Bibliothèque Thiers

Ouverture : jeudi et vendredi de 12 h à 18 h (fermeture en août).

La Bibliothèque Thiers a pour spécialité l’histoire générale, politique, militaire, sociale et administrative de la France de 1789 à 1914. Elle conserve environ 150.000 volumes dont 33.000 brochures et 511 titres de périodiques, 30.000 estampes, 1.000 dessins et 2.357 cartons de manuscrits.

bibliotheque_thiers_0

Inaugurée en 1913, elle occupe une grande partie de l’hôtel particulier où Adolphe Thiers (1797-1877) vécut de 1840 à sa mort. Détruit pendant la Commune en 1871, cet hôtel fut reconstruit presque à l’identique par Alfred Aldrophe. Félicie Dosne, sœur de Madame Thiers, l’offrit à l’Institut de France en 1905, l’année qui précéda son décès, pour qu’il soit affecté à la création d’une bibliothèque d’histoire moderne et plus particulièrement d’histoire de France, soulignant que cette bibliothèque occuperait dignement l’hôtel où M. Thiers a poursuivi ses grands travaux d’histoire.

Le fonds d’origine se compose des ouvrages de bibliophilie réunis par Mademoiselle Dosne et des livres historiques et manuscrits rassemblés par Adolphe Thiers. On y trouve les grands auteurs classiques, des ouvrages reflétant les intérêts de leurs possesseurs, ainsi que des volumes richement reliés qui furent offerts en remerciement au Libérateur du territoire. La petite bibliothèque de chevet de l’homme d’Etat occupe toujours deux vitrines de sa chambre à coucher, mais son contenu n’est pas accessible au public.

Dès le début de l’existence de la Bibliothèque Thiers, l’Institut enrichit ses collections grâce à des achats, tels en 1912 celui du fonds Henry Houssaye (1848-1911) (4.000 ouvrages sur le Ier Empire et les Cent-Jours) et en 1917 celui des 6.000 volumes du fonds Jules Claretie (1840-1913), administrateur de la Comédie française et membre de l’Académie française, concernant l’histoire et la littérature du XIXème siècle.

Parmi les nombreux dons reçus par la Bibliothèque, le legs de Fréderic Masson (1847-1923), fervent historien de Napoléon Ier et secrétaire perpétuel de l’Académie Française, se distingue par son importance et sa qualité. Il apporta en effet, en 1926, 70.000 volumes imprimés, 796 cartons de manuscrits, 1.000 dessins et 30.000 gravures portant principalement sur les deux Empires.

Pendant la Guerre de 1914-1918, Frédéric Masson fut en outre l’administrateur de l’hôpital militaire auxiliaire n° 265 installé par l’Institut dans les locaux de l’hôtel Thiers pour les soldats blessés. Les archives qui racontent la vie quotidienne de cet hôpital sont désormais accessibles aux chercheurs. Elles réunissent correspondances, livres de comptes, manuscrits et affiches, qui sont autant de témoignages de l’époque de la Première Guerre mondiale.

Il faut aussi mentionner le fonds du ministre du Second Empire Jules Baroche (1802-1870), comportant ses papiers personnels et sa correspondance, le fonds René Famchon (1852-1941), composé de 5000 volumes sur la Guerre de 1870 et la Commune de Paris, le fonds Joseph Denais (1851-1916) (90 cartons de manuscrits, 598 volumes et 5.708 brochures sur la franc-maçonnerie des origines à 1910), le fonds Eugène d’Eichthal (1854-1936) (cinq cartons de papiers sur le mouvement social de 1830 à 1860 et le saint-simonisme), les papiers Boulay de la Meurthe (notes manuscrites et brochures concernant la période 1830-1859), la correspondance reçue parThéophile Gautier fils, pendant le temps qu’il dirigea Le Figaro illustré, la correspondance reçue par Damas-Hinard (1805-1891), secrétaire des commandements de l’impératrice Eugénie et enfin les papiers du Duc Decazes (1819-1886), ministre des Affaires étrangères de 1873 à 1875. Certaines de ces archives sont encore inédites.

27, place Saint Georges  –  75009 Paris
Tél. : 01 48 78 92 90   –   fax : 01 48 78 92 92
Courriel : bibliotheque@dosne-thiers.fr

Conservateur en chef, Sylvie Biet : sylvie.biet@institut-de-france.fr

Vous pourrez trouver les notices informatisées de nos collections sur les sites suivants :

Catalogue en ligne des manuscrits :
www.calames.abes.fr

On y trouve les notices des manuscrits publiées dans la série Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Ce catalogue sera progressivement enrichi par les suppléments consultables actuellement sur papier.

Catalogue des imprimés :
www.sudoc.abes.fr

Seule une partie de nos notices est informatisée : il faut toujours compléter la recherche par la consultation de nos catalogues papier.

Ces notices sont consultables aussi sur le site de la Bibliothèque de l’Institut :
www.bibliotheque-institutdefrance.fr

Un accès internet WiFi
est également à votre disposition
dans la salle de lecture


Une réflexion sur « Bibliothèque Thiers »

  1. De nombreuses universités nous ont fait part de leur intérêt pour des ressources documentaires en sciences humaines et sociales relatives à l’Afrique (Droit africain, Littératures africaines, Sciences sociales, etc.).

    Nous sommes Nouvelles Éditions Numériques Africaines (NENA), pionnier et leader de l’édition numérique en Afrique. Visitez notre site http://www.nena-sen.com pour en savoir plus.

    Depuis 2008, nous collectons, numérisons et diffusons les œuvres d’auteurs africains dans tous les domaines : sciences sociales et humaines, littérature, droit, jeunesse, etc. Aujourd’hui c’est 3 200 titres en constante croissance, moitié en français moitié en anglais, couvrant presque tous les pays africains, et provenant de quelques 103 éditeurs et 2180 auteurs africains avec qui NENA a conclu des ententes pour l’acquisition des droits numériques.

    Nos livres numériques sont disponibles à l’achat sur notre site de la librairie numérique africaine. Veuillez visiter http://www.librairienumeriqueafricaine.com pour découvrir notre catalogue.

    Surtout nous les avons regroupés par domaines dans des bibliothèques numériques (https://www.librairienumeriqueafricaine.com/bibliotheque) permettant une lecture conviviale en ligne. Ces bibliothèques numériques africaines s’adressent aux institutions comme la vôtre afin que vous puissiez offrir à vos utilisateurs un accès à cette source originale, et que nous estimons la plus complète, de livres numériques sur l’Afrique et écrits par des Africains.

    Nous serions heureux de vous compter parmi nos abonnés. Nous demeurons à votre écoute pour toute information plus détaillée sur le contenu de chacune de nos bibliothèques numériques et pour toute demande de proposition d’abonnement.

    Restant à votre disposition pour toute question utile, je vous souhaite une excellente journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.