Appel à communications colloque communisme Rennes mai- juin 2017

Cher-es collègues,

Veuillez trouver ci-après un appel à contribution pour le colloque interdisciplinaire « Communismes, Théories et Pratiques » qui se déroulera à l’Université de Rennes I les 30, 31 mai et 1er juin prochain.

CONTACT:

Bien cordialement,

Continuer la lecture de Appel à communications colloque communisme Rennes mai- juin 2017

Séminaire Technique et Science du Moyen Âge à la Renaissance ENS Ulm lundi 9 janvier 2017

Dans le cadre du séminaire Technique et Science du Moyen Âge à la Renaissance : matériaux, pratiques et savoirs, nous écouterons lundi 9 janvier 2017

Marc Bompaire et Matthieu Husson

Les pratiques de calcul des changeurs et le De monetis de Jean de Murs 

Continuer la lecture de Séminaire Technique et Science du Moyen Âge à la Renaissance ENS Ulm lundi 9 janvier 2017

Conférence de Sandro Heeb-Guzzi le 12 janvier à l’IRHiS (Lille 3)

Bonjour à toutes et tous,
Dans le cadre de sa réflexion historique sur les dimensions économiques, politiques, techniques et culturelles de l’innovation appréhendée dans la longue durée, l’axe 4 de l’IRHIS recevra :

12 janvier 2017, 17h-19h, salle de réunion de l’IRHIS : Sandro Heeb-Guzzi (Professeur à l’université de Lausanne), « Innovations sociétales et innovation politique dans les montagnes du Valais : quelles interactions sur la longue durée (fin du XVIIe siècle – début XXe siècle) ? »

Continuer la lecture de Conférence de Sandro Heeb-Guzzi le 12 janvier à l’IRHiS (Lille 3)

Réponse à « BibCNRS »: les docteur.e.s sans postes sans accès aux revues?

Bonjour,
Cette réponse est envoyée à titre personnel, même si j’en ai discuté en amont avec d’autres membres du Conseil scientifique ; le bureau s’était accordé au préalable pour prévoir un temps de discussion sur la question le 23 janvier.

Continuer la lecture de Réponse à « BibCNRS »: les docteur.e.s sans postes sans accès aux revues?

Annonce de parution : Gestes techniques, techniques du geste

 

gdemjlacnkjgkhlg

Collection : Histoire et civilisations

Caractéristiques : ISBN 978-2-7574-1584-9

Format 16×24, 580 pages 160 illustrations

Prix 35€ également disponible en versions numériques

Parution mars 2017 

►Commander Gestes techniques, techniques du geste

sur le site des Presses Universitaires du Septentrion

www.septentrion.com

 

Le geste technique est reconnu comme partie intégrante d’un « patrimoine immatériel » par la richesse inégalée des métiers vivants. Comment comprendre ce mouvement du corps ouvrier dans toutes ses nuances, au fil du temps, grâce aux mots, aux images et aux traces matérielles ? Conçu par les auteurs comme outil essentiel à qui souhaite saisir la multiplicité des approches, l’ouvrage est un hommage à l’anthropologue François Sigaut (1940-2012). Il revient sur les bilans et perspectives des recherches universitaires les plus récentes.

Continuer la lecture de Annonce de parution : Gestes techniques, techniques du geste

La chancellerie consulaire française (XVIe-XXe siècle) : attributions, organisation, agents, usagers

 

Arnaud Bartolomei nous signale la parution d’un dossier intitulé « La chancellerie consulaire française (XVIe-XXe siècle) : attributions, organisation, agents, usagers » (coord. A. Bartolomei, M. Grenet, F. Jesné, J. Ulbert) dans le dernier numéro des Mefrim (http://mefrim.revues.org/2551), qui est issu d’une journée d’études organisée à Nantes en juin 2015 et qui traite d’une institution qui a joué un rôle important dans l’encadrement des échanges commerciaux et maritimes aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

unknown

La chancellerie consulaire française (XVIe-XXe siècle) : attributions, organisation, agents, usagers

sous la direction d’Arnaud Bartolomei, Mathieu Grenet, Fabrice Jesné et Jörg Ulbert

Arnaud Bartolomei, Mathieu Grenet, Fabrice Jesné et Jörg Ulbert

Introduction [Texte intégral]

Jörg Ulbert

Qu’est-ce qu’un chancelier de consulat ? Une approche par les textes de droit français [Texte intégral]

Annalisa Biagianti

Recrutement et pratiques en chancellerie consulaire. Le cas du consulat de France à Ancône et des vice-consulats de l’Adriatique (1726-1814) [Texte intégral]

Mathieu Jestin

Un kaléidoscope administratif : la chancellerie du consulat de France à Salonique en 1839 [Texte intégral]

Alexandre Massé

« Une place peu convenable » : Être chancelier d’un consulat de France (premier XIXe siècle) [Texte intégral]

Olivier Le Gouic

La chancellerie du consulat de France à Cadix (1763-1789) [Texte intégral]

Arnaud Bartolomei

Actes notariés versus actes de chancellerie. Le rôle des chancelleries consulaires françaises dans la formalisation des actes commerciaux et civils (XVIIIe-XIXe siècle) [Texte intégral]

 


Les femmes dans les formations aux métiers de la banque

Journée d’études organisée par Marianne Thivend (LARHRA)

Jeudi 19 janvier 2017 

à l’ISH, 14 avenue Berthelot,  salle André Frossard.

