Archives par mot-clé : économie

Communiqué de l’AFEP

L’AFEP se réjouit de l’installation de la Commission Hautcœur

 


Paris, le 21 octobre 2013


Le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé mardi 15 octobre l’installation d’une mission pour les Sciences Economiques confiée à Pierre-Cyrille Hautcœur afin « d’analyser la situation actuelle de l’ensemble de la filière sciences économiques, tant sur le plan de la recherche, dans une logique interdisciplinaire, que de la formation et de l’insertion professionnelle des étudiants ».

L’Association Française d’Economie Politique (AFEP) se réjouit que la feuille de route de Madame la Ministre fasse référence aux « débats » qui animent notre communauté, notamment à propos des « orientations de recherche dominantes » et de « la carrière universitaire ». L’AFEP se retrouve dans l’affirmation selon laquelle il convient de « maintenir ou même enrichir la diversité des options théoriques et des méthodes » ainsi que dans l’importance accordée par la lettre aux « contacts et passerelles interdisciplinaires ».

L’AFEP voit dans la constitution de cette Commission la reconnaissance par le Ministère d’un mauvais fonctionnement de la filière Sciences Économiques en France. C’est ce constat qui avait provoqué en 2009 la création de l’AFEP, qui regroupe aujourd’hui près de 600 adhérents.

L’AFEP se déclare disponible pour participer aux travaux de la Commission.

L’AFEP souhaite notamment qu’à l’avenir :

– le pluralisme des méthodes et des champs théoriques mobilisés en économie soit respecté et reconnu ;

– la pluralité des supports de diffusion de la recherche soit valorisée ;

– l’investissement dans les tâches pédagogiques soit un atout dans l’avancement des carrières des enseignants-chercheurs ;

– une section CNU à voie normale (sans agrégation) intitulée « Economie et Société » soit créée.

Enfin, l’AFEP sera particulièrement attentive à ce que la composition de la Commission soit, selon les termes de la lettre de mission, « représentative des différents courants de pensée » qui constituent la Science Economique en France.
Site de l’AFEP : http://www.assoeconomiepolitique.org/

<http://www.assoeconomiepolitique.org/>
Secrétariat de l’AFEP : <secretariat.afep@googlemail.com>

Président de l’AFEP : André Orléan, Directeur de recherches au CNRS, <orlean@pse.ens.fr>

Association Charles Gide : AAC Colloque International : les économistes et le pouvoir

Veuillez trouver ci-dessous l’appel à communication pour le prochain colloque international de l’association Charles Gide pour l’étude de la pensée économique. La date limite d’envoi de propositions est le 30 septembre 2013.

XVe Colloque international

de l’Association Charles Gide pour l’étude de la pensée économique

Lyon, Jeudi 22, Vendredi 23 et Samedi 24 mai 2014

 

LES ECONOMISTES ET LE POUVOIR

 

APPEL À COMMUNICATIONS

(Date limite de soumission des propositions : 30 septembre 2013)

 

Le XVe Colloque international de l’Association Charles Gide pour l’Etude de la Pensée Economique (ACGEPE) se tiendra à l’Université Lumière-Lyon 2, du 22 au 24 mai 2014. Cette manifestation est organisée par le laboratoire TRIANGLE (UMR n° 5206 du CNRS).

Ce colloque international propose des sessions sur un thème spécifique : « Les économistes et le pouvoir  ». Il accueille également des communications portant sur l’ensemble des thèmes relevant de l’histoire de la pensée économique.

 

« Practical men, who believe themselves to be quite exempt from any intellectual influences, are usually the slaves of some defunct economist ».

John Maynard Keynes, 1936.

