Tous les articles par Guillaume Daudin

Programme du workshop « Pratiques et défis de l’entreprise sociale et de l’économie sociale et solidaire »

Chers collègues

Vous trouverez ci-dessous le programme du workshop « Pratiques et défis de l’entreprise sociale et de l’économie sociale et solidaire »  qui aura lieu à Paris 7, les 26-27 septembre 2012.

Vous êtes très cordialement invités.   Petia Koleva et Liliane Pérez.

 

 « PRATIQUES ET DEFIS DE L’ENTREPRISE SOCIALE

ET DE L’ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE »

 

26-27 septembre 2012

 

Université Paris Diderot-Paris 7

(sites Grands Moulins et Olympiades)

 

 

Comité d’organisation : Petia Koleva, Thomas Lamarche et Yorgos Rizopoulos (LADYSS), Liliane Pérez (ICT)

 

Dans le cadre du Projet interdisciplinaire « Evolution du rôle sociétal de l’entreprise en Europe du XIXe au XXIe siècle », les laboratoires LADYSS et ICT de l’Université Paris 7 Diderot organisent un workshop autour des concepts et des pratiques de l’entreprise sociale et de l’économie sociale et solidaire. Cette manifestation s’inscrit dans le programme de travail du LADYSS (site de Paris 7) visant à proposer une réflexion sur les nouveaux modèles de développement qui caractérisent le capitalisme actuel. Elle participe aussi des problématiques de recherche développées par les spécialistes en histoire économique et en histoire des savoirs et des représentations du laboratoire ICT qui analysent l’entreprise comme un fait sociétal, soumis à des interprétations et des stratégies variables en fonction du contexte historique et territorial. L’objectif de cette manifestation est triple : 1°/ initier un échange sur les définitions et les pratiques des entreprises sociales et solidaires dans une perspective pluridisciplinaire, comparative et internationale, en s’interrogeant à la fois sur leurs formes historiques et actuelles ; 2°/ soulever les difficultés que ce type d’entreprise doit affronter du point de vue institutionnel et organisationnel ; 3°/ étudier l’accueil de ces pratiques par des acteurs sociaux spécifiques (syndicats, associations…).

 

PROGRAMME

 

septembre matin : amphi 5C, site Grands Moulins, HALLE AUX FARINES (3ème étage)

 

8h30-9h : Accueil des participants

 

9h : Ouverture du workshop (P. Koleva, Ladyss et L. Pérez, ICT)

 

Entreprise sociale et capitalisme : éclairages historiques

 

9h15-10h45 : S1. A l’heure du capitalisme marchand :

Présidente de séance : Liliane Crips, ICT – Discutante : Marie-Louise Pelus-Kaplan, ICT

 

–          Koji Yamamoto, British Academy/ICT : The early modern capitalism as social enterprise

–          Tijl Vanneste, ERC « Sailing into Modernity » Exeter University/ICT : Sociabilité et solidarités dans l’industrie mondiale du diamant au XVIIe siècle

 

11h-12h30 : S2. Réseaux et identités :

Présidente de séance : Liliane Pérez, ICT – Discutant : Michel Prum, ICT

 

–          Anna Pellegrino, Université de Padoue, Italie : Réseaux associatifs, solidarité sociale et identité nationale en Italie entre le XIXe et le XXe siècle

–          Manuel Viera, Universidad Complutense de Madrid, Espagne : Les constructions identitaires des produits espagnols au XIXe siècle

 

 

26 septembre après-midi : site Olympiades, bâtiment MONTREAL, amphi 46 (rdc)

 

14h30-16h : S3. L’économie sociale et solidaire face à la crise du capitalisme :

Présidente de séance : Marie-José Voisin, Paris 7et Andeva – Discutant : Thomas Lamarche, Ladyss

 

–          Jean-François Draperi, CNAM : Lien social et échange économique. Mise en perspective d’une crise

–          David Hiez, Université de Luxembourg : Le cadre juridique de l’entreprise non capitaliste : clef de distinction de l’entreprise sociale et de l’entreprise d’économie sociale et solidaire ?

 

16h15-17h45 : S4. L’économie sociale et solidaire face à la crise du salariat :

Présidente de séance : Marie Bouchard, UQAM – Discutant : Christian du Tertre, Ladyss

 

–          Catherine Bodet et Noémie De Grenier, Coopaname : Coopératives d’Activité et d’Emploi : des éléments de recomposition du rapport salarial ?

