Archives de catégorie : Journées d’études

Journée d’études: Comptabilité d’entreprises et Histoire XIXe-XXe siècles. Objets, pratiques et enjeux

Histoire – entreprise & gestion

Groupe de travail piloté par

  • Didier Bensadon Université Paris Dauphine  –  Nicolas Praquin Université Paris Sud
  • Béatrice Touchelay Université Paris Est Créteil  –  Philippe Verheyde Université Paris VIII

1ère Journée d’études : Vendredi 17 juin 2011

Comptabilité d’entreprises et Histoire XIXe-XXe siècles. Objets, pratiques et enjeux

UNIVERSITE PARIS VIII – IDHE/CNRS

Bâtiment D  –  Salle D 002 (amphi rdc)
Métro Saint-Denis Université, ligne 13

(informations et plan d’accès sur www.idhe-paris8.fr)

8h45 – 9h15

  • accueil des participants

9h15 – 9h30

  • Introduction : Philippe Verheyde (université Paris 8 – IDHE)

9h30 – 11h

Première session – présidence Michel Margairaz (université Paris I – IDHE)

  • François Pasqualini, (université Paris Dauphine) : Le regard d’un juriste sur l’idée d’entreprise, XIXe-XXe siècles.
  • Danièle Fraboulet (université Paris XIII) : De l’intérêt des bilans d’entreprise pour l’histoire.
  • Discussion

11h – 11h15 pause café

11h15- 12h45

Deuxième session – présidence Albert Broder (université Paris Est Créteil)

  • Yannick Lemarchand (université de Nantes) : Savoirs et pratiques comptables de l’entreprise agricole expérimentale dans la France du XIXe siècle.
  • Boris Deschanel (université Paris I) : Apprendre et transmettre les pratiques comptables au début du XIXe siècle : l’exemple des milieux d’affaires dauphinois
  • Discussion

12h45- 14h pause déjeuner

14h – 16h30

Troisième session – présidence Anne Pezet (université Paris Dauphine)

  • Jean-Claude Daumas (université de Franche-Comté) : Acteurs et enjeux des réformes de la comptabilité d’entreprise : le cas de Blin & Blin
  • Jacques Richard (université Paris Dauphine) : Histoire de la comptabilité des chemins de fer allemands et la révolution comptable du XIXe siècle
  • Pierre Gervais (université Paris VIII – IDHE) : Profits et pertes : réflexions sur le fonctionnement et les objectifs de la comptabilité à l’époque moderne.
  • Discussion

Conclusions : Didier Bensadon (université Paris Dauphine)

Contacts et inscription obligatoire avant le 17 mai (pour déjeuner) auprès de : phil [point] verheyde [at] orange [point] fr

Journée d’études: Les villes et les ports de l’Atlantique comme lieux de liberté et de reconfiguration (XVe-XXIe siècles)

Journée d’études – Nantes, 23 juin 2011

Les villes et les ports de l’Atlantique comme lieux de liberté et de reconfiguration (XVe-XXIe siècles)

Les ports et les villes atlantiques, marqués par les migrations et les rencontres entre Africains, Amérindiens et Européens depuis l’époque moderne, sont par essence des espaces cosmopolites créateurs de métissages, de pratiques socio-économiques et politiques nouvelles, mais aussi des lieux de perpétuation et d’approfondissement des normes sociales dominantes. Lieux d’attraction, de libération, d’opportunités économiques, de rencontre et de confrontation, ils posent pour l’historien les questions de la coexistence de plusieurs corps sociaux et des groupes ethniques et racialisés de la reproduction des inégalités, de la concurrence économique mais aussi de l’émancipation vis-à-vis de la contrainte, quelles qu’en soient les modalités.

À partir de l’étude des fondements historiques des villes maritimes, coloniales et post-coloniales et de la circulation des modèles socio- économiques, politiques, culturels dans la sphère atlantique, nous aborderons plusieurs questions dans une perspective historique de long terme :

– les modalités de la rencontre et de la hiérarchisation des sociétés atlantiques via l’étude de l’usage des catégories et des tensions entre « races », corps, classes, genres, etc. ;
– les processus de territorialisation et d’urbanisation dans les « marges » africaines et américaines, et les relations interurbaines entre villes africaines, américaines et européennes ;
– l’ancrage dans la ville des minorités ethniques, le partage des territoires, des pouvoirs et des biens ;
– les rivalités ethniques et raciales pour l’appropriation des quartiers urbains ;
– la définition et la recomposition de l’identité « blanche » dans des sociétés multiethniques issues de brassages et de migrations, longtemps négligées par les études urbaines et ethniques.

