Archives de catégorie : Billets

Où en est l’enseignement de l’histoire économique ?

Le vendredi 7 octobre 2016, l’AFHE, partenaire de l’Economie aux Rendez-vous de l’Histoire, a réuni pour sa Carte blanche enseignants du secondaire et du supérieur, économistes et historiens, pour établir ensemble un bilan de l’enseignement de l’histoire économique en France. Quelle est la place de l’histoire économique dans les programmes d’histoire et de SES du secondaire et dans les cursus d’économie et d’histoire à l’université ? Continuer la lecture de Où en est l’enseignement de l’histoire économique ?

Faire l’économie de l’histoire au lycée ? L’évacuation progressive de l’histoire économique dans les programmes de SES

 

Avant toute chose, au nom de l’Association des professeurs de sciences économiques et sociales (APSES), je vous remercie très sincèrement pour cette invitation à réfléchir collectivement sur la place de l’histoire économique dans l’enseignement. Cette dimension historique est d’autant plus vive pour nous en cette période que nous célébrons le cinquantenaire de l’introduction de l’enseignement des sciences économiques et sociales (SES) dans les filières générales du lycée français. Continuer la lecture de Faire l’économie de l’histoire au lycée ? L’évacuation progressive de l’histoire économique dans les programmes de SES

Enquête sur l’enseignement de l’histoire des faits économiques dans les facultés d’économie-gestion (et AES)

L’enquête a été menée en septembre 2016. Elle a été faite par un appel sur la liste de l’Association d’Histoire Économiques (AFHE – histoire_eco@groupes.renater.fr) qui a été relayée par un message au doyens des facultés d’économie et de gestion (Christian Lagarde, que je remercie). Les résultats pour université ont été pondérés avec les inscriptions en AES en 2013, car il s’agit de la seule année pour laquelle la Base de données statistiques du système éducatif français donne les inscriptions dans les universités ventilées par établissement et groupe de filières.

Continuer la lecture de Enquête sur l’enseignement de l’histoire des faits économiques dans les facultés d’économie-gestion (et AES)

Au cœur du marché. Les négociants en vins dans l’Hérault au XXe siècle

[ndlr] Lauréat du 3e prix d’histoire économique AFHE-BNP Parisbas pour sa thèse intitulée Négoce et négociants en vins dans l’Hérault : pratiques, influences, trajectoires (1900-1970), préparée sous la direction de Geneviève Gavignaud-Fontaine et soutenue le 28 novembre 2013 à l’Université de Montpellier III, Stéphane Le Bras présente, dans ce billet, un résumé des principales conclusions de sa thèse.

[télécharger le billet au format PDF]

En 1952, dans un numéro spécial consacré au devenir de la filière languedocienne, Le Moniteur vinicole présente, dans un dessin en 4e de couverture, l’ensemble des activités du négociant local. Sous la légende « Pour prospecter efficacement les distributeurs des places de consommation, rien peut remplacer un commerce expéditeur, nombreux et prospère », on y voit un homme, affairé à répondre au téléphone, recevoir les courtiers, les facteurs et autres représentants. Si la caricature se veut éloquente et cherche à dépeindre le rôle d’interface du négociant, c’est également un signal d’alarme dans une période incertaine qui voit les concurrences s’intensifier et les obstacles se multiplier.  C’est là aussi la preuve du positionnement incontournable d’une catégorie socioprofessionnelle qui a quasiment disparu à la fin du siècle. Continuer la lecture de Au cœur du marché. Les négociants en vins dans l’Hérault au XXe siècle

En marge du port : l’économie urbaine d’Ostie

[ndlr] Lauréat du 3e prix d’histoire économique AFHE-BNP Parisbas pour sa thèse intitulée Les boutiques d’Ostie du Ier s. av. J.-C. au Ve s. ap. J.-C. L’économie urbaine au quotidien, préparée sous la direction de Catherine Saliou et Jean-Pierre Vallat et soutenue le 11 octobre 2013 à l’université Paris 7, Julien Schoevaert présente, dans ce billet, un résumé des principales conclusions de sa thèse.

[télécharger le billet au format PDF]

Si de nombreuses études passées ou actuelles portent sur les ports romains ou les systèmes de stockage, les travaux consacrés aux villes portuaires antiques mêmes sont très rares. Ce vide historiographique appelle donc une réflexion sur l’économie urbaine des villes portuaires, indépendamment des activités du port. C’est la raison pour laquelle j’ai consacré mon travail de thèse au rôle joué par les boutiques dans les transformations sociales, économiques et urbaines d’Ostie entre le Ier s. av. J.-C. et le Ve s. ap. J.-C. Continuer la lecture de En marge du port : l’économie urbaine d’Ostie

Comment expliquer l’histoire économique au grand public ?