–          Delphine Vallade, Université Montpellier 3: Essai de caractérisation du rapport social de travail dans les Coopératives d’Activité et d’Emploi : un cadre d’analyse régulationniste

 

27 septembre matin : site Olympiades, bâtiment MONTREAL, amphi 46 (rdc)

 

9h-10h30 : S5. L’économie sociale et solidaire, entre principes démocratiques et  contraintes organisationnelles :

Présidente de séance : Petia Koleva, Ladyss-Discutant : Yorgos Rizopoulos, Ladyss

 

– Jean-Pierre Girard et Xing Su, Université d’Amiens : Le rapport social « patrimoniste » constitutif de l’économie solidaire

– Nadine Richez-Battesti, Université Aix-Marseille : L’entreprise sociale au péril de la démocratie réelle ?

 

 

10h45-12h15 : S6. L’économie sociale et solidaire comme vecteur d’innovation sociale :        

Président de séance : Bernard Chavance, Ladyss – Discutant : Eric Magnin, Ladyss

 

– Marie Bouchard, UQAM : L’innovation sociale comme clé de lecture de l’économie sociale et solidaire

– Amélie Artis (IEP de Grenoble) : La finance solidaire comme régulateur social des activités financières dans les mutations institutionnelles en France du XIXe siècle à nos jours

 

 

27 septembre après-midi : site Olympiades, bâtiment MONTREAL, amphi 46 (rdc)

 

 

14h15–16h30 L’entreprise sociale et solidaire dans le contexte de crise : de la théorie à la pratique, table-ronde avec la participation de Konstantinos Lambropoulos (responsable scientifique de la confédération syndicale grecque GSEE), de Rachid Cherfaoui (président de l’association J-B. Godin), de Christian du Tertre (Ladyss) et de Patrick Fridenson (EHESS) (sous réserve)

 

 

16h30  Clôture du workshop

 

 

__________________________________________________________________________________

Informations pratiques :

Le workshop se déroulera sur deux sites différents de l’Université Paris 7 :

Grands Moulins : Bâtiment de la Halle aux Farines : 3ème étage, amphi 5C (26 septembre matin)

accès piétons :
10 – 16 rue Françoise Dolto
9 – 15 espl. Pierre Vidal-Naquet

Paris 13ème

Plan du bâtiment téléchargeable sur

http://www.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=PRG&np=bat_halle_bis

Olympiades : Bâtiment Montréal : rez-de-chaussée, amphi 46 (26 septembre après-midi, 27 septembre matin et après-midi)

accès piétons :

Dalle « Les Olympiades »,

59 rue Nationale

105 rue de Tolbiac

Paris 13ème

Plan du bâtiment téléchargeable sur

http://www.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=gene_univ&np=SiteJavelot&ref=

 

Entrée libre.

 

Contact :

petia.koleva@univ-paris-diderot.fr

 

 

 

L’Utopie en héritage La Société du Familistère de Guise, de la mort de Jean-Baptiste Godin à la dissolution de l’Association (1888-1968)

Bonjour,
j’ai le plaisir de vous informer de la soutenance de ma thèse, intitulée
L’Utopie en héritage
La Société du Familistère de Guise, de la mort de Jean-Baptiste Godin
à la dissolution de l’Association (1888-1968)
qui se tiendra
Vendredi 12 octobre 2012 à 14h
à l’Université Charles de Gaulle-Lille 3
Maison de la Recherche
Salle des colloques
Le jury sera composé de :
Madame Sylvie APRILE, Professeur à l’Université de Lille 3
Monsieur Olivier DARD, Professeur à l’Université de Lorraine (rapporteur)
Monsieur Michel DREYFUS, Directeur de recherches émérite au CNRS à l’Université de Paris 1 (rapporteur)
Monsieur Jean-François ECK, Professeur émérite à l’Université de Lille 3 (directeur de thèse)
Monsieur Hervé JOLY, Directeur de recherches au CNRS à l’Université de Lyon 2
Monsieur Jean-Pierre LE CROM, Directeur de recherches au CNRS à la MSH de Nantes
Un pot sera organisé à la suite de la soutenance.
Afin de faciliter l’organisation de cette journée, je vous serais très reconnaissante de bien vouloir confirmer votre présence.
Bien cordialement,
Jessica Dos Santos

Public Diplomacy Conference in Finland, April 2013, call for papers open

Chers collègues,

je vous transmets un appel à contributions.
Bien que non-centré sur l’histoire économique, les propositions y répondant pourront l’être.