À partir d’études de cas (Carthagène, Cacheu, Angra, Bahia, Nantes, Lisbonne, Amsterdam, New York…), il s’agira d’étudier les sociétés coloniales dans leur complexité socio-économique et ethnique mais aussi d’envisager les influences et les reconfigurations qui traversèrent et déterminèrent ces espaces.

Cette première journée d’études a pour objectif de mettre en place un premier travail collectif et d’enrichir la transdisciplinarité du groupe. Les communications pourront parvenir de toutes les disciplines, être relatives à tous les continents et à toutes les périodes. La journée d’études s’organisera autour d’interventions longues sur des cas précis et seront suivies de séquences de discussions. Il s’agit à terme d’engager le débat en vue de déterminer des programmes de travail futurs.
Merci d’envoyer vos propositions de contribution avant le 1 juin aux adresses suivantes :

antonio [point] dealmeidamendes [at] univ-nantes [point] fr
solene [point] mainterot [at] univ-nantes [point] fr

7e journées d’études agraires et agroindustrielles

L’Université de Buenos Aires organise ses

7e Journées d’études pluridisciplinaires agraires et agroindustrielles

du 1er au 4 novembre 2011

à la Faculté de Sciences économiques de la Universidad de Buenos Aires, Buenos Aires, Argentina
Le comité d’organisation est composé par :

  • Eduardo Azcuy Ameghino (CIEA-UBA)
  • Mónica Bendini (GESA-UNComahue)
  • Daniel Hocsman (CEA-UNC)
  • María Isabel Tort (INTA)


Contacts :
ciea [at] econ [point] uba [point] ar

Deuxième journée d’étude: Travail, famille et mobilités sociales dans le monde rural 15-21e siècles » Rennes 19 -20 mai 2011

Rennes 19-20 mai 2011 / Université Rennes 2 Maison de la Recherche

Organisé par le CERHIO et le GDR « Sociétés rurales européennes »

Programme

Jeudi 19 mai

14H 00 Accueil

14h30 Introduction scientifique (Fabrice Boudjaaba)

L’organisation  du travail familial (1ere partie)

15h00

Danilo Gasperoni (Padoue) « Paysans mais pas seulement.(Vénétie 15e siècle) »

15h30

Matteo Di Tullio (Rennes 2) « Les familles paysannes de la Lombardie du XVIéme siècle: dynamique du travail et système démographiques »

16h00

Fabrice Boudjaaba (CNRS) et  Francisco Garcia Gonzalez (Castille La Mancha), «  Travail, structures des ménages et solidarités familiales en Espagne et en France au 18e siècle »

16h30

Sébastien Marre (docteur, Bordeaux 3) « Travail des hommes, famille et mobilités dans le monde rural grec de la seconde moitié du XIXe siècle : le cas de trois villages autour de Nauplie dans le Péloponnèse »

17h00

Martine Cocaud (Rennes 2) « le travail des femmes et le destin professionnel des agricultrices à travers les archives audiovisuelles et le regard des sociologues. France de l’Ouest 1950-1970 »

17h30 Discussion

NB : Emmanuelle Charpentier (Rennes 2) « vivre au rythme de la mer. Les femmes de marins au travail sur les côtes nord de la Bretagne au 18e siècle » : ne pourra être présente mais enverra son texte ; il pourra donc également alimenter la discussion

Vendredi 20 mai

L’organisation  du travail familial (2e partie)

9H00

Laurent Herment (EHESS) « Si loin, si proches : germains, cousins et voisins. Quelle place pour l’entraide et la collaboration au sein des fratries dans le Gâtinais français au milieu du XIXe siècle ? »

