles d’économie (le comportement économique des institutions publiques) et de politique (les relations entre cités, entre cités et royaumes, cités et confédérations etc.). La thèse pose de manière très nouvelle une vieille question : la fiscalité des échanges extérieurs est-elle un acte de prélèvement sans autre intention ou un instrument de politique économique? et la transforme en la plaçant dans une perspective néo-institutionnaliste intelligemment définie : cette fiscalité est un des outils que les cités utilisent pour organiser et contrôler les marchés en fonctions de leurs besoins propres.

Stéphane Lembré, L’école des producteurs. Activités économiques et institutionnalisation de la formation au travail dans la région du Nord des années 1860 aux années 1930 », thèse soutenue sous la direction de Jean-François Chanet à l’université de Lille 3.

Cette thèse aborde de façon originale une double problématique : celle de la formation par le travail et celle de sa contribution à la définition de l’entité régionale du Nord (départements du Nord et du Pas-de-Calais) entre les années 1860 et la fin des années 1930. Envisageant le sujet dans sa globalité, l’étude rétablit une cohérence entre l’évolution de la formation agricole, les apprentissages industriels et tertiaires, en mettant au cœur des démonstrations les jeux d’acteurs. La thèse est un apport très important à l’histoire de la formation professionnelle, à l’histoire de la région du Nord Pas de Calais, mais aussi plus largement, à la définition des politiques publiques et aux transformations des relations entre les échelons locaux, régionaux et nationaux dans la France de la IIIe République.

 

Le jury a délibéré sous la direction de Baudoin Prot, président du groupe BNP Paribas et de Natacha Coquery, présidente de l’AFHE

Il était constitué par les membres suivants :

Fabrice Boudjaaba, Chargé de recherches CNRS, Centre de recherches historiques, EHESS.

Natacha Coquery, Professeur des Universités d’histoire moderne, Université de Lyon 2, LAboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (LARHRA).

Sabine Effosse, Professeur des Universités d’histoire contemporaine, Université de Paris Ouest Nanterre la Défense.

Olivier Feiertag, Professeur des Universités d’histoire contemporaine, Université de Rouen.

Patrick Fridenson, Directeur d’étude EHESS.

Hervé Joly, directeur de recherche CNRS, UMR Triangle, Lyon.

Michel Margairaz, Professeur des Universités d’histoire économique contemporaine, Université de Paris I.

Nicolas Marty, Professeur des Universités d’histoire contemporaine, Université de Perpignan

Béatrice Touchelay, Professeur des universités d’histoire contemporaine, Université Lille 3.

Ont participé aux expertises finales :

Cécilia d’Ercole, Directrice d’étude EHESS, anthropologie et histoire des mondes antiques,

Claire Lemercier, directrice de recherche CNRS, Centre de sociologie des organisations, CNRS, SciencesPo Paris.

Julien Zurbach, maitre de conférences d’histoire grecque, Ecole normale supérieure

Prix d’histoire économique AFHE BNP Paribas : Jury complet et liste restreinte des candidats

Une première phase du prix d’histoire économique AFHE BNP Paribas a été de faire émerger une liste restreinte de candidat susceptibles de l’emporter.

Voici la liste restreinte mise au point par le jury complet :

1. CARRARA Aurélie, La fiscalité des échanges extérieurs dans le monde grec (Egypte exclue) du VI ac à la conquête romaine, Alain BRESSON, dir. Université de Bordeaux 3.

2. DOS SANTOS Jessica, L’utopie en héritage : la société du Familistère de Guise de la mort de Jean Baptiste Godin à la dissolution de l’Association (1888-1968), Jean François ECK, dir.  Université Lille 3

3. FULLA Mathieu, Le parti socialiste face à la question économique, 1945-1981, Marc LAZAR, dir., IEP Paris.

4. LEMBRE Stéphane, L’école des producteurs. Activités économiques et institutionnalisation de la formation au travail dans la région du Nord des années 1860 aux années 1930, Jean-François CHANET, dir. Université Lille 3.

