Archives de catégorie : Livres

Parution: La bataille des télécoms (Marie Carpenter)

Marie Carpenter, La bataille des télécoms. Vers une France numérique, Paris, Editions Economica, 2011, 600 pages. Prix : 35 euros.

En 1967, la Direction Générale des Télécommunications avait moins de 4 millions d’abonnés, tous en France. Aujourd’hui France Télécom sert 200 millions de clients dans le monde. Comment est-on passé d’une administration publique à une entreprise comptant parmi les grands opérateurs mondiaux ? Cette transformation aura pris des décennies, mais l’impulsion en a été donnée par le plan du ” téléphone pour tous ” conduit dans les années 1970, dont Gérard Théry, ancien directeur général des Télécommunications, a été l’initiateur et le principal acteur.

Il décrit ainsi la prise de décision de doter tous les Français du téléphone : “Par le politique. C’est un acte délibéré de politique industrielle, comme la fusée Ariane, le nucléaire, le TGV”. Deux autres décisions majeures seront la numérisation complète des réseaux et le lancement du Minitel, faisant entrer la France dans la ” société numérique”. Fondé sur des entretiens avec les grands acteurs de l’époque et sur l’analyse critique des sources historiques, ce livre nous fait entrer dans les coulisses de la mutation des télécommunications des années 1970.

Il nous rapporte également celle d’une France entreprenante et du rayonnement de ses grandes entreprises. Le récit est passionnant et instructif car l’étude de cette transformation économique et industrielle montre les capacités insoupçonnées de changement d’un pays pour relever les défis de l’innovation et de la compétition mondiale.

Parution: Travail et entreprises en Europe du Nord-Ouest XVIIIe-XXe siècle

Annonce de publication ANR Emereno

Travail et entreprises en Europe du Nord-Ouest XVIIIe-XXe siècle. La dimension sociale au coeur de l’efficacité entrepreneuriale
Michel-Pierre Chélini & Pierre Tilly (éds)
Temps, espace et société
Collection « Histoire et civilisations » dirigée par Michel Leymarie
www.septentrion.com

Les entreprises les plus efficaces et performantes sont-elles en même temps les plus sociales ?

Cette question stimulante trouve un éclairage nouveau en sillonnant ce grand espace doté d’une longue tradition industrielle que constitue l’Europe du Nord-Ouest au cours des trois derniers siècles. S’inscrivant dans une approche transnationale et régionale, cet ouvrage grâce à la grande diversité de ses contributions, souvent neuves et riginales, met en perspective et analyse une dimension souvent méconnue dans la réussite entrepreneuriale, le rôle du social et du monde du travail.

Sur la base d’exemples significatifs mettant en exergue l’importance de la réalité historique régionale, les différentes études rassemblées placent cette dimension sociale à la rencontre de trois éléments majeurs : l’évolution de la population active et de ses typologies de qualification ; la gestion des ressources humaines, généralement opérée par une palette de dispositions gravitant autour de la rémunération (primes de rendement,
avantages en nature, hérédité de l’embauche, etc.) ; les relations professionnelles conflictuelles ou consensuelles entre employeurs et salariés. En proposant des éclairages nouveaux, cette contribution collective ouvre des perspectives d’analyse et de réflexion prometteuses pour l’avenir.

Michel-Pierre Chélini, professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’Arras travaille principalement sur l’histoire comparée des prix, des salaires et du pouvoir d’achat en France, en Allemagne et dans la CEE depuis les années 1940.

Pierre Tilly, chargé de cours en histoire contemporaine aux Facultés universitaires catholiques de Mons. Ingénieur d’études à l’Université de Lille 3-IRHIS dans le cadre du projet ANR Emeren-O, vice-président du Centre d’étude d’histoire européenne contemporaine (CEHEC) à l’UCL.