9hH30

Raouf Saidi (Paris 10) « L’organisation sociale et spatiale du travail dans les familles paysannes, modalités et principes fondateurs (Tunise-Maroc) »

10h00 discussion

10h30 Pause

Travail, destins professionnels différenciés et mobilités sociales (1ere partie)

10h45

Hervé Bennezon (Paris 13) « Les stratégies d’émancipation sociale des paysans picards au XVIIIe siècle »

11H15

Carmen Sarasua (Barcelone)  “Las familias campesinas y la escolarización de sus hijos en la España del siglo XIX”

11H45

David Celetti  (Padoue) « Destins paysans. Familles rurale et changements économiques (1900-2010) »

12h15 Discussion

12h45 Déjeuner

Travail, destins professionnels différenciés et mobilités sociales (2e partie)

14H30

Frédérique El Amrani (Rennes 2), « Ambitions, rêves et raison/s. Trajectoires professionnelles juvéniles féminines (Anjou rural 1920-1930) »

15H00

Christophe Giraud (Paris 5) Destinée socio-professionnelle des enfants d’agriculteurs et configurations socio-professionnelles parentales

15h30

Céline Bessière (Paris Dauphine) et Sibylle Gollac (ENS Paris-CMH) « Le repreneur et ses frères et sœurs. Enquêtes auprès de familles d’indépendants dans la France contemporaine »

16h Discussion générale

Contact

fabrice [point] boudjaaba [at] gmail [point] com

Journée d’étude « Des livres entre l’Espagne et la France » – 12 mai 2011

Journée d’étude – 12 mai 2011 Colegio de España. Cité Universitaire.

7E bd Jourdan • 75014 Paris. Sala Ramón y Cajal.

Organisation : IHMC (CNRS – École Normale Superieure), Colegio de España.

Responsables scientifiques : Sabine Juratic (CNRS) ; Nicolás Bas Martin (Universidad de Valencia)

L’avènement des Bourbons de France sur le trône d’Espagne au début du XVIIIe siècle renforce les relations entre les deux États, tandis que l’affirmation du pouvoir central et le développement de la cour contribuent à l’extension des usages de la langue française et à l’intensification des échanges culturels. Réunissant historiens, littéraires et spécialistes du livre, la journée d’étude se propose d’analyser ces mutations sous l’angle particulier de l’histoire du livre, à partir de l’étude de la circulation des imprimés, des textes et des idées entre les deux pays, depuis le règne de Philippe V jusqu’à l’occupation napoléonienne. Trois aspects seront plus spécifiquement abordés : les conditions institutionnelles et économiques de la circulation des livres ; le rôle de médiation des écrivains, libraires et imprimeurs, savants, voyageurs et traducteurs ; et finalement, les formes de résistance qui s’expriment en Espagne face à l’hégémonie française.Entre interdiction et permission, les livres de France sont devenus un objet très convoité par les savants et par quelques aristocrates de l’Espagne des Lumières. Ce faisant, les nouveautés publiées et distribuées au delà des Pyrénées ont contribué, non sans susciter une certaine méfiance, à l’évolution culturelle de l’Espagne et à sa relative modernisation.

Programme

9.30 h. Ouverture JAVIER DE LUCAS. Director del Colegio de España.,
FRÉDÉRIC BARBIER. Directeur de recherche au CNRS, directeur d’étude à
l’EPHE (IHMC/ENS Ulm).
NICOLÁS BAS MARTÍN. Universidad de Valencia.

Matinée : Confrontations

Présidence : Daniel ROCHE

10.00 h. Mª LUISA LÓPEZ VIDRIERO.(Biblioteca Real de Madrid) : Face à
face: séduction et identité.

10.30 h. FRÉDÉRIC BARBIER (Institut d’histoire moderne et
contemporaine, CNRS-ENS, et École Pratique des Hautes Études) : Le
Voyage pittoresque et historique de l’Espagne d’Alexandre de Laborde.

11.30 h. FERMÍN DE LOS REYES GÓMEZ. (Universidad Complutense de
Madrid) : De la “tranquillité publique” à la liberté de presse: la
censure des idées revolutionnaires en Espagne.

12.00 h. JEAN-MARC BUIGUÈS. (Université de Bordeaux III) : Le livre
scientifique en Espagne au XVIIIe siècle.

