Tous les articles par corine maitte

Programme 5e journées d’histoire industrielle, Mulhouse 25-26 octobre

le programme de nos 5e Journées d’histoire industrielle, organisées par les laboratoires CRESAT (Université de Haute-Alsace) et RECITS (Université de technologie de Belfort-Montbéliard).
Elles se tiendront à la Société industrielle de Mulhouse les 25 et 26 octobre sur le thème : L’entreprise rhénane, mythe ou réalité ?
Les actes, publiés chez Picard dans la collection Histoire et société, formeront un volume d’hommage au professeur Michel Hau.
Inscription obligatoire auprès de pierre.lamard@utbm.fr ou nicolas.stoskopf@uha.fr (participation aux frais du déjeuner : 25 €)

Jeudi 25 octobre, Société industrielle de Mulhouse

8h45 : Accueil des participants

9 h : Allocutions d’ouverture
– Luc Gaillet, président de la SIM
– Christine Gangloff, présidente de l’Université de Haute-Alsace
– Alain Beretz, président de l’Université de Strasbourg
– Pascal Brochet, directeur de l’UTBM

9h20 : « L’entreprise rhénane dans les travaux de Michel Hau »
« L’entreprise rhénane, question d’actualité » par Pierre Lamard (professeur UTBM) et Nicolas Stoskopf (professeur UHA)

Comparaisons de cultures et/ou de politiques (président : Jean-Pierre Dormois, professeur, Université de Strasbourg)

10h : « Une stratégie de croissance pour la France : le modèle rhénan » par Alain Fabre (économiste, consultant d’entreprise)

10h30 : « L’entreprise rhénane est une réalité… Une réalité rhénane ! » par Luc Julien-Saint-Amand (avocat, Ernst & Young)

11h : Pause

11h15 : « Représentation comparée des banques dans les conseils des groupes industriels en France et en Allemagne au XXe siècle » par Hervé Joly (directeur de recherche CNRS, Université de Lyon)

11h45 : « Modèle rhénan et implantations d’entreprises étrangères en Allemagne de 1945 au début des années 1970 » par Jean-François Eck (professeur émérite, Université de Lille 3)

12h30 déjeuner

14h : « La circulation des formes d’organisation patronale entre l’Allemagne et la Suisse (1905-1914) : un cas de diffusion du modèle rhénan ? » par Pierre Eichenberger (doctorant, Université de Lausanne)

14h30 : « Un autre capitalisme rhénan ? Néo-confucianisme et croissance de la firme chez Samsung et LG des années 1950 à aujourd’hui » par Dominique Barjot (professeur, Université Paris-Sorbonne Paris IV) et Rang Ri Barjot (docteur en histoire, chercheur associé au CREOPS)

15h : pause

L’observatoire alsacien (président : Luc Gaillet, président de la SIM)

15h30 : « Y a-t-il de nos jours une spécificité économique alsacienne de type « capitalisme rhénan » ? » par Jean-Alain Héraud et René Kahn (enseignants-chercheurs, Université de Strasbourg, BETA)

16h : « Confrontation contemporaine des cultures d’entreprise rhénanes et anglo-saxonnes en France, le cas singulier de l’Alsace » par Antoine Latham (journaliste, chef des informations économiques aux DNA)

16h30: « L’entreprise alsacienne, entre héritage rhénan et modèle économique français : le point de vue d’un observateur » par Eric Lelarge (avocat)

17h30 : Débat

Vendredi 26 octobre
Société industrielle de Mulhouse

Destins d’entreprises : confrontations avec la réalité (président : Jean Klinkert, président de la Regio du Haut-Rhin)

9h : « Les valeurs des entreprises familiales rhénanes : « familiness », éthique sociale et gouvernance partenariale » par Patrice Charlier (maître de conférences, Ecole de management de Strasbourg)

9h30 : « Jean Althoffer & Cie : l’empreinte persistante du capitalisme familial (1945-2012) » par Bertrand Risacher (docteur en histoire, CRESAT)

10h : « Consensus social et réalité économique. Le groupe Schaeffer : histoire d’un accord général d’entreprise (1950-1990) » par Michel Baudemont (ancien DRH, docteur en sociologie) et Serge Beauclair (ancien dirigeant de Schaeffer)

1030 : pause

11h : Quel est l’avenir du capitalisme rhénan ?, table ronde animée par Jean-Claude Daumas (professeur, université de Franche-Comté) avec Martial Bourquin, sénateur, président du groupe industrie au Sénat, Urs Endres, PDG de Endress+Hauser France, Rémi Lesage, président du groupe Lesage et Jacques Muller, commissaire au redressement productif en Alsace.