L’exemple d’un volume de la Documentation photographique  : L’économie du monde depuis 1945 (( n°8110, mars-avril 2016. Voir la présentation sur le site de la Documentation française ))

par Sabine Effosse1 et Laure Quennouëlle-Corre2

Brosser un panorama de l’économie mondiale de l’après-guerre à nos jours en quelques 65 pages, tel était l’enjeu de ce dossier paru en mars-avril 2016 à la Documentation française. En relevant ce défi, nous avons construit ce numéro en partant d’un redécoupage chronologique des soixante-dix ans qui nous séparent du dernier conflit mondial. De la reconstruction au triomphe du libéralisme, de l’essor des pays émergents à la financiarisation des économies, les étapes de l’économie du monde – de cette exceptionnelle période de croissance mais aussi des crises qui l’ont ponctuée – sont étudiées de manière synthétique puis approfondie grâce à des commentaires de documents (textes, photos, graphiques) organisés par thèmes : les secteurs, les moteurs de la croissance, les lieux de l’économie, les risques, les producteurs et consommateurs. Continuer la lecture de Comment expliquer l’histoire économique au grand public ?

  1. Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, Directrice de l’IDHES-Nanterre CNRS []
  2. Directrice de recherche au CNRS []

DAECH : la monnaie comme arme

[télécharger le billet au format PDF]

En novembre 2014, le groupe DAECH ou ISIS, soi-disant État islamique, annonçait la création d’une monnaie propre. Des images de pièces ont été diffusées dès l’été 2015 et quelques exemplaires d’un monnayage ressemblant circulent depuis cet automne. Loin d’être un objet anodin, ces espèces participent pleinement au programme propagandiste de l’organisation terroriste. Plus qu’à l’utilité économique de la monnaie, c’est incontestablement à son aspect politique qu’elle fait appel.

La création d’une monnaie précieuse prétendument libératrice et respectant la tradition

Au mois de novembre 2014, DAECH annonçait la prochaine mise en circulation de sa propre monnaie sous forme de pièces. Le « Conseil financier », sorte de ministère des finances du soi-disant califat, aurait pris les dispositions nécessaires pour y parvenir. C’est ce que révèle le communiqué relatif à ce projet, publié par le « Bureau des affaires financières » et daté du 20 muharram 1436 de l’Hégire (13 novembre 2014). Continuer la lecture de DAECH : la monnaie comme arme

Le #WEHC2015 vu par Géraldine David

Billet rédigé par Géraldine David, doctorante Université Libre de Bruxelles – Solvay Brussels School of Economics and Management.

Le World Economic History Congress, 17e du nom, s’est déroulé du 3 au 7 août dernier à Kyoto, au Japon. Grâce à une bourse financée par l’Association Française d’Histoire économique, j’ai eu la chance d’y participer en organisant, conjointement avec Karol Jan Borowiecki (University of South Denmark) et Kim Oosterlinck (ULB – Bruxelles), une session dédiée aux « Déterminants de la créativité : le cas des arts ». Continuer la lecture de Le #WEHC2015 vu par Géraldine David

Le #WEHC2015 vu par Jérémy Ducros

Billet rédigé par Jérémy Ducros, doctorant à l’EHESS et à l’École d’Économie de Paris, assistant d’enseignement à l’Institut Paul Bairoch d’Histoire Économique de l’Université de Genève.

Le 17e Congrès mondial d’histoire économique s’est déroulé du 3 au 7 août dernier à Kyoto. Plus de 1000 participants se sont réunis au Centre international de Kyoto, lieu de la signature en 1997 du Protocole de Kyoto. Au total, près de 180 sessions parallèles et 3 sessions plénières se sont succédé durant ces cinq jours.

La session à laquelle j’ai participé était organisée par S. Battilossi (Universidad Carlos III), C. Burhop (Universität Wien) et A. Riva (EBS Paris & Ecole d’Economie de Paris) et portait sur le rôle des Bourses régionales de valeurs mobilières pendant la période contemporaine. Cinq papiers ont été présentés offrant ainsi une grande variété géographique et méthodologique. Continuer la lecture de Le #WEHC2015 vu par Jérémy Ducros