Après-midi : Circulations
Présidence : Maria Luisa LÓPEZ VIDRIERO.

14.30 h. JESÚS ASTIGÁRRAGA GOENAGA.(Universidad de Zaragoza) : Livres
économiques et circulation des idées entre l’Espagne et la France au
XVIIIe siècle: le cas de Jacques Accarias de Serionne.
15.00 h. DOMINIQUE VARRY(ENSSIB, Lyon-Villeurbanne) : Les Deville,
libraires lyonnais exportateurs de livres vers l’Espagne et les
Amériques.

16.30 h. NICOLÁS BAS MARTÍN. (Universidad de Valencia) : De la
circulation des livres et des idées entre l’Espagne et la France au
XVIIIe siècle: Cavanilles et le libraire Fournier.

17.00 h. SABINE JURATIC.(Institut d’Histoire moderne et contemporaine,
CNRS-ENS) : La librairie parisienne et le commerce des livres avec
l’Espagne au XVIIIe siècle.

Sabine Juratic

Chargée de recherche
IHMC (CNRS-ENS)
45 rue d’Ulm
75005 Paris

sabine [point] juratic [at] ens [point] fr

Journée d’études – Les archives universitaires, le 8 juin 2011 à la Sorbonne

40e anniversaire des universités de Paris et d’Île-de-France

Nouvelles sources pour l’histoire de l’enseignement et de la recherche:Les archives universitaires

Mercredi 8 juin 2011

Sorbonne, Grand Salon (47 rue des écoles)

10h00-17h30

La journée d’études du 8 juin 2011 inaugure les manifestations que la Chancellerie des universités de Paris organise pour célébrer les quarante ans de la création des universités franciliennes, et qui viendront compléter celles préparées par un certain nombre d’établissements universitaires.

Le service des Archives de la chancellerie et l’école doctorale d’histoire moderne et contemporaine de l’université Paris-Sorbonne (Paris-IV), co-organisateurs de cette journée, souhaitent mieux faire connaitre la diversité des sources d’archives et la richesse du patrimoine archivistique des universités en vue de contribuer à la réflexion sur leur histoire.

Un dialogue sera instauré entre chercheurs et archivistes autour de la présentation de nouvelles sources archivistiques, de l’apport des services d’archives déjà constitués dans certaines universités et de chantiers de recherche pionniers sur l’évolution de certaines institutions, l’enseignement, la recherche et les personnels. La comparaison avec des universités de province permettra d’enrichir la réflexion et de mieux dégager les spécificités des universités de la région Ile-de-France.

Journée d’étude organisée par la Chancellerie des universités de Paris et l’école doctorale Histoire moderne et contemporaine de l’université Paris-Sorbonne

9h30 Accueil

9h45 Ouverture

Patrick Gérard, recteur de l’académie, chancelier des universités de Paris

Session introductive

Présidence de séance : David Peycéré, conservateur du patrimoine, responsable du centre des archives à la Cité de l’architecture et du patrimoine et ancien responsable de la mission des Archives nationales auprès du rectorat de Paris

10h00 Les archives des universités au service d’un nouveau chantier

Jean-Noël Luc, professeur en histoire contemporaine, université Paris-Sorbonne (Paris-IV)

10h15 La révolution universitaire des années 1960 à 2000

Emmanuelle Picard, professeur agrégé en histoire contemporaine, chargée de recherche au Service d’histoire de l’éducation

10h30 La rupture de la loi Faure de 1968

Arnaud Desvignes, doctorant à l’université Paris-Sorbonne (Paris-IV)

1. Des sources nombreuses et dispersées

Présidence de séance : Olivier Robert, chef du service des archives de l’université de Lausanne

10h45 Les sources de l’histoire des universités : du désordre à l’ordre

Thérèse Charmasson, conservateur en chef détaché à la Cité des sciences et de l’industrie à la Villette

Stéphanie Méchine, responsable du service des archives de la Chancellerie des universités de Paris

11h00 Pour une coordination de la collecte des archives de l’enseignement supérieur et de la recherche : le réseau Aurore

Alexandra Prum, responsable du service des archives de l’université Paris-Dauphine (Paris-IX), secrétaire générale du réseau professionnel Aurore

11h15 Discussion et pause

2. Pour une histoire des structures universitaires : archives administratives et archives des présidents

Présidence de séance : Didier Devriese, directeur des archives de l’université libre de Bruxelles

11h45 Les archives de l’université de Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (UPEC): le parti d’une université du grand sud-est parisien

Florence Bourillon, professeur en histoire contemporaine à l’université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (Paris-XII)

Claire Blandin, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (Paris- XII).