Bien à vous,
Frédéric Clavert

———- Forwarded message ———-
From: Louis Clerc <loucle@utu.fi>
Date: 2012/9/19
Subject: Public Diplomacy Conference in Finland, April 2013, call for papers open
To:

Dear all,

We will organize along with Kristina Ranki (University of Helsinki) and Elina Melgin (ProCom) a two-day conference on the History of Public Diplomacy in Northern European Countries. The conference will take place both in Helsinki and in Turku, in April 2013.

The call for papers is now open: feel free to send abstracts! I would also like to ask you to circulate this CFP to networks you think would be interested by the event. Thank you very much in advance.

You will find more information and the formal call for papers here:
http://publicdiplomacyincontext.blogspot.fi/

Once again, thank you!

All the best,
Louis Clerc.

*******************
Louis Clerc, PhD
Senior Lecturer / Yliopistonlehtori / Maître de conférences
Departement of Political Science and Contemporary History
20014 UNIVERSITY OF TURKU, Finland
00 358 (0)2 333 6945
loucle@utu.fi

*Blog: The Ogre of the Tale:
http://theogreofthetale.wordpress.com/
*History and Politics of European Integration (New Syllabus 2012-2013!):
http://tinyurl.com/bmzyoaw
* New Diplomatic History Network:
http://tinyurl.com/dxjj94m
********************

De l’émigration à la ré émigration : le retour des Polonais au pays de 1945 au début de la guerre froide

Joanna Szulc soutiendra sa thèse le 21 septembre 2012 à l’université de Lorraine, site de Metz, UFR SHA, salle D 206 sur le sujet suivant :

 

De l’émigration à la ré émigration : le retour des Polonais au pays de 1945 au début de la guerre froide

 

Le jury est le suivant :

 

Halina Florskowska-Francic, université de Cracovie (rapporteur)

Philippe Rygiel, université de Paris 1 (rapporteur)

Idesbald Godderis, KU Leuven

François Cochet, université de Lorraine

Olivier Dard (directeur)

LE COMMERCE DU LUXE LE LUXE DU COMMERCE Production, exposition et circulation des objets précieux du Moyen Âge à nos jours

LE COMMERCE DU LUXE
LE LUXE DU COMMERCE
 
Production, exposition et circulation des objets précieux
du Moyen Âge à nos jours


THE TRADE IN LUXURY
THE LUXURY IN TRADE

The production, display, and circulation of precious objects
from the Middle Ages to the present day

 

21-22-23 novembre 2012
 
 
qui aura lieu au petit théâtre des Musées Gadagne,
1 place du Petit-Collège, 69005 Lyon.

 

 

 

Organisé par le LARHRA (UMR CNRS 5190)
Alain BONNET, Université Grenoble 2 & Natacha COQUERY, Université Lyon 2

 

avec le soutien du groupe LVMH

 

 

Site web du colloque et inscription :
Website and conference registration:

 

l’histoire de la publicité graphique au Mexique aux XIXe et XXe Siècles

Pour information, l’université de Mexico organise un colloque sur

l’histoire de la publicité graphique au Mexique aux XIXe et XXe Siècles

du 22 au 23 novembre prochain.

Le texte de présentation :

PRESENTACIÓN

La publicidad constituye una de las herramientas visuales más
poderosas para acercar a los individuos y las colectividades con el
mundo del consumo. Es un espacio en el que se entrecruzan disciplinas
como el diseño, la mercadotecnia, el arte, la psicología, la economía,
la sociología o la historia, entre muchas otras. Es también lugar de
construcción de representaciones, subjetividades y estereotipos tanto
de sujetos, grupos y espacios. La publicidad se erige como una fuente
de enorme riqueza no sólo para reconstruir contextos históricos del
pasado sino también para analizar mundos emocionales, tendencias
artísticas y estéticas, representaciones, ideologías. El objetivo de
este coloquio es crear un espacio en el que a partir de un encuentro
de estudiosos de diversas disciplinas logren reconstruirse diversos
sitios, discusiones y temáticas en torno a un tema que con frecuencia
ha sido marginado de los estudios académicos en México: la historia de
la publicidad gráfica impresa.

Algunas de las temáticas que se analizarán en este coloquio son:
publicidad gráfica en prensa, carteles, volantes, espacios
publicitarios; estrategias comerciales, alianzas, promociones,
regalos, ediciones especiales, patrocinios; publicistas, diseñadores,
artistas, dibujantes, empresas; públicos de la publicidad: hombres,
mujeres, niños, etnias, extranjeros, docentes y estudiantes; historia
de marcas, productos y servicios extintos a través de la publicidad,
estilos gráficos y artísticos, discursos y estereotipos.

