Christophe Farquet invité du séminaire de Patrick Fridenson : Pour une histoire de l’évasion fiscale, 8 janvier 2014.

Chères et chers collègues,

Dans la prochaine séance le mercredi 8 janvier à 14 h au Collège des
Bernardins,
20 rue de Poissy, 75005 Paris (métro : Cardinal Lemoine ou Maubert-Mutualité)
mon séminaire accueillera Christophe Farquet (Université de Lausanne).

Son intervention aura le thème suivant : “Impôts
progressifs, évasion massive : le problème de la souveraineté fiscale
à partir de la Première Guerre mondiale”.

En voici le résumé :

Ma présentation visera à
décrire comment, dès l’instauration des systèmes d’impôts modernes au
début du XXe siècle, un marché de l’évasion fiscale internationale
s’est créé en Europe. Après avoir fourni quelques données et faits sur
cette expansion précoce de la finance offshore, je tenterai de
démontrer combien les paradis fiscaux – au premier rang desquels la
Suisse – ont alors exercé une pression structurelle très forte sur les
finances des grands Etats européens – et en particulier sur le système
fiscal français. La thèse soutenue est donc que l’évasion fiscale
internationale constitue une donnée structurelle au XXe siècle et
qu’au cours de ces vingt dernières années, nous avons surtout assisté
à une sophistication des techniques offshore plutôt qu’à l’apparition
d’un phénomène véritablement nouveau. Ceci devrait permettre de lancer
la discussion autant sur des questions historiques que sur des
problèmes plus actuels liés à la fiscalité.

Votre présence sera la bienvenue.

Très cordialement

Patrick Fridenson
Centre de Recherches Historiques
EHESS

Nicolas Marty

Nicolas Marty Professeur des Universités histoire Contemporaine, Catedràtic d'història contemporània Université de Perpignan, Universitat de Perpinyà

More Posts


Une réflexion sur « Christophe Farquet invité du séminaire de Patrick Fridenson : Pour une histoire de l’évasion fiscale, 8 janvier 2014. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.