12h00 Les archives du département d’éducation permanente de Paris-Diderot : pour une politique d’accès et de diffusion du savoir auprès de populations étudiantes non conventionnelles

Charlotte Maday, responsable du service des archives de l’université Paris-Diderot (Paris-VII)

12h15 Archives de présidence, papiers de présidents : l’exemple de l’université Paris -Ouest-Nanterre-La Défense

Anne Rohfritsch, responsable du service des archives de l’université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense (Paris-X)

Frédéric Douat, adjoint au directeur des Archives départementales des Hauts-de-Seine

12h30 Discussion

3. Des fonds utiles pour une histoire des personnels universitaires

Présidence de séance : Colette Vallat, professeur de géographie et vice-présidente déléguée au patrimoine, au développement durable et l’intégration territoriale de l’université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense (Paris-X)

14h30 Archives des enseignants-chercheurs : des pratiques de collecte différenciées

Isabelle Gallois, responsable du service des archives de l’université Pierre-et-Marie- Curie (Paris-VI)

Marie-Caroline Luce, responsable du service des archives de l’université Paris-Panthéon-Sorbonne (Paris-I)

14h45 Les archives d’un personnel original : les BIATOSS

Loïc Vadelorge, professeur en histoire contemporaine à l’université Paris-Nord (Paris-XIII)

4. Quelques travaux de recherche pionniers

Présidence de séance : Antoine Prost, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris-Panthéon-Sorbonne (Paris-I)

15h00 La reconfiguration institutionnelle après 1968 de l’ancien institut d’anglais de la Sorbonne

Marie-Pierre Pouly, docteur en sociologie, professeur agrégée à l’université de Limoges

15h15 Genèse d’une « innovation pédagogique » : les pratiques d’enseignement en premier cycle de gestion et d’économie appliquée à Dauphine, 1968-1978.

Laurène Le Cozanet, doctorante à l’université Paris-Dauphine (Paris-IX)

15h30 Découvrir Compiègne et les trois universités de technologie : quelles archives ?

Yves-Claude Lequin, professeur agrégé en histoire contemporaine à l’université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM)

Pierre Lamard, professeur en histoire industrielle à l’université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM)

15h45 Discussion et pause

5. Un contrepoint : le cas de deux universités de province

Présidence de séance : Pierre Caspard, ancien directeur de recherche et ancien directeur du service d’histoire de l’Education

16h15 De l’université de Lille aux universités lilloises : archives en souffrance mais archives d’importance

Jean-François Condette, professeur en histoire contemporaine à l’université d’Artois

16h30 La mémoire de l’université de Picardie Jules-Verne : archives du premier président et archives administratives

Bruno Poucet, professeur en sciences de l’éducation à l’université de Picardie Jules-Verne

16h45 Discussion

Conclusion

17h00 Table ronde

Animée par le professeur Edouard Husson, vice-chancelier des universités de Paris avec des représentants d’universités parisiennes et franciliennes, en présence du recteur Maurice Quénet, conseiller d’Etat (sous réserve)

17h30 Cocktail de clôture

Journée d’études: « Esclavage, Histoire et Héritage » – Lyon – 10 mai 2011

10 mai 2011, de 9h30 à 18h30

Maison de l’Orient et de la Méditerranée
Salle Joseph Reinach
7 rue Raulin – Lyon 7e

Cette journée sera consacrée à une approche comparée de l’esclavage et des formes extrêmes de dépendance dans le Maghreb, les pays d’Orient, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique. Il s’agit avant tout de relancer le débat autour de l’un des legs majeurs de notre histoire et des enjeux qui ont été à l’origine  d’une recomposition mondiale des équilibres démographiques, économiques et sociaux.