Cordialement,


Cédric Perrin
IDHE – Paris Ouest Nanterre
chargé de mission auprès de l’AFHE
http://afhe.ehess.fr/document.php?id=1687

Politique monétaire et politique du crédit en France pendant les Trente Glorieuses, 1945-1973.

j’ai le plaisir de vous convier à la soutenance de ma thèse intitulée

Politique monétaire et politique du crédit en France pendant les Trente Glorieuses, 1945-1973.
Mercredi 19 septembre 2012 à 14h
Grande salle  – Campus Jourdan
  École Normale Supérieure
48 boulevard Jourdan
Paris 14e
Jury :
Antoine d’Autume – Professeur à l’Université Paris 1, École d’économie de Paris
Michael Bordo – Professeur à l’Université Rutgers,  NBER  (Rapporteur)
Pierre-Cyrille Hautcoeur – Directeur d’études à l’EHESS, École d’économie de Paris  (Directeur de thèse)
Benoît Mojon – Directeur des Études monétaires et financières, Banque de France (Rapporteur)
Romain Rancière – Professeur à l’École d’économie de Paris
Mary O’Sullivan – Professeure à l’Université de Genève
Gilles Saint-Paul – Professeur à l’École d’économie de Toulouse
Un pot de thèse suivra la soutenance.Le fichier pdf de la thèse est disponible avant la soutenance sur simple demande.

Bien à vous
Eric

 

PS de la rédaction  : Voici le texte de la thèse : https://sites.google.com/site/ericmonnet/these

Éric Monnet

Paris School of Economics


Ph. D. student. 

Campus Jourdan – 48 Boulevard Jourdan 75014 Paris

Building A, 1st floor, office A107

Phone +33(0)1 43 13 63 26

monnet@pse.ens.fr

http://www.parisschoolofeconomics.eu/en/monnet-eric/

 

 

Travail en famille, travail non rémunéré en Europe (XVe-XXIe siècle)

Chères/chers collègues

 

J’ai le plaisir de vous présenter le programme de  la deuxième journée internationale d’études du projet « Travail en famille travail, non rémunéré » qui aura lieu à Rouen le 5 octobre 2012

Elle portera en particulier sur le travail des conjoints et des apprentis au sein des activités productives familiales.

Pour tout renseignement complémentaire  : Anna Bellavitis (anna.bellavitis@univ-rouen.fr) ou Manuela Martini (manuela.martini@univ-paris-diderot.fr)

Très cordialement

 

Manuela Martini

 

***

Manuela Martini

Maître de conférences en histoire contemporaine

Université Paris Diderot-Paris 7

manuela.martini@univ-paris-diderot.fr

 

 

École Française de Rome, GRHIS-Université de Rouen, ICT-Université Paris Diderot

Avec la collaboration de l’Università di Urbino et de la Casa de Velázquez

Travail en famille, travail non rémunéré en Europe

(XVe-XXIe siècle)

2eJournée d’études internationale

5 octobre 2012 – Université de Rouen

Programme

9h30 Introduction. Anna Bellavitis (Université de Rouen-GRHIS)  et Manuela Martini (Université Paris Diderot-ICT)

 

Matin: Le travail des conjoints dans l’entreprise familiale

Modératrice : Anna Bellavitis

-10h00-Ariadne Schmidt (Leiden University): The profits of unpaid work. Assisting labour of women in the early modern urban economy in the Dutch Republic.

-10h30-Jane Whittle (University of Exeter) : Evidence of married women’s production activities in rural England 1550-1700

 

Discussant: Claire Lemercier (CNRS-CSO Sciences Po, Paris)

 

-12h00-Céline Bessière (Université Paris-Dauphine) : Le genre dans les entreprises familiales viticoles de Cognac : la place problématique du conjoint.

-12h30 – Francesca Cesaroni (Università di Urbino): The role of “invisible” women in the Italian family business

 

13h00-Discussant : Raffaella Sarti (Università di Urbino)

 

Après-midi : Familles, apprentissages et domesticité

Modératrice : Manuela Martini

 

-15h00-Fabia Guillén (Université de Pau et des Pays de l’Adour) : Esclaves et pourtant apprentis… (Barcelone-XIVe-XVe siècles)

-15h30- Francisco García González (Albacete-Universidad de Castilla-La Mancha) : Criados y sirvientes: entre el aprendizaje y la dependencia en la España del Antiguo Régimen

 

16h30 – Discussants : Sibylle Gollac (ENS, Centre M. Halbwachs, Paris) ;

 

Conclusions : Philippe Minard (Université Paris 8-EHESS)

 

Colloque « Classer, dire, compter. Discipline du chiffre et fabrique d’une norme comptable à la fin du Moyen Âge »

Cette liste est un service offert par l’Association Française d’Histoire Économique (AFHE).

