L’histoire a de l’avenir : Rencontres Toulouse mai 2017

Premier communiqué  « L’histoire à venir »

Toulouse, 18-21 mai 2017

Face aux impasses du présent et aux incertitudes devant l’avenir, une bonne nouvelle : les historiens interrogent et l’histoire invente.

En mai 2017, à Toulouse, nous ouvrons un forum pour donner droit de cité à des façons imaginatives, astucieuses, turbulentes, de faire de l’histoire. A l’initiative de la librairie Ombres Blanches, du Théâtre Garonne, des équipes de recherche de l’Université Toulouse-Jean Jaurès et des éditions Anacharsis, et en partenariat avec des acteurs du territoire (librairies, associations, institutions, collectivités), « L’histoire à venir » proposera des journées et soirées de débats, de dialogues, d’expérimentation autour de l’histoire.

  • Nous nous tournerons vers l’avenir car, loin d’être passéiste, l’histoire se veut tête chercheuse, science et récit du changement, une discipline attentive à ce qui vient.
  • Nous nous tournerons vers la ville et le grand public, car l’histoire est une discipline vivante, dont les explorations récentes méritent de trouver des voix pour être mises en culture générale.

« L’histoire à venir » sera une manifestation inventive avec :

  • des Conférences présentant des travaux les plus récents ;
  • des Labos d’histoire pour observer, écouter la recherche en train de se faire, et dialoguer avec elle ;
  • des Ateliers d’histoire pour expérimenter avec les chercheurs le travail sur les sources et les données ;
  • des Impromptus, plus informels et conviviaux, autour de cafés, dîners, soirées, conférences piétonnières, spectacles et master-class d’histoire…

La manifestation se déploiera dans différents sites de Toulouse, le Théâtre Garonne, la librairie Ombres Blanches, l’Université Toulouse-Jean Jaurès, l’Espace Roguet, la Cinémathèque, et de nombreux autres lieux de la ville.

Une quarantaine de chercheurs et auteurs, de générations et d’écoles de pensée différentes, femmes et hommes, français ou étrangers, historiens mais aussi philosophes, sociologues, ethnologues, écrivains et cinéastes, seront conviés à cet événement. Cette première édition de « L’histoire à venir », du 18 au 21 mai 2017, se déroulera durant quatre journées et soirées denses et stimulantes, de midi à minuit, avec l’espoir que son succès ouvrira un bel avenir à une manifestation appelée à se pérenniser.

Continuer la lecture de L’histoire a de l’avenir : Rencontres Toulouse mai 2017

Prix de la meilleure thèse d’histoire sociale

 

Madame, Monsieur,

Veuillez trouver ci-dessous l’appel à candidature « Prix d’histoire sociale Fondation Mattei Dogan & FMSH » 2017.

Le Prix d’histoire sociale est attribué à une thèse de doctorat de haut niveau traitant d’un sujet d’histoire sociale, dans le sens le plus large du terme, du XIXe au XXIe siècle, et portant sur la France, un ou plusieurs pays étrangers ou un sujet transnational.

Validité de l’appel à candidature : 01/12/2016 – 31/01/2017.

Continuer la lecture de Prix de la meilleure thèse d’histoire sociale

FREE ACCESS to Business History Review

The editors of the Business History Review are pleased to announce FREE ACCESS until February 2017 to Volume 90, Issue 3 (A Special Issue on Food and Agriculture):

 

https://www.cambridge.org/core/journals/business-history-review/issue/journal-bhr-volume-90-issue-3/213599217EC56FF6EB4AB920DC9EC233

 

Best wishes

Bernardo

Professor of Business History and Bank Management

Bangor University, Wales

Documents pour les sciences et les techniques (1500-1789)

Cher(e)s collègues,

Permettez moi de vous annoncer la parution chez Atlande de l’ouvrage suivant :

« Sciences et techniques,1500-1789. Documents »
Cet ouvrage réunit 500 textes et documents fondamentaux aussi bien qu’originaux sur l’histoire des sciences et des techniques dans l’Europe de l’époque moderne.

W. Elliot Brownlee – Directeur d’études invité à l’EHESS (janvier 2017)

Chères collègues, chers collègues,

W. Elliot Brownlee (UC Santa Barbara) est directeur d’études invité à l’EHESS au cours du mois de janvier. Historien de l’économie à l’époque contemporaine, il a travaillé de manière pionnière sur la fiscalité aux Etats-Unis. Ses recherches sur la construction de l’Etat fiscal, les formes de consentement et de résistance, ainsi que le développement d’un savoir transnational depuis la Seconde Guerre mondiale ont permis de structurer les questionnements parmi les chercheurs en sciences sociales travaillant sur cet objet. Il interviendra à quatre reprises :
Continuer la lecture de W. Elliot Brownlee – Directeur d’études invité à l’EHESS (janvier 2017)

Doctoriales de l’histoire de l’énergie

Cher(e)s collègues

Le Comité d’histoire de l’électricité et de l’énergie organise la troisième édition de ses Doctoriales de l’histoire de l’énergie à destination de jeunes chercheurs affiliés à des institutions de recherche en Europe et dans le monde. Le thème retenu pour cette édition est Énergie et patrimoineVous trouverez ci-dessous l’appel complet.