Responsables
Karine Bennafla, IEP-GREMMO
Salah Trabelsi, GREMMO-CIRESC

PROGRAMME

Antonio de Almeida Mendes
Université de Nantes‐CIRESC
Routes et circuits arabes, berbères et européens
dans l’Atlantique nord (XIVe‐XVIe siècle)

Elisabeth Cunin
IRD/ AFRODESC : Afrodescendants et esclavages : domination, identification
et héritages dans les Amériques (XVe‐XXIe siècle) , Mexique
Belize, nation créole? Esclavage, colonialisme et indépendance

Jean‐Michel Deveau
Université de Nice/CIRESC
Histoire de traite et histoire d’Afrique

Mohammed Ennaji
Université de Rabat, Maroc
Islam et esclavage

Inès Mrad-Dali
École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris
Histoires et spécificités de l’esclavage des Noirs en Tunisie :
de la dépendance à « l’intégration » tribale

Claude Prud’homme
Université Lumière Lyon 2
La papauté et l’esclavage : de la justification théologique
à l’approbation des uns et la condamnation des autres

M’hamed Oualdi
INALCO, Paris
« Esclaves » et territoire d’empire. Le rôle de mamelouks dans
la constitution de la province ottomane de Tunis (XVIIe‐XIXe siècle)

Marie Rodet
Université de Vienne, Autriche
Un parcours entre esclavage, rébellion et résistance :
le Sous‐Lieutenant Mansouka (18… – 1920)

Jorge Santiago
Université Lumière Lyon 2/ CREA
L’esclavage à la lumière des anthropologies périphériques

Journée d’études « monde politique et mondes des affaires »

Revisiting the Gilded Age: Business and Politics in Late 19th-Century U.S.

Programme

9h-9h30: Welcome and introduction (Nicolas Barreyre, Université Paris Ouest Nanterre)

9h30-11h: Session 1: Collusion Between Business and Politics: Representations and Reactions

  • Erhan Simsek (Universität Heidelberg): Surviving in the Worlds of Business and Politics: Theodore Dreiser’s The Financier.
  • Nicolas Bourguinat (Université de Strasbourg): Big Business and Politics in the New World: The View of Old-World Socialists.

11h-11h30: Break

11h30-13h: Session 2: Beyond Lobbying: Information, Culture and Politics

  • Dominique Pinsolle (Université Bordeaux 3): A French Daily Backed by American Interests: Le Matin, 1884-1890.
  • Michaël Vottero (Institut National du Patrimoine): To Collect and Conquer: American Collections in the Gilded Age.

13h-14h30: Lunch

14h30-16h: Session 3: Business and the Creation of Modern Liberalism

  • Paul Kens (Texas State University-San Marcos): The United States Supreme Court and Business Elites: Gilded Age Origins of Modern American Liberalism.
  • Scott R. Nelson (College of William & Mary): Liberal Apocalypse: The Panic of 1873 and its Four Horsemen.

16h-16h30: Break

16h30-18h: Session 4: Business in Local Political Networks

  • Yves Figueiredo (Université Paris IV Sorbonne): Golden State and Gilded Age. Californian Capitalism in the Sierra Nevada.
  • Évelyne Payen-Variéras (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle): Localism and the Strategies of Gilded-Age Entrepreneurs.

18h-18h30: Conclusion

Compte-rendu Journées de travail « European External Trade Statistics, 1700-1830 » 11 et 12 mars 2011

Cher(e)s collègues,

Le 11 et 12 mars ont eu lieu à l’université Lille-I deux journées de travail sur les statistiques du commerce extérieur entre 1700 et 1830.
Ces journées étaient organisées par Loïc Charles et moi-même.

Je vous joins une rapide présentation de ces journées et leur programme. Une partie des intervenants a accepté de rendre publiques leurs interventions. Vous les trouverez ici : https://listes.cru.fr/sympa/info/18c_trade_data

Je suis à votre disposition pour vous donner plus de renseignements sur ce projet.