***************************************************************************************************************

Chers collègues,

merci de prendre connaissance du colloque « Classer, dire, compter.
Discipline du chiffre et fabrique d’une norme comptable à la fin du Moyen
Âge » qui se tiendra à Parsi (AN Pierrefitte et Cour des Comptes) les 10 et
11 octobre prochains

Mercredi 10 octobre
9 h 00 Accueil des participants
9 h 20 Agnès Magnien, directrice des Archives nationales, et Bruno
Galland, directeur des publics des Archives nationales Ouverture du
colloque
9 h 40 Olivier Mattéoni, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Introduction
Forme, organisation et ordonnancement des comptabilités
Président de séance : Bruno Galland, directeur des publics des Archives
nationales
10 h 00 Patrice Beck, Université Charles-de-Gaulle-Lille 3 Rapport de
synthèse
10 h 25 Elisabeth Lalou, Université de Rouen Les brouillons sur tablettes
de cire de la royauté française : une conservation paradoxale
10 h 50 Matthieu Leguil, Université de Franche-Comté « Faire et ordonner
ses comptes » dans les États bourguignons méridionaux aux XIVe et XVe
siècles : uniformité ou diversité des comptabilités duchoises et comtoises
?
11 h 15 Discussion et pause
Président de séance : Olivier Guyotjeannin, professeur à l’École nationale
des chartes
11 h 50 Christine Jéhanno, Université du Littoral L’écriture comptable à
la lumière de l’ornementation : le décor des comptes à la fin du Moyen Âge
12 h 15 Harmony Dewez, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Une simplicité
trompeuse : le compte manorial monastique (Angleterre, XIIIe siècle)
12 h 40 Discussion
13 h 00 Fin de la 1re session
13 h 00 Déjeuner-buffet sur place
Mathématiques et pratiques : des savoirs aux savoir-faire comptables
Président de séance : Laurent Feller, professeur à l’Université Paris 1
Panthéon-Sorbonne,
14 h 15 Stéphane Lamassé, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Rapport de
synthèse
14 h 40 Philippe Bernardi, Lamop-UMR 8589 L’enregistrement des dépenses
pontificales : calculs etpratiques comptables à Avignon au XIVe siècle
15 h 05 Marc Boone, Université de Gand L’influence des pratiques et
savoir-faire « étatiques » dans les comptes des villes flamandes et des
principautés des anciens Pays-Bas
15 h 30 Discussion et pause
Président de séance : Frédéric Martin, professeur à l’Université de Nantes
16 h 10 Darwin Smith, Lamop-UMR 8589 La gestion comptable et
entrepreunariale de maestro Antonio Alabanti, prieur de la Santissima
Annunziata de Florence (1477-1485)
16 h 35 Marc Bompaire, EPHE, et Emilie Lebailly, conservateur du château
de Maintenon Monnaies de compte et monnaies réelles dans les comptabilités
médiévales : l’exemple du registre du connétable d’Eu (1311-1349)
17 h 00 Discussion
17 h 20 Fin de la 2e session

Jeudi 11 octobre
9 h 00 Accueil des participants à la Grand’Chambre
9 h 15 Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes Accueil
Compter et « conter » : mots et discours des comptes
Président de séance : Albert Rigaudière, professeur émérite à l’Université
Paris 2 Panthéon-Assas, membre de l’Institut
9 h 30 Olivier Mattéoni, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Rapport de
synthèse
9 h 55 Denis Menjot, Université Lumière-Lyon 2 Le vocabulaire fi scal dans
les comptes urbains des couronnes de Castille et d’Aragon à la fin du
Moyen Âge
10 h 20 Florent Garnier, Université d’Auvergne Expression du droit dans
les comptabilités des villes du Midi de la France au Moyen Âge
10 h 45 Discussion et pause
Présidente de séance : Claude Gauvard, professeur émérite à l’Université
Paris 1 Panthéon-Sorbonne
11 h 25 Daniel Russo, Université de Bourgogne Des choses et des mots. Le
vocabulaire de la matière pour désigner les objets d’art à la cour de
Bourgogne
11 h 50 Marie-Laure Legay, Université Charles-de-Gaulle-Lille 3 Les mots
de la comptabilité et la naissance d’un savoir d’État (époque moderne)
12 h 15 Discussion
12 h 40 Fin de la 3e session
Regards extérieurs et d’aujourd’hui
Président de séance : Jean-François Bénard, procureur général honoraire
près la Cour des comptes
14 h 30 Grégory Chambon, Université de Bretagne occidentale Pratiques
comptables dans le palais de Mari au Proche-Orient ancien (début du IIe
millénaire av. J.-C.)
14 h 55 Eric Vallet, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne La comptabilité
d’État en pays d’Islam (IXe-XVe siècle) : normes et formes
15 h 20 Matthieu de Oliveira, Université Charles-de-Gaulle-Lille 3
Comptabilité privée et comptabilité publique aux XIXe-XXe siècles : formes
et normes
15 h 45 Discussion et pause
16 h 30 Fin de la 4e session
16 h 30 Table ronde conclusive, sous la présidence de Christian
Descheemaeker, président de chambre à la Cour, président du Comité
d’histoire de la Cour des comptes, avec Didier Bensadon, maître de
conférences en sciences de gestion, Université Paris-Dauphine,
Vincent Feller, avocat général près la Cour des comptes, Sébastien Kott,
maître de conférences en droit public, Université Paris-Ouest Nanterre-La
Défense, Yannick Lemarchand, professeur de sciences de gestion, Université
de Nantes, Bernard Zuber, conseiller maître honoraire à la Cour des
comptes.
17 h 30 Mylène Orange-Louboutin, directrice générale de l’Institut de la
Gestion publique et du Développement économique Clôture

