Archives par mot-clé : Italie

Séminaire autour d’Ivar Oddone : Marcella Filippa et Yves Clot, lundi 8 avril, Maladies industrielles et mobilisations collectives »

Bonjour,

dans le cadre du séminaire de sciences sociales « Maladies industrielles et mobilisations collectives », nous aurons le plaisir d’écouter lundi prochain 8 avril :

Marcella FILIPPA (Fondazione Vera Nocentini, Turin)

« Le projet ISMEL (Istituto per la memoria dei diritti e dell’ impresa) et les archives d’Ivar Oddone, un scientifique engagé pour défendre la santé des travailleurs.e.s. »

Son intervention sera discutée par Yves CLOT (Chaire de psychologie du travail, CNAM).

Le séminaire a lieu de 10h à 13h, au centre Pouchet du CNRS, salle indiquée à l’entrée, 59/61 rue Pouchet, Paris 17e, métro Brochant ou Guy Môquet.
Il est ouvert à tous, sans inscription préalable.

cordialement,
Pascal Marichalar et Laure Pitti

Le médecin et psychologue Ivar Oddone (1923-2011) est le principal théoricien d’un mouvement exceptionnel de réflexion et d’action autour de la santé et des conditions de travail qui s’est développé àTurin (Italie) à partir des années 1960, et a eu des prolongements dans le monde entier. Pour en savoir plus (accès libre) :

– article de F. Carnevale et P. Causarano

– article de J.O. Mallet

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Et pour rappel : programme des séances à venir du séminaire « Maladies industrielles et mobilisations collectives »

Lundi 27 mai, journée d’étude :
« Punir les crimes industriels. Avancées et résistances dans le traitement pénal des désastres industriels »

Lundi 24 juin, 10h-13h :
Véronique Daubas-Letourneux et Christophe Coutanceau (CENS, Université de Nantes)
«Santé et conditions de travail dans le secteur portuaire : enquête sur le port de Nantes/Saint-Nazaire.»

 

L’inventaire des archives de la Casa di San Giorgio (1407-1805) de Gênes est désormais disponible en ligne.

Guillaume Daudin nous signale le communiqué de presse suivant :

Archives de la Casa di San Giorgio de Gênes (1407-1805)

J’ai le plaisir de vous informer que l’inventaire des archives de la “Casa di
San Giorgio”, après 30 années de travail, est maintenant complet et librement
accessible en internet (www.lacasadisangiorgio.it).
La “Casa delle compere e dei banchi di San Giorgio” fût établie à Gênes pour
gérér la dette publique dans l’intérêt des créanciers et en 1408 elle ouvra
une banque publique tout à fait differente de quelconque autre institution
financière du temps, y compris le fameux Banco Medici et la Taula de canvi de
Barcelone.
Pour la nature de ses opérations, le montant des capitaux impliqués et la
richesse des témoignages, la Casa di San Giorgio peût être considerée la
première banque moderne de dépôt, virement et crédit de l’Europe, ainsi que
le premier embryon de banque centrale (Kindleberger, Braudel).
L’histoire de l’état génois et larges secteurs du commerce international et
de la finance à la fin du moyen âge et aux temps modernes sont documentés
dans ses archives, qui se montent à n. 40.219 pièces (pour la plus part
livres comptables). Leur inventaire détaillé, commencé en 1983, est à
disposition des tous les historiens.

Giuseppe Felloni
Professeur émérite de l’université de Gênes
(www.giuseppefelloni.it)