12h30 : déjeuner

Présidente : Laurence Becker (CAHR, Regio du Haut-Rhin)

14h « Du capitalisme familial au capitalisme financier ? Le cas de l’industrie suisse des machines, de l’électrotechnique et de la métallurgie au XXe siècle » par Stéphanie Ginalski (docteur en histoire, Université de Lausanne)

1430 : « Peugeot : que reste-t-il de l’entreprise rhénane ? » par Jean-Louis Loubet (professeur, Université d’Evry)

15h : « De l’entreprise nationalisée à l’entreprise familiale : Volkswagen » par Michel Hau (professeur émérite, Université de Strasbourg)

15 h 30 : conclusion

Nicolas Stoskopf
Professeur à l’Université de Haute-Alsace
Directeur du CRESAT

Report séminaire Favereau

Cercle d’épistémologie économique
    CES, UNIVERSITE DE PARIS I – PANTHEON SORBONNE
106-112 bd de l’Hôpital, 75647 PARIS CEDEX 13, FRANCE
tél: 01 44 07 82 37
Chers amis,
Nous sommes obligés de reporter la séance de rentrée du Cercle d’épistémologie économique prévue le 27 septembre prochain au:
 jeudi 11 octobre  2012
de 18 heures à 20 heures
à la Maison des Sciences Économiques ,
dans la salle S 17
106-112 bd de l’Hôpital, 75013 Paris.
(Métro : Campo-Formio  ou Place d’Italie. Autobus : 57, 67, 27, 83 et 47)

Olivier FAVEREAU
(EconomiX, Université Paris Ouest-La Défense)

traitera le thème suivant:

“De l’erreur de David Lewis au programme de recherche de l’économie des conventions”

                 

Cercle d’épistémologie économique, 27 septembre 2012

Cercle d’épistémologie économique
    CES, UNIVERSITE DE PARIS I – PANTHEON SORBONNE
106-112 bd de l’Hôpital, 75647 PARIS CEDEX 13, FRANCE
tél: 01 44 07 82 37

La séance de rentrée du Cercle d’épistémologie économique aura lieu:
le jeudi 27 septembre  2012
de 18 heures à 20 heures
à la Maison des Sciences Économiques ,
dans la salle 115
106-112 bd de l’Hôpital, 75013 Paris.
(Métro : Campo-Formio  ou Place d’Italie. Autobus : 57, 67, 27, 83 et 47)

Olivier FAVEREAU
(EconomiX, Université Paris Ouest-La Défense)

traitera le thème suivant:

“De l’erreur de David Lewis au programme de recherche de l’économie des conventions”

1er Prix d’Histoire du XIXe siècle

Le Centre d’histoire du XIXe siècle (Université Paris 1-Uiversité Paris 4) et la Revue d’histoire du XIXe siècle (Société d’histoire de la révolution de 1848) décerneront en 2012

le 1er Prix d’Histoire du XIXe siècle attribué au meilleur master soutenu en 2011-2012

Le dépôt de candidature est fixé au 1er octobre 2012.

Le Centre d’histoire du XIXe siècle (universités Paris 1 et Paris 4) et la Revue d’histoire du XIXe siècle (Société d’histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle) souhaitent encourager et promouvoir la recherche en histoire du XIXe siècle.

A cette fin, ils ont décidé de décerner chaque année un prix distinguant le meilleur mémoire de Master 2 consacré à l’Histoire du XIXe siècle (1815-1914), tous espaces concernés.

Le mémoire devra être rédigé en français et avoir été soutenu durant le 1er juin et le 30 septembre de l’année universitaire. Le Jury sera composé de 8 membres appartenant au Centre d’histoire du XIXe siècle et au comité de rédaction de la Revue. Une réception en Sorbonne récompensera le lauréat qui se verra attribué 350 € (en ouvrages ou frais de mission) ainsi que la publication dans la revue d’un article issu de son mémoire.

Les étudiants et professeurs intéressés peuvent se procurer le formulaire de candidature par courrier électronique auprès de sophie.lhermitte@univ-paris.fr