Matthieu DE OLIVEIRA
Maître de conférences en histoire contemporaine
Resp. du Master « Monde du travail et Archivistique »
Université de Lille 3 – UMR 8529 IRHiS
http://irhis.recherche.univ-lille3.fr/5DeOliveira.html

PROGRAMME Colloque norme comptable, 10-11 octobre

 

formulaire d’invitation colloque

JOURNEE D’ETUDES PRETER CE QUE L’ON VEND, EMPRUNTER CE QUE L’ON ACHETE LE CREDIT INTER-ENTREPRISES EN FRANCE EN PERSPECTIVE HISTORIQUE (18e-20e siècles)

Madame, Monsieur

J’ai le plaisir de vous informer de la Journée d’Études organisée à
l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense le 24 octobre sur le crédit
inter-entreprises 18e-20e siècles (programme en document joint).

Vous y êtes cordialement invités.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma
considération distinguée.

Michel LESCURE

JOURNEE D’ETUDES
PRETER CE QUE L’ON VEND, EMPRUNTER CE QUE L’ON ACHETE LE CREDIT INTER-ENTREPRISES EN FRANCE EN PERSPECTIVE HISTORIQUE (18e-20e siècles)
24 octobre 2012
UNIVERSITE DE PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE (salle G 614)

Organisée par Michel Lescure, avec le soutien de l’IDHE-Nanterre, l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense et la Société Générale.

Comité scientifique : Natacha Coquery (Université de Lyon 2, LAHRHA), Laurence Fontaine (CNRS, CRH), Michel Boutillier (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, Economix), Pierre-Cyrille Hautcoeur (EHESS, PSE)

Programme
9h-10h50
Président : Laurence Fontaine (CNRS, CRH)
Introduction : Michel Lescure (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, IDHE), « Le crédit inter-entreprises »
Maud Villeret (Université de Nantes, CRHIA): « L’usage du crédit dans l’industrie française au XVIIIe siècle : l’exemple des raffineries de sucre »
Marie Agnes Dequidt : « Le crédit inter-firmes dans l’horlogerie parisienne au XVIIIe siècle »
Commentaires (Nadine Levratto, CNRS, Economix) et discussion

11H-13h
Président : Natacha Coquery (Université Lyon 2, LAHRHA)
Yannick Lemarchand (Université de Nantes, LEMNA-EA 4272), « Comptabilité et crédit commercial au XVIIIe siècle : le cas de la maison Chaurand ».
Viera Rebolledo-Dhuin (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), « Du crédit-fournisseur à la banque : la circulation du papier de la maison Ledoux au XIXe siècle».
Pierre-Antoine Desaux (Université de Tours), « Le crédit inter-entreprises dans l’industrie des pâtes alimentaires »
Commentaires (Michel Boutillier, Université de Paris Ouest, Economix) et discussion

13h-14H Pause (déjeuner-buffet)

14H-16H
Président : Claire Lemercier (CNRS, CSO)
Jean-Luc Mastin (IRISS), « La mutualité du crédit des « grandes familles » du Nord, au cœur du système financier régional au XIXe siècle ».
Jean-Claude Daumas (Université de Franche-Comté, Laboratoire des Sciences Historiques), « Du crédit à l’association : le cas de Blin et Blin (1872-1975) »
Jean-Marc Olivier (Université de Toulouse), « Les relations de crédit dans les firmes aéronautiques à Toulouse à la veille de la guerre de 1914-1918 »
Commentaires (Pierre-Cyrille Hautcoeur, EHESS, PSE) et discussion