Les femmes dans les formations aux métiers de la banque, 

19e – 21e siècles

image002

med_051115105127

La féminisation du salariat bancaire au cours du 20e siècle est un fait historique désormais bien établi par des recherches attachées à décrire les modalités de la construction historique des diverses catégories de ce salariat[1]. Ainsi, alors qu’elles ne formaient qu’un dixième des effectifs salariés des banques avant la Première Guerre mondiale, les femmes en composent désormais le tiers dans les années 1920, la majorité aujourd’hui. Cette féminisation s’accompagne d’une forte segmentation du personnel fondé sur le genre : aux hommes, les postes polyvalents et commerciaux assortis de promotion professionnelle, aux femmes, les postes spécialisés liés aux machines (dactylographie et mécanographie) et administratifs, aux minces possibilités de progression[2]. A partir des années 1960, la croissance de la bancarisation de la société et l’explosion du nombre de guichets pousse à l’informatisation et à la standardisation des procédures et des produits, et renforce ainsi la féminisation d’un personnel moins qualifié et en position subalterne quand de nouveaux métiers apparaissent, très qualifiés comme celui de programmeur.

Continuer la lecture de Les femmes dans les formations aux métiers de la banque

Autour d’Alain Dewerpe 30 janvier 2017

 le lundi 30 janvier à partir de 9 h 30, salle des Conseils A et B, au 1er sous-sol de l’EHESS, 190 avenue de France, 75013 Paris. En voici le programme.
 Autour d’Alain Dewerpe
30 janvier 2017

 

Accueil du Centre de recherches historiques
Les mondes de l’industrie
Maurice Aymard : Entre histoire économique et histoire sociale : la protoindustrialisation.
Atelier François Simiand : Alain Dewerpe au travail.
Patrick Fridenson : Mutations de la grande entreprise en contexte italien : Ansaldo.

Prolongements
Caroline Moriceau : La santé au travail : un enjeu de société au croisement des savoirs dans la seconde moitié du XIXe siècle. Déjà.
Elisabeth Weinberg de Touchet : De l’Ansaldo à Yokosuka : naissance d’une grande industrie au Japon.

Le traitement de l’espace
Jean Boutier : L’anthropologie historique spatialisée d’Alain Dewerpe.
Marie-Vic Ozouf : Maîtriser l’espace public. Chrono-topographie anthropologique d’un affrontement, Charonne (8 février 1962).

Anthropologie de l’Etat
Pascal Engel : Alain Dewerpe et l ‘histoire dormante du secret.
Jacques Revel : Charonne. La violence d’Etat.

L’histoire a de l’avenir : Rencontres Toulouse mai 2017

Premier communiqué  « L’histoire à venir »

Toulouse, 18-21 mai 2017

Face aux impasses du présent et aux incertitudes devant l’avenir, une bonne nouvelle : les historiens interrogent et l’histoire invente.

En mai 2017, à Toulouse, nous ouvrons un forum pour donner droit de cité à des façons imaginatives, astucieuses, turbulentes, de faire de l’histoire. A l’initiative de la librairie Ombres Blanches, du Théâtre Garonne, des équipes de recherche de l’Université Toulouse-Jean Jaurès et des éditions Anacharsis, et en partenariat avec des acteurs du territoire (librairies, associations, institutions, collectivités), « L’histoire à venir » proposera des journées et soirées de débats, de dialogues, d’expérimentation autour de l’histoire.

  • Nous nous tournerons vers l’avenir car, loin d’être passéiste, l’histoire se veut tête chercheuse, science et récit du changement, une discipline attentive à ce qui vient.
  • Nous nous tournerons vers la ville et le grand public, car l’histoire est une discipline vivante, dont les explorations récentes méritent de trouver des voix pour être mises en culture générale.

« L’histoire à venir » sera une manifestation inventive avec :

  • des Conférences présentant des travaux les plus récents ;
  • des Labos d’histoire pour observer, écouter la recherche en train de se faire, et dialoguer avec elle ;
  • des Ateliers d’histoire pour expérimenter avec les chercheurs le travail sur les sources et les données ;
  • des Impromptus, plus informels et conviviaux, autour de cafés, dîners, soirées, conférences piétonnières, spectacles et master-class d’histoire…

La manifestation se déploiera dans différents sites de Toulouse, le Théâtre Garonne, la librairie Ombres Blanches, l’Université Toulouse-Jean Jaurès, l’Espace Roguet, la Cinémathèque, et de nombreux autres lieux de la ville.

Une quarantaine de chercheurs et auteurs, de générations et d’écoles de pensée différentes, femmes et hommes, français ou étrangers, historiens mais aussi philosophes, sociologues, ethnologues, écrivains et cinéastes, seront conviés à cet événement. Cette première édition de « L’histoire à venir », du 18 au 21 mai 2017, se déroulera durant quatre journées et soirées denses et stimulantes, de midi à minuit, avec l’espoir que son succès ouvrira un bel avenir à une manifestation appelée à se pérenniser.

Continuer la lecture de L’histoire a de l’avenir : Rencontres Toulouse mai 2017

Prix de la meilleure thèse d’histoire sociale

 

Madame, Monsieur,

Veuillez trouver ci-dessous l’appel à candidature « Prix d’histoire sociale Fondation Mattei Dogan & FMSH » 2017.

Le Prix d’histoire sociale est attribué à une thèse de doctorat de haut niveau traitant d’un sujet d’histoire sociale, dans le sens le plus large du terme, du XIXe au XXIe siècle, et portant sur la France, un ou plusieurs pays étrangers ou un sujet transnational.

Validité de l’appel à candidature : 01/12/2016 – 31/01/2017.

Continuer la lecture de Prix de la meilleure thèse d’histoire sociale