Archives de catégorie : Communiqués 2012

Motions AG de l’AFHE du 12 décembre 2012

Chers adhérents,

Lors de notre prochaine assemblée générale, ce mercredi 12 décembre à 14h, deux motions seront soumises aux votes, la première concernant le remplacement d’un membre du comité directeur (suite à la démission de Pierre-Cyrille Hautcoeur, élu récemment président de l’EHESS), la seconde concernant le renouvellement des instances de l’AFHE à l’automne 2013. Je vous prie de bien vouloir prendre connaissance des deux textes, ci-dessous. Continuer la lecture de Motions AG de l’AFHE du 12 décembre 2012

Menace sur les collections Wedgwood

Le Comité directeur de l’AFHE a décidé d’apporter son soutien à ses collègues britanniques face aux menaces qui pèsent sur l’intégrité des archives et des collections de la célèbre manufacture de céramique Wedgwood.

OPEN LETTER

We the undersigned wish to express our concern regarding the threat to the preservation of the Wedgwood Museum and Archive ? as an integrated collection maintained within the UK. The threatened sale could result in the collection being broken up, passing into private hands, or going overseas. Each of these outcomes would be a disaster for Britain?s industrial and artistic heritage.
The Wedgwood Museum & Archive preserves the design, production, organisational, and social histories of one of the world?s leading ceramics manufacturers. It represents a flagship collection for the history of British consumer goods industries; a testimony to one of the most brilliant designers, technologists, and industrial artists of the eighteenth century; and a key part of Britain?s industrial and artistic heritage.  Yet, in contrast to the high priority and profile given to campaigns to save various paintings for the nation, this important collection appears to be relatively neglected by a national art establishment which seems more interested in individual high priced works by overseas painters than in saving the artistic legacy of both Josiah Wedgwood and the numerous individual artists and craftsmen who worked for Wedgewood from the eighteenth to twentieth centuries. For a country which prides itself as leading the world in creative industries and in producing high quality art for a broad market, this seems to be an unfortunate set of priorities.

Motion adoptée par l’AFHE

L’AFHE – Association française d’histoire économique (French Economic History Association) exprime son inquiétude quant aux menaces portant sur la préservation de l’intégrité de la collection des archives et du musée Wedgwood au Royaume-Uni. La vente envisagée pourrait en effet résulter dans la dispersion de la collection, transmise à des personnes privées ou exportée, entraînant un désastre pour le patrimoine industriel et artistique britannique.

Les archives et musée Wedgwood conservent les dessins, les réalisations et les histoires sociale et d’entreprise d’un des plus importants producteurs mondiaux de céramiques. Il s’agit d’une collection cruciale pour l’histoire des industries de consommation britanniques, d’un témoignage sur l’un des plus brillants designer, technicien et artiste industriel du 18e siècle et d’une part essentiel du patrimoine artistique et industriel britannique.

Pourtant, et malgré la haute priorité donnée à des campagnes pour sauver différentes œuvres picturales de la nation cette importante collection apparaît relativement négligée par les cercles officiels de l’art national, qui semblent plus intéressés par des travaux individuels de hauts prix de peintres internationaux que par le sauvetage de l’héritage artistique de Joosuah Wedgwood ainsi que des nombreux artistes et artisans qui ont travaillé pour Wedgwood du 18e au 20e siècle. Pour un pays qui se glorifie d’avoir montré la voie au reste du monde en matière d’industries créatives et dans la production d’un artisanat de haute qualité pour un marché de masse, cela semble un ordre de priorité pour le moins malheureux.

Liens

L’AFHE dénonce les attaques antisémites portées contre M. Laurent Wirth

L’AFHE a officiellement pris position contre les nouveaux programmes d’histoire et de géographie issus de la réforme du lycée. Nous constatons, avec consternation, que d’autres ont choisi de réagir par des attaques personnelles et antisémites à l’encontre de Monsieur Laurent Wirth, doyen de l’inspection générale d’Histoire-géographie. Nous refusons de voir le débat porter sur ce terrain et nous nous associons au communiqué de l’APHG1 qui dénonce ces attaques

  1.  2012/03/05 : « L’APHG dénonce les accusations fomentées contre le Doyen de l’Inspection générale d’Histoire et de Géographie » ; consultable à cette adresse : http://www.aphg.fr/actualites/communiques-et-motions.html []