16H15-18H30
Président : Jean-Claude Daumas (Université de Franche-Comté, Laboratoire des Sciences Historiques)
Cédric Perrin (IDHE), « Le crédit inter-entreprises dans l’artisanat en France au 20e siècle »
Sabine Effosse (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, IDHE), « Les débuts de l’affacturage en France »
Ydriss Ziane (IAE Université de Paris 1, GREGOR), « No Going Back :  The Interactions Between Processed Inventories and Trade Credit »
Commentaires (Michel Lescure) et discussion

 

Programme

Appel à communication Organisations patronales 3e colloque juin 2013

Version française

Les organisations patronales et les autres organisations  collectives

(europe  – XIXe – XXe siècles)

COLLOQUE INTERNATIONAL DES 20 ET 21 JUIN 2013  A LYON

LARHRA

Avec la collaboration des

UNIVERSITÉS DE PARIS-CITÉS-PARIS XIII ET DE PARIS I-SORBONNE

Appel à communications

 

Ce colloque s’inscrit dans le programme pluridisciplinaire et international de recherche sur les organisations patronales (2010-2014). En effet, si des travaux de juristes, puis de politistes, d’économistes de sociologues et d’historiens ont analysé des aspects particuliers de cette question – sociabilité des élites, groupes de pression, action collective des élites économiques, histoire des entreprises, des politiques économiques et des institutions économiques etc -, si des études internationales ont été menées sur la représentation patronale, sur les pratiques de gestion de main-d’œuvre, en revanche l’étude historique des organisations patronales en tant qu’organisation, de plus dans une perspective comparative de long terme au niveau européen, reste, malgré quelques recherches récentes, un terrain encore relativement vierge.

 

Ce colloque sera le troisième du programme. Il vient à la suite :

– d’une journée d’études (11 juin 2010) qui a tiré un bilan sémantique, archivistique et historiographique du sujet.

– d’un premier colloque, tenu  les  9 et 10 juin 2011 aux universités de Paris – Cités – Paris XIII et Paris I – Panthéon-Sorbonne, sur « Les organisations patronales en Europe aux XIXe et XXe siècles. Genèse et morphologies originelles ». Les résultats ont été publiés aux Presses Universitaires de Rennes (PUR) au printemps 2012 (Danièle Fraboulet et Pierre Vernus (dir.), Genèse des organisations patronales en Europe 19e-20e siècles).

– d’un second colloque, qui s’est déroulé les 21 et 22 juin 2012 dans les mêmes lieux (universités de Paris – Cités – Paris XIII et Paris I – Panthéon-Sorbonne) et a eu pour objet  l’étude des « Formes et moyens d’action des organisations patronales dans la sphère publique » (31 intervenants dont la moitié d’autres pays européens). Une publication est prévue chez le même éditeur pour le printemps 2013.

Par ailleurs, la session 168 Historical and international comparison of Business interest associations (19th-20th century) au Congrès mondial d’histoire économique (XVIth WEHC) tenu du 9 au 13 juillet 2012 à l’Université de Stellenbosch en Afrique du Sud a permis d’élargir notre réflexion à de nouveaux pays.

Un dernier colloque sera proposé en 2014 sur le thème : Les organisations patronales et la régulation des marchés.

Ce troisième colloque, objet du présent appel, se tiendra les 20 et 21 juin 2013 à Lyon, et portera sur « Les organisations patronales et les autres organisations collectives  (Europe 19e-20e siècles) ».

En effet, les organisations patronales entretiennent des rapports de diverses natures avec d’autres organisations. Nous vous proposons d’étudier ici les relations des organisations patronales (et non celles des individus) avec :

–       les syndicats de salariés

–       les partis politiques

–       les clubs de réflexion et les think tank

–       les autres associations patronales et les chambres de commerce

–       les divers organismes patronaux

 

Les thèmes de réflexion suivants vous sont proposés :

–       Quelle est la nature précise des relations entretenues entre les organisations patronales et les autres structures collectives ? A-t-on affaire à des stratégies de contrôle, d’alliances, d’orientation, d’influence idéologique, d’affrontement ? S’agit-il de relations de domination, de soumission, d’égal à égal, de conflit, de concurrence… ? Observe-t-on un partage des rôles ou des fonctions ?