Cordialement,

Renan Viguié

Secrétaire scientifique du Comité d’histoire de l’énergie

Continuer la lecture de Doctoriales de l’histoire de l’énergie

Colloque international « The end of Empire. European Popular responses »

Veuillez trouver, de la part de Dr. Berny Sèbe (Université de Birmingham, Grande-Bretagne), l’annonce du colloque « The end of Empire. European Popular responses », qui se tiendra du 11 au 13 janvier 2017 à l’Université de Birmingham.

Voici le lien vers le site du colloque, contenant le programme, l’annonce des keynotes et les différentes informations susceptibles de vous intéresser.
Bien cordialement,
Guillemette Crouzet

Appel à communications : Rethinking the form, governance & legal constitution of corporations

Call for papers for track T01_06
Rethinking the form, governance & legal constitution of corporations theoretical issues & social stakes

SIG 01: Business for Society (B4S) & SIG 02: Corporate Governance (CoGo) (co-sponsorship)
Convenors: Blanche Segrestin, Kenneth Starkey, Jeroen Veldman

L’Afrique des routes au musée du quai Branly-Jacques Chirac 2017

http://www.achac.com/blogs/137

Le musée du quai Branly-Jacques Chirac accueille, du 31 janvier au 19 novembre 2017, une exposition ambitieuse, L’Afrique des Routes, qui évoque, à l’aide de 350 œuvres et documents, le rôle mondial de l’Afrique des origines à nos jours. De la Chine aux Amériques en passant par l’Inde, l’Indonésie, le monde arabo-musulman et l’Europe, routes commerciales, routes jalonnées de villes, routes spirituelles et religieuses, routes des formes, routes coloniales, routes des objets, c’est l’évocation d’un continent au cœur de l’histoire globale, qui démontre la mobilité et l’ouverture des Africains tout au long de leur histoire. Le mythe des « arts premiers » et de l’Afrique « continent sans histoire » est révolu. 

Contrairement aux idées reçues, l’Afrique a toujours été un continent ouvert. Cela est démontré par la circulation des objets autant que des hommes, de leurs langues, de leur culture. L’exposition inclut des éléments majeurs de ces rencontres et nombreux sont les indices d’une vie incessante de relation : l’arrivée des langues afro-asiatiques ; les creusets que furent les espaces égyptien ou punique/carthaginois ; l’expansion des peuples de langues bantoues ; les échanges de plantes vers et depuis l’Afrique ; l’utilisation du dromadaire (avec les Romains, autour du Ier siècle de notre ère) qui transforma l’espace transsaharien ; les échanges religieux dont l’arrivée de l’islam en Afrique de l’ouest et sur la côte orientale (à partir des VIIe–Xe siècles) ; l’influence perse en Afrique orientale (1er– VIe siècles) ; l’essor du monde de l’Océan Indien et le rôle de l’or de Zimbabwe et des expéditions chinoises (Xe–XVe siècles) ; les routes de l’or qui déterminèrent « les siècles d’or » de l’Afrique occidentale dans la même période ; la présence de l’ivoire très précoce hors Afrique (déjà à Rome et dans l’Europe médiévale), et exponentielle à partir du XVIIIe siècle sur les marchés européen et asiatique ; la circulation ancienne des cauris (coquillages-monnaie) des îles Maldives en Afrique sahélienne occidentale. 

Les routes ne firent que s’amplifier avec l’essor des traites d’esclaves, puis la culture atlantique, l’influence chrétienne, l’intrusion du capitalisme européen… L’exposition entend aussi souligner le rôle de diffusion de savoirs et de cultures joué par les esclaves dans le reste du monde ; enfin, survient la rupture provoquée par l’invention des routes coloniales, qui bouleverse à nouveau les sociétés. Un colloque sur Les mondialisations africaines dans l’histoire le précisera les 20 et 21 avril 2017, et un cycle de neuf conférences mensuelles au fil de l’année, pour accompagner cette exposition-événement.