Cordialement,

Guilaume Daudin

European External Trade Statistics, 1700-1830

Lille-I, March 11th-March 12th 2011

Organisers:

Loïc Charles and Guillaume Daudin

The structural changes of the eighteenth century and the early nineteenth century, including the Industrial Revolution, finally led to the establishment of our modern economies. However, the ongoing discussion about the Great Divergence between Europe and Asia shows that the nature and the immediate causes of these structural changes are still a matter of debate among economists and historians. This workshop initiates a research program that would reconsider these issues from the perspective of the external trade data collected by early modern states either for fiscal reasons or with the objective of constructing trade statistics.

March 11th

10 am-11.30: France and the Austrian Netherlands
Loïc Charles (INED / Reims), Ann Coenen (Anvers), Guillaume Daudin (Lille)

12.00-1.30pm: Britain and Austria
David Jacks (Simon Fraser), Klemens Kaps (Vienna)

2.30pm-4: Western Atlantic
Javier Cuenca-Esteban (Waterloo), Alejandra Irigoin (LSE)

4.30-6.00: Portugal and the Netherlands
Cristina Moreira (Minho), Werner Scheltjens (Groningen)

March 12th

9.00am-10.30: Italy
Andrea Caracausi (Padua), Giovanna Tonelli (Milano)

11.00-12.30: Eastern Europe
Szymon Kazusek (Kielce), Cristian Luca (Dunarea de Jos Galati)

1.30pm-3.00: Historical statistics from the perspective of contemporary economics
Jérôme Héricourt (Lille), Jean-Jacques Nowak (Lille), Michel Fouquin (CEPII)

3.00-4.00: Further research and collaboration, especially regarding other databases: common questions and useful bridges?
Michael Seeruys (Leiden) Sylvia Marzagalli (Nice)

Comptabilité d’entreprises et Histoire XIX-XXe siècles. Objets, pratique et enjeux

HISTOIRE – ENTREPRISE & GESTION

Groupe de travail piloté par

Didier Bensadon Université Paris Dauphine Nicolas Praquin Université Paris Sud

Béatrice Touchelay Université Paris Est Créteil Philippe Verheyde Université Paris VIII

1e Journée d’études

VENDREDI 17 JUIN 2011

Comptabilité d’entreprises et Histoire XIXe-XXe siècles

objets, pratiques et enjeux

UNIVERSITE PARIS VIII – IDHE/CNRS

Bâtiment D Salle D 002 (amphi rdc)

(informations et plan d’accès sur www.idhe-paris8.fr)

8h45 – 9h15

● accueil des participants

9h15 – 9h30

● Introduction

Philippe Verheyde (université Paris 8 – IDHE)

9h30 – 11h

Première session – présidence Michel Margairaz (université Paris I – IDHE)

François Pasqualini, (université Paris Dauphine)

Le regard d’un juriste sur l’idée d’entreprise, XIXe-XXe siècles.

Danièle Fraboulet (université Paris XIII)

De l’intérêt des bilans d’entreprise pour l’histoire.

Discussion

11h – 11h15 pause café

11h15- 12h45

Deuxième session – présidence Albert Broder (université Paris Est Créteil)

Yannick Lemarchand (université de Nantes)

Savoirs et pratiques comptables de l’entreprise agricole expérimentale dans la France du XIXe siècle.

Boris Deschanel (université Paris I)

Apprendre et transmettre les pratiques comptables au début du XIXe siècle : l’exemple des milieux d’affaires dauphinois

Discussion

12h45- 14h pause déjeuner

14h – 16h30

Troisième session – présidence Anne Pezet (université Paris Dauphine)

Jean-Claude Daumas (université de Franche-Comté)

Acteurs et enjeux des réformes de la comptabilité d’entreprise : le cas de Blin & Blin

Jacques Richard (université Paris Dauphine)

Histoire de la comptabilité des chemins de fer allemands et la révolution comptable du XIXe siècle

Pierre Gervais (université Paris VIII – IDHE°)

Profits et pertes : réflexions sur le fonctionnement et les objectifs de la comptabilité à l’époque moderne.

Discussion

● Conclusions

Didier Bensadon (université Paris Dauphine)

Contacts et inscription obligatoire avant le 17 mai (pour déjeuner) auprès de : phil.verheyde@orange.fr