 

La crise financière et économique actuelle, parce qu’elle interroge à la fois la nature du savoir produit par la science économique d’aujourd’hui et les pratiques des économistes — en tant qu’experts, conseillers, voire membres de gouvernements dit technocratiques — incite les économistes à redoubler de réflexivité sur leur influence et leur responsabilité. C’est plus précisément la relation des économistes au pouvoir politique au cours de l’histoire que nous souhaiterions voir étudiée dans ces sessions thématiques. Les propositions de communications pourront par exemple aborder les trois niveaux suivants :

Savoir économique et pouvoir : quelle réflexivité des économistes ? Décrite alternativement comme « science de gouvernement », science de l’affectation des ressources rares à des fins alternatives laissées à la libre appréciation des gouvernants, science pure, science morale, la science économique doit-elle ou peut-elle être « neutre », pour reprendre l’adjectif choisi par Lionel Robbins en 1932 ? Comment peut-elle se décliner en savoirs purs ou autonomes, et en savoirs pratiques, dans la conduite de politiques économiques ou de réformes sociales ? Comment composer, en tant qu’économiste, avec l’éventuelle performativité des énoncés de la théorie économique ? Outre les positions épistémologiques de chacun, peut-on identifier des périodes historiques de « crise » méthodologique ou épistémologique, faisant écho à nos interrogations actuelles ?

Les économistes du pouvoir. Il s’agit d’aborder ici le rôle explicite des économistes auprès ou au sein du pouvoir politique. Notons tout d’abord les fonctions institutionnelles de plusieurs économistes en tant que « conseillers du Prince », de François Quesnay et ses disciples aux bâtisseurs de plans au cours des XIXe et XXe siècles ou aux experts contemporains au sein d’organismes d’études, de conseils économiques. Notons ensuite les fonctions de parlementaires exercées par certains (Ricardo à la Chambre des communes par exemple), ou les fonctions de ministres endossées par d’autres (Turgot, Schumpeter, etc.). Notons enfin le rôle des économistes dans divers think tanks, groupes de pression engagés au service de partis politiques. Ces différentes fonctions ont-elles fait progresser la théorie économique ?

Le pouvoir politique des idées économiques. Au-delà des engagements politiques éventuels, quel fut l’usage politique des théories ou des savoirs économiques ? La théorie peut-elle devenir un instrument politique ? Les économistes sont-ils responsables de ces usages ? Plus largement, avec l’idée de performativité de la science économique, les politologues et les sociologues ont renouvelé l’interrogation sur le rôle des économistes dans l’action sur le réel, ou proposé des analyses nuancées des modalités de circulation du savoir. Les sessions thématiques du colloque pourront ainsi également être consacrées à la difficulté des pouvoirs publics à considérer l’expertise économique.

Les propositions de communications prendront la forme d’un résumé d’environ 500 mots. Elles devront être déposées au plus tard le 30 septembre 2013 via le lien suivant :

http://gide2014.sciencesconf.org/user/submit

 

Les communications retenues devront nous être envoyées, sous leur forme définitive, pour le 30 avril 2014.

Des propositions de sessions complètes sont également les bienvenues : elles doivent le cas échéant comporter un titre, un résumé de chacune des propositions de communications, et indiquer le nom des présidents de session.

Un ensemble de papiers présentés à ce colloque sera sélectionné pour publication dans le numéro spécial d’une revue à comité de lecture.

Contact : gide2014@sciencesconf.org

 

Site internet du colloque : http://gide2014.sciencesconf.org


Rebeca GOMEZ BETANCOURT
www.rebecagomezbetancourt.com
Université Lumière Lyon 2. Triangle-ISH
14 Avenue Berthelot. 69007. Lyon, FRANCE.
Tél. +33 472 72 64 70

AAC : XXXIII réunion de l’Association Portugaise d’Histoire Économique et Sociale (APHES) Economie, Société et Marchés dans un monde global, Bom Jesus, Braga, le 15 et le 16 novembre 2013.

