Journées d’études « Marché monétaire et politique monétaire »

« Marché monétaire et politique monétaire » 2 et 3 octobre 2015

Organisées par Phare (FRE 3643CNRS, Université de Paris 1
Panthéon-Sorbonne), avec le soutien du CRH (UMR 8558, CNRS, EHESS) et
du Campus Condorcet.

Lieu : MSE, 106-112 Boulevard de l’Hôpital, Paris 13ème, salle du 6ème
étage

Afin d’établir un rapport d’étape de l’Atelier Marché Monétaire et
Politique Monétaire, qui a fait travailler ensemble historiens de
l’économie et économistes historiens de la pensée économique pendant
les trois dernières années, deux journées d’études sont organisées,
dont vous trouverez le programme ci-dessous.
Une inscription (gratuite) est nécessaire pour participer aux
déjeuners. A cette fin veuillez communiquer par retour votre intention
à A. Straus ( <mailto:xstraus@orange.fr> xstraus@orange.fr).

Vendredi  2 octobre 2015

9h 00: Présentation générale

9h 30. Première session : Marché monétaire, espace national et
international.

Rapport de D. Diatkine (Université d’Evry) sur les interventions de
:

P. Nogues Marco (Université de Genève): “The making of a territorial
currency in Spain. Spatial transaction costs and money market
integration (1825-1874)”.

A. Straus (CNRS):  « La création de la monnaie unique allemande ».

P. Verley (Université de Genève) : « Politique monétaire de la Banque
d’Angleterre et report des chocs conjoncturels sur les pays
périphériques :
l’exemple de la crise « argentine » de 1890 ».

L. Gillard (CNRS) : « L’union monétaire latine, 1865-1926 ».

I. Maes (Banque Nationale de Belgique) : « Triffin et la liquidité du
SMI ».

R. Gomez (Université Lyon 2) : “Paul van Zeeland and the first years
of the US Federal Reserve System: A History of the Fed from a future
Belgian Prime Minister”.

E . Le Héron (IEP Bordeaux) : «  La BCE : retour sur les ambiguïtés du
compromis politique, historique et idéologique lors de la création de
l’euro ».

10h10-12h30 : Réponse des intervenants et discussion générale

12h30-14h30 : déjeuner

14h. 30 : deuxième session : Marché des changes et marché monétaire.

Rapport d’A. Straus (CNRS, PHARE) sur les interventions de :

S. Ugolini (Sciences Po Toulouse) : “Beneath the Gold Points:
European
Financial Market Integration, 1844-1870”.

G. Deleplace (Université Paris 8) : « Les relations entre taux
d’intérêt et taux de change: une lignée non orthodoxe de Steuart à
Keynes «

P. Nogues Marco ((Université de Genève) : “The microeconomics of
bullionism in Spain in the early eighteenth century”

A. Reichart (PHARE) et A. Slifi ( Ecole des Ponts) : » La politique de
la Banque de France dans les années 1980 : influence du monétarisme et
contrainte extérieure »

J. De Boyer (Université Paris Dauphine) : «  Défense et critique par
Keynes du système Abrahams »

G. Bazot  (Paris School of Economics) “The Price of Stability: The
Balance Sheet Policy of the Banque de France and the Gold Standard
(1880-1914)”

C. Bouillot (PHARE) : « La double théorie quantitative de la monnaie
chez Locke «

15h10- 17 h 30: Réponse des intervenants et discussion générale

Samedi 3 octobre 2015

9h 30. Troisième session : Le marché monétaire,  un lieu centralisé.

Rapport de S. Diatkine (Université Paris Est Créteil) sur les
interventions de :

P. Baubeau (Université de Paris Ouest Nanterre-La Défense) «
Répression financière et marché monétaire en France entre 1944 et 1948
».

E. Monnet (Banque de France) : « La Banque de France et le marché
monétaire, 1945-1985».

S. Ugolini (Sciences-Po Toulouse) : » « Liquidity management and
central bank
strength: Bank of England operations reloaded, 1889-1910 ».

J.P. Pollin (Université d’Orléans) : « Les Banques Centrales entre
instabilité financière et déséquilibres macroéconomiques».

Sylvie Diatkine (Université Paris Est Créteil) : « Marché monétaire et
risque de liquidité chez Minsky ».

Lucy Brillant (PHARE) « Limits of arbitrages and interest rates: a
debate between Hawtrey, Hicks and Keynes. »

10H 10- 12 h 30 : Réponse des intervenants et discussion générale

12h 30-14 h 00 : Déjeuner

14h 00. Quatrième session : Marché monétaire, crédit et dette publique

Rapport de L. Quennouëlle Corre (CNRS, CRH) sur les interventions de
:

N. Barbaroux (Université de Saint Etienne) : » La politique d’open
market de la Banque de France dans l’entre deux guerres ».

L. Quennouëlle Corre (CNRS , CRH) : «  Dette à court terme et marché
monétaire au second XXe siècle ».

S. Diatkine (Université Paris Est Créteil) : « Taux d’intérêt et
politique monétaire dans la littérature du XIXe siècle »

J. Félix (Université de Reading) : « Crédit et monnaie sous Louis XIV
: les manipulations monétaires et l’expérience des billets de monnaie,
1701-1709
».

D. Diatkine (Université d’Evry) : «La marginalisation de la politique
monétaire chez Hume et Smith ».

14h 40- 17 00 : Réponse des intervenants et discussion générale

17 h 00-17 h 30 : bilan et perspectives

17h 00 : Fin des travaux

Bien cordialement,
D. Diatkine, S. Diatkine, L. Quennouëlle Corre, A. Straus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.