Séminaire AHICF et UMR AUSser 3329 : Réinventer le tramway ? Quarante années de TCSP, tramways et transports guidés en France.

INVITATION : Réinventer le tramway ? Quarante années de TCSP, tramways et
transports guidés en France : controverses et réalisations

Séminaire proposé par l’AHICF et l’Axe « Architecture des Territoires » de
l’UMR AUSser n° 3329 / CNRS

La deuxième séance du séminaire **Réinventer le tramway ? Quarante
années de TCSP, tramways et transports guidés en France : controverses et
réalisations** se déroulera le mercredi 12 juin 2013 (14h-17h). Elle
poursuivra les réflexions engagées sur « La mise en place du tramway
français : Origines et controverses » et portera sur le thème :

SURFACE OU SOUTERRAIN ? LE CAS DE STRASBOURG ET DE TOULOUSE

Intervenants :
– Frédéric Héran (maître de conférences à l’Université Lille 1)
– Robert Marconis (professeur émérite à l’Université de Toulouse 2)
– Jean Frébault (ingénieur général des Ponts et Chaussées)
– Francis Beaucire (professeur émérite, Université Paris 1)

La séance se déroulera à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de
Paris-Belleville, 60, boulevard de la Villette, 75019 Paris (M° Belleville).

Contact et inscriptions :
seminaire_tramway@ahicf.com

L’enregistrement des interventions est disponible en ligne sur le site
www.ahicf.com :
http://www.ahicf.com/seminaire-40-ans-de-tramways,121.html
Les entretiens approfondis menés avec les témoins seront mis en ligne sur la
plate-forme Mémoire de l’industrie et des réseaux, www.memoire-orale.org.

Présentation du séminaire :

L’objectif de ce séminaire est de mettre en lumière les processus qui ont
participé au « retour » du tramway dans les grandes villes françaises et à
l’exportation du « tramway français standard » dans nombre d’autres
métropoles. La décennie des années 1970 est souvent considérée comme
l’origine d’un regain d’intérêt pour les transports collectifs. Cependant,
comment la solution « tramway » (re)devient-t-elle progressivement crédible
aux yeux des élus, des experts, des professionnels du transport ? Quels
enjeux nourrissent les controverses nouées aux échelons locaux, nationaux et
internationaux ? Quels acteurs favorisent son retour en grâce ? Comment,
dans les processus de décision, s’articulent les temps des projets et le
calendrier électoral ? Quels sont les ressorts des options technologiques
choisies ? Comment les politiques d’aménagement urbain ont profité de ces
nouveaux projets de transport ? Quelles logiques professionnelles
sous-tendent la mise en place et l’exploitation de ces nouvelles lignes de
tramway ?
Nous tenterons de répondre à ces questions à travers des séances qui
réuniront des points de vue de grands témoins (maîtres d’ouvrage et maîtres
d’œuvre, élus, techniciens, concepteurs, industriels, experts) et des points
de vue de chercheurs spécialistes des transports urbains.

Le séminaire comptera deux séances par semestre, de 2013 à 2015. Il
s’adresse aux chercheurs en sciences sociales comme aux professionnels du
transport public, auxquels il propose de mieux connaître la suite des
décisions locales et nationales qui ont conduit à des choix techniques,
d’organisation et de services.

Le séminaire est animé par Sébastien Gardon et Harold Mazoyer, docteurs en
science politique, et préparé par un groupe de travail qui en assume la
responsabilité scientifique, composé de :

Francis Beaucire, professeur émérite, université de Paris 1 –
Panthéon-Sorbonne
Karen Bowie, professeure, histoire et cultures architecturales, ENSA
Paris-la-Villette, directrice AHTTEP (UMR AUSser 3329)
Xavier Desjardins, maître de conférences, université de Paris 1 –
Panthéon-Sorbonne
Pierre-Henri Emangard, maître de conférences associé à l’Université du
Havre, Responsable Pôle transports et déplacements, CNFPT La Rochelle Anne
Grillet-Aubert, maître-assistant, ENSA Paris-Belleville, chercheuse à
l’IPRAUS, ENSA Paris-Belleville
Michèle Merger, chargée de recherche honoraire au CNRS
Arnaud Passalacqua, maître de conférences, université Paris-Diderot
Pierre Zembri, professeur, université de Cergy-Pontoise, directeur du
Laboratoire Mobilités, Réseaux, Territoires, Environnements

Programme du printemps 2013 :

Printemps 2013 : La mise en place du tramway français : origines et
controverses

Séance 1 (3 avril) : Le concours Cavaillé et la naissance du Tramway
Français Standard. Les premiers projets de Nantes et Grenoble.

-Benoît Demongeot (docteur en science politique),
-Michel Bigey (auteur de Les Élus et le tramway, mémoire d’un technocrate)
-Pierre-Henri Emangard (maître de conférences associé à l’Université du
Havre)
-Emmanuel Bois (Alstom Transport)

Séance 2 (12 juin 2013) : Surface ou souterrain. Le cas de Strasbourg et de
Toulouse.

Programme provisoire des semestres suivants :

Année 2013-2014 : Le tramway comme projet urbain

Séance 3 : Du projet de transport au projet urbain : les liens entre
urbanisme et transport.
Séance 4 : Projet politique et enjeux sociaux : l’exemple du T1 en
Île-de-France.
Séance 5 : La question des métiers et la formation d’une culture
professionnelle : le travail entre architectes, ingénieurs et paysagistes et
les relations avec les services techniques des villes.
Séance 6 : Les effets territoriaux du tramway : valeur foncière et enjeux
commerciaux. Les effets d’homogénéisation et de diversité du tramway.

Année 2014-2015 : La mobilité à l’issue de 40 ans de tramways

Séance 7 : Rail ou pneu : retour sur les questions de terminologie.
Séance 8 : Temps politique et temps des projets.
Séance 9 : Les conducteurs : enjeu de statuts et conflits sociaux.
Séance 10 : Construction et circulation du modèle français de tramway.

AHICF – Association pour l’histoire des chemins de fer / French Railway
Historical Society – 9, rue du Château-Landon, F-75010 PARIS – Tél. / Phone:
+33(0)1 5820 51 01 – Fax: +33(0)1 5820 5189 –
contact@ahicf.com

www.ahicf.com

Nicolas Marty

Nicolas Marty Professeur des Universités histoire Contemporaine, Catedràtic d'història contemporània Université de Perpignan, Universitat de Perpinyà

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.