Séminaire Gouverner l’environnement par la propriété (XIXe-XXe siècles)

Bonjour,

Nous avons le plaisir de vous faire parvenir le programme de la 3e année du séminaire « Gouverner l’environnement par la propriété (XIXe-XXe siècles) », qui
se tiendra à l’EHESS, 190 avenue de France, à partir du 30 janvier 2017. Le séminaire est le lieu de rencontre et de travail du projet ANR GOVENPRO,
mais il est aussi ouvert à tous sans inscription préalable.

Continuer la lecture de Séminaire Gouverner l’environnement par la propriété (XIXe-XXe siècles)

Parution de l’ouvrage de Manuela Martini : « Bâtiment en famille. Migrations et petite entreprise en banlieue « parisienne .

Parution de  l’ouvrage de Manuela Martini : Bâtiment en famille. Migrations et petite entreprise en banlieue parisienne aux éditions du CNRS.

Vous en trouverez une présentation sur le site de l’éditeur en suivant ce lien :

http://www.cnrseditions.fr/histoire/7375-batiment-en-famille.html

Nouveau bureau de l’AFHE

Compte-rendu de la réunion du Comité directeur (29 novembre 2016). Ordre du jour : élection du bureau

Laurent Herment lit la déclaration de candidature et d’intention qu’il a co-rédigée avec Guillaume Daudin et Anne Conchon :

« Nous souhaitons défendre la place de l’’histoire économique dans la  transmission des savoirs disciplinaires, promouvoir l’’intégration de jeunes chercheurs, et œœuvrer à des synergies scientifiques autour de thématiques fédératrices, notamment auprès des collègues étrangers. Pour cela, nous pensons que l’association doit offrir aux chercheurs issus de multiples disciplines un espace de dialogue, de collaboration et de travail, un outil de promotion de leurs intérêts scientifiques et une aide pour la réalisation et la diffusion de leurs travaux. Deux d’entre nous sont actifs dans le comité directeur depuis 2007 : nous avons donc suivi de près les évolutions récentes, et nous sommes décidés à prolonger la dynamique entamée par nos prédécesseurs. Nos objectifs prioritaires pour ce mandat sont d’œuvrer à la candidature de Paris pour le prochain congrès mondial d’histoire économique de 2021 et d’obtenir le statut d’association d’intérêt général pour l’AFHE. » Continuer la lecture de Nouveau bureau de l’AFHE

CHORD Workshop and Call for Papers: LUXURY AND EXOTICISM: TEXTILES AND DRESS IN MUSEUMS AND HISTORIC HOUSES

CHORD Workshop and Call for Papers:
LUXURY AND EXOTICISM: TEXTILES AND DRESS IN MUSEUMS AND HISTORIC HOUSES

Thursday 8 June 2017

University of Wolverhampton

CHORD invites submissions for a workshop that explores luxurious and ‘exotic’ textiles and dress in the collections of museums and historic houses.

Papers focusing on any historical period or geographical area are welcome. We define luxury and exoticism broadly, including luxury items with no exotic connotations, and everyday or mass-produced ‘exotic’ items. Both textiles and clothing, decorative and ‘useful’ items are of interest. Museum professionals, conservators, students, academic scholars or anybody with an interest in the topic are warmly invited to submit a proposal. We welcome both experienced and new speakers, including speakers without an institutional affiliation.

Potential speakers are welcome to discuss their ideas with the organiser before submission (please see details below). Some of the themes that might be considered include (but are not limited to):

§ The care, display and interpretation of precious, rare or exotic textiles and dress

§ Chinoiserie, empire and imported luxuries

§ The changing nature and perceptions of luxury and exoticism

§ Fancy dress and masques

§ The conservation, repair and care of luxury dress and textiles.

§ Ethnographical items and collections

§ Haute couture and designer fashions.

§ Collections and collectors, historical and contemporary

To submit a proposal, please send title and abstract of c.300 to 400 words to Laura Ugolini, at l.ugolini@wlv.ac.uk by 10 March 2017.

Individual papers are usually 20 minutes in length, followed by 10 minutes for questions and discussion. We also welcome shorter, 10 minute presentations, also followed by ten minutes of discussion, which might focus on a specific collection, object, new project or work in progress.

If you are unsure whether to submit a proposal or would like to discuss your ideas, please e-mail Laura Ugolini at l.ugolini@wlv.ac.uk

Small bursaries will be available for speakers to subsidise the cost of travel (within the UK) and the workshop fee.

The workshop will be held on Wolverhampton City Campus, University of Wolverhampton, a short walk from Wolverhampton’s bus and train stations.

News about CHORD events, as well as blogs based on past conference papers, can also be found here:
http://retailhistory.wordpress.com/about/

For further information, please see http://home.wlv.ac.uk/~in6086/textiles2017.htm
or e-mail Laura Ugolini at: l.ugolini@wlv.ac.uk