5. MIGNEMI Niccolo, Coopérer pour travailler la terre, coopérer pour exploiter la terre : itinéraires comparés des coopératives agricoles en Italie et en France dans la première moitié du Vingtième siècle, Gérard BEAUR, dir., EHESS.

6. MONET Eric, Politique monétaire et politique du crédit en France pendant les trente glorieuses, 1945-1973. Pierre Cyrille HAUTCOEUR, dir. EHESS.

Le jury complet était composé comme suit :

Baubeau Patrice, Mcf Université Paris Ouest Nanterre, la Défense,  Boudjaaba Fabrice, CR CNRS, CRH, EHESS, Coquery Natacha, Pr Université Lyon 2,  d’Ercole Cécilia, DE EHESS,  Daumalin Xavier, Pr Aix Marseille Université,  Effosse Sabine, Pr Université Paris Ouest Nanterre la Défense,  Fraboulet Danièle, Pr Université Paris 13, Fridenson Patrick, DE EHESS,  Gervais Pierre, Pr Université Sorbonne nouvelle Paris 3, Jambu Jérôme , MCF Université Lille 3, Joly Hervé, DR CNRS, UMR Triangle,  Larguier Gilbert, Pr. Université de Perpignan, Lemercier Claire, DR CNRS, CSO SciencesPo Paris,  Margairaz Michel, Pr, Université Paris I, Marty Nicolas, Pr Université de Perpignan, Merger Michelle, Cr CNRS,  Minard Philippe, DE EHSS et Pr Université Paris 8,  Touchelay Béatrice, Pr Université Lille 3,  Vernus Pierre, Mcf Université Lyon 2,  Zurbach Julien, Mcf Ecole normale Supérieure.

Prix d’histoire économique “AFHE BNP Paribas” : appel à candidature 2013

Le prix d’histoire économique « AFHE BNP Paribas » récompense deux docteurs de haut niveau ayant soutenu une thèse en sciences humaines et sociales dans le champ de l’histoire économique, rédigée en langue française et sur des objets pouvant relever des périodes antique, médiévale, moderne ou contemporaine.

Modalités d’attribution : le prix récompense deux thèses de doctorat soutenues entre le 1er juillet 2011 et le 31 décembre 2012 pour l’édition 2013. Le montant du prix est de 4 000 euros par thèse récompensée. Les candidats doivent être membres de l’AFHE et à jour de cotisation le jour du dépôt de leur candidature.

Pour les candidats non encore membres de l’AFHE, la procédure d’adhésion est disponible en ligne à l’adresse suivante : http://afhe.hypotheses.org/42. La réception par le secrétaire général de la fiche d’adhésion et de son paiement à réception du dossier de candidature est acceptée.

Constitution du dossier

Pour s’inscrire, le docteur doit faire acte de candidature entre le 11 avril et le 10 mai 2013, en envoyant au secrétaire général de l’AFHE un dossier qui comprendra les éléments suivants:

  • le formulaire de candidature dûment rempli (en version papier ou électronique)  : pour la fiche de candidature, veuillez cliquer ici :  Fiche-de-candidature
  • un résumé de la thèse entre 10 000 et 20 000 signes (en version papier ou électronique) ;
  • le rapport de soutenance ou une pièce équivalente ou à défaut justificative pour les thèses soutenues hors de France (en version papier ou électronique), par exemple une copie du diplôme ;
  • un curriculum vitae (en version électronique) ;
  • un exemplaire de la thèse sous format PDF sur un CD, un DVD, une clé USB ou une adresse Web dédiée. L’AFHE s’engage à ne pas diffuser la version électronique.

Adresse d’envoi des pièces

nicomar [at] univ-perp [point] fr

Adresse postale

Nicolas Marty, Secrétaire général AFHE, Faculté Lettres et sciences Humaines, 52 avenue Paul Alduy, 66 860 Perpignan cedex.

Le règlement du prix est en ligne sur le site de l’AFHE à l’adresse suivante :

http://afhe.hypotheses.org/?p=2441

Renseignements complémentaires

Nicolas Marty, nicomar [at] univ-perp [point] fr
et http://afhe.hypotheses.org/category/prix-de-lafhe-bnp-paribas