Cher(s) chercheurs,
 
Nous avons le plaisir d’annoncer que Call For Papers se trouve ouvert pour la XXXIII réunion de l’Association Portugaise de l’Histoire Économique et Social (APHES) Economie, Société et Marchés dans un monde globale qui a lieu à Bom Jesus, Braga, le 15 et le 16 novembre 2013.

 

La relation entre le marché, la société  et l’État ont été l’un des principaux thèmes de ces dernières décennies qui ont animés des débats au sein des sciences sociales. Le rôle de l’État dans le système économique et social a toujours été un sujet de controverse, qui a été renforcé par l’importance qu’elle a acquise dans le XXe siècle. Les politiques économiques et sociales qui ont émergé de l’action de l’État dans la société, ainsi que les mécanismes utilisés pour ça implémentation, a ouvert un vaste champ de recherche qui cherche des nouvelles analyses et interprétations. Une réflexion sur les changements dans les relations entre le marché, la société et l’État, pourrait apporter une contribution significative à propos de la redéfinition produite dans le rôle qu’il a assumé dans les différents contextes historiques. Ainsi, le comité organisateur invite l’envoi des propositions de communication traitant aussi de cette question pertinente dans le actuel débat européen.
Le conférencier invité est le professeur. Robert Allen du Nuffield College, Université d’Oxford.
Nous demandons à la divulgation et l’appel à la communauté scientifique national et international à participer à ce grand débat, soumettons des panneaux thématiques ou des communications individuelles. Langues officielles: Portugais et l’Anglais. Les textes seront également discutées en Castillan et en Français. La date limite de soumission des propositions se poursuivra jusqu’au 31 mai 2013, qui doit être envoyé à: 33aphes@gmail.com. Il est possible de soumettre plus d’une communication. Dans le programme le nom de l’auteur apparaîtra une unique fois.

 

Les communications seront sélectionnées jusqu’au 30 de Juin de 2013 et le texte complet doit être soumis avant le 15 Octobre 2013.

 

Les propositions de communications doivent être accompagnés d’un résumé n’excédant pas 500 mots (y compris jusqu’à 4 mots-clés, indiquant l’objet, les objectifs, le soutien théorique et empirique, si relevant) et d’un bref curriculum vitae (maximum de 1 page) de son auteur ou, s’ils sont plusieurs, l’auteur principal. Sera proposé un certain nombre de bourses pour les étudiants dans la valeur de l’inscription (s’il vous plaît consulter http :/ / www.aphes.pt).

 

On invite aussi des jeunes chercheurs, portugais ou qui travaillent pour des universités portugaises de soumettre ses travailles au prix APHES.
Pour plus d’informations, consultez le site de la rencontre en http://www3.eeg.uminho.pt/aphes33.

 

Le programme inclut l’option d’un dîner baroque le 15/11 au Musée de Tibães.
Bienvenue sur Braga et la région du Minho!
Avec nos cordiales salutations.
Le Comité d’organisation.
Cristina Moreira
José Manuel Lopes Cordeiro
José Viriato Capela
Paulo Mourão
Dear All,It is a pleasure to announce that the Call for Papers are open for the XXXIII Meeting of the Portuguese Association of Economic and Social History (APHES)Economy, Society and Markets in a Global World, which will take place at Bom Jesus, in Braga, 15 to 16 November 2013.

In the last decades, the relationships between the market, society and the State have constituted one of the principal topics in debates concerning Social Sciences. The State’s role in the economic and social system has always been the subject of controversy, something which has been strengthened by the importance it gained in the 20th century.The economic and social policies that emerged from the State’s action in society, as well as the mechanisms used for its implementations. open a vast field of research that seeks new analyses and interpretations. Reflecting on the changes that have occurred in the relationships between market, society and State could provide an important contribution to the redefining that occurred with the role the State assumed in different historical contexts. Therefore, the Organizing Committee calls for submissions also focusing on this important thematic considering the current discussion around European institutions.

The guest speaker is Prof. Robert Allen from Nuffield College, University of Oxford.