 

–       Quelles formes prennent ces relations :

–       * le financement ?

–       * les négociations collectives ?

–       * la collaboration ?

–       * la mise en place de liens personnels (présence de membres de l’organisation patronale dans les instances dirigeantes d’autres acteurs socio-politiques ; mise en exergue de réseaux sociaux, etc.) ?

–       * l’instauration de liens informels ou formalisés et régulés? (attention on exclura ici la régulation économique qui sera l’objet du prochain colloque). Les jeux d’échelles et l’évolution de la conjoncture sont à prendre en compte dans une dynamique qui ne se réduit pas forcément à des confrontations bi-latérales, mais qui peut donner lieu à des systèmes relationnels intégrant un nombre substantiel d’organisations.

 

–       Une mise en miroir des organisations du patronat et de celles des salariés pourrait être fructueuse. Dans quelle mesure la structuration et l’activité des unes a-t-elle conduit les autres à ajuster leurs propres structures et leurs fonctions. Ainsi, dans le cas français, l’organisation interne de la CGT et les stratégies qu’elle a mises en oeuvre dès sa naissance ont « inspiré » les OP, notamment les dirigeants de l’UIMM (relation entre l’organisation nationale et les organisations régionales ; comité de soutien aux grévistes versus caisse d’assistance mutuelle contre le « chômage forcé » etc). Peut-on examiner cette situation dans d’autres pays européens ?

 

Les propositions de communications sont à adresser avant le 1er décembre 2012 à :

Danièle Fraboulet : danielefraboulet@wanadoo.fr

Pierre Vernus : pierre.vernus@ish-lyon.cnrs.fr

Clotilde Druelle-Korn : clotilde.druelle-korn@orange.fr

Cédric Humair : Cedric.Humair@unil.ch

 

 

Vous serez avisés des communications retenues fin janvier 2013.

 

Le colloque se déroulera en français et en anglais.

 

Une publication est prévue.

 

Comité d’organisation :

Clotilde Druelle-Korn (Université de Limoges) ; Danièle Fraboulet (Université de Paris-Cité -Paris 13/CRESC) ; Cédric Humair (Université de Lausanne) ; Michel Margairaz (Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne/ IDHE) ; Pierre Vernus (Université de Lyon II/LARHRA)

Conseil scientifique :

France :

Eric Bussière (Université de Paris IV) ; Olivier Dard, (Université de Metz) ; Jean-Claude Daumas, (Université de Besançon) ; Clotilde Druelle-Korn, (Université de Limoges) ; Danièle Fraboulet, (Université de Sorbonne Paris-Cité Paris 13) ; Annette Jobert, (CNRS-IDHE) ; Michel Margairaz, (Université de Paris I – Panthéon – Sorbonne) ; Hélène Michel, (Université de Strasbourg) ; Michel Offerlé (ENS Ulm) : Jean-Marie Pernot, (IRES) ; Gilles Richard, (IEP Rennes) ; Béatrice Touchelay, (Université de Lille III) ; Pierre Vernus (Université de Lyon II)

Autres pays européens :

Peter Hertner (Allemagne) ; Suzy Pasleau (Belgique) ; Dirk Luyten (Belgique) ; A-M Bernal (Espagne) ; Paolo Tedeschi (Italie) ; Francesca Carnevali (R-U) ; Arthur Mac Ivor (R-U) ; Alan Mac Kinlay (R-U) ; Sébastien Guex (Confédération Helvétique) ; Hans-Ulrich Jost (Confédération Helvétique) ; Laurent Tissot (Confédération Helvétique).

 

**********

 

 

English version

–        

 

Appraisal of the Relationships between Business Associations and other organizations – Europe 19-20th C.

 

International Symposium – LARHRA – Lyon – Fr., June, 20th – 21st 2013

In collaboration with the Universities of Paris-Cités Paris 13

and Paris 1-Sorbonne

Call for Papers

 

The proposed international symposium affirms its continuity with a current international and interdisciplinary research program, launched in 2010, on Business and Trade Organizations in Europe (19-20th C.). Indeed, if Political Scientists and Economists, then Historians and Social Scientists, have investigated several specific points, such as: Elites’ forms of sociability, lobbies, collective actions, history of companies etc., if international studies on Employer’s representation groups or Employer’s labor policies, were initiated; by contrast historical studies focusing on these organizations, themselves, and in a comparative perspective, remain scarce. Therefore the field of Business Associations must be explored more fully.

 

The symposium to be held, follows previous meetings:

–       A first Workshop held in June 2010. Numerous contributions and papers were devoted to the