We ask that you spread this information and urge the national and international scientific community to participate in this wide debate, submitting thematic panels or individual communications. Official languages: Portuguese and English. Papers may also be discussed in Spanish and French. The deadline for the proposal presentations runs until 31 May 2013. Submissions should be sent to: 33aphes@gmail.comIt is possible to submit more than one communication. In the program the author’s name appears only once. The communications will be selected until 30 June 2013 and the complete paper should be submitted by 15 October 2013.

The communication proposals should be accompanied by an abstract of 500 words maximum (including 4 keywords, indicating the objective, theoretical focus and empirical support, if relevant) and a brief CV (1 page limit) of the author, or in the case of various authors, of the main author. There are grants available for students in the amount of registration fees (please consult http://www.aphes.pt).

We also invite young researchers, either Portuguese or those working at Portuguese universities, to submit their papers to the APHES Award.

For more information, consult the meeting’s website http://www3.eeg.uminho.pt/aphes33 or contact the meeting’s organization at33aphes@gmail.com.

The program includes the option of a baroque dinner on 15/11 at the Tibães Museum.

Welcome to Braga and the Minho region!

Kind regards from us,

The Organizing Comittee

Cristina Moreira
José Manuel Lopes Cordeiro
José Viriato Capela
Paulo Mourão

L’économie et les institutions : une perspective historique

The study of the relations between the economy and the institutions has been gaining relevance in the social sciences. Adopting a perspective of the institutions which is not confined to the restricted field of economic organizations, but it includes a whole set of rules, beliefs and norms that influence the economy, it remains open a vast field of research which has always been central among historians: analyze and understand, in historical context, changes and permanencies of the social factors that make up the institutions. The institutional framework that distinguishes each economic space or country at a particular historical context contains an important part of understanding on the performance of their economies. In this sense, our aim is that the 31stMeeting of the Portuguese Association of Economic and Social History will be an important moment of reflection, in historical perspective on economics and institutions. The 31st APHES Conference invites the national and international scientific community to participate in this debate, submitting thematic panels or individual papers. PhD and Master’s students will find in the Conference a special space for participation.

Coimbra – du 18 au 19 novembre 2011

Date limite de dépôt des projets de communication : 30 avril 2011

http://www4.fe.uc.pt/aphes31/

L’enseignement de l’économie en lycée

L’APSES a publié un communiqué sur les nouveaux programmes d’économie en lycée:

L’APSES a rendu public un communiqué de presse ainsi que son analyse détaillée du projet de programme de SES de terminale mis en consultation par le ministère le 7 mars jusqu’au 22 avril.Le dogme du cloisonnement forcené entre sciences sociales continue de faire des dégâts en matière pédagogique, d’appréhension/compréhension du monde social et en termes de pluralisme paradigmatique. Alors que le groupe d’experts s’était engagé dans le préambule du programme de première à accroître en terminale la place des « objets communs », ces derniers restent cantonnés en fin de programme avec seulement 12% de l’horaire annuel comme en première. Ces objets communs ressemblent à des fourre-tout, à étudier en 5 heures chacun alors qu’ils sont très denses en problématiques et notions. Ils ont surtout l’air d’être là comme des alibis permettant en outre d’isoler la théorie économique standard des autres approches, qu’elles soient économique, sociologique ou de science politique.Nous vous laissons prendre connaissance de ces documents et serions très intéressés par vos analyses respectives. N’hésitez pas à nous en faire part.

Une analyse détaillée du projet de programme de tronc commun de SES en terminale ES par l’APSES

Communiqué de presse de l’APSES du 17 mars 2011 : De la première à la terminale, toujours le même dogmatisme pour les programmes de SES

Bien cordialement,
Marjorie Galy
Présidente de l’APSES

Quelques liens sur les débats autour du programme d’économie en lycée:

Rappel

Programmes officiels actuels de SES :

Propositions de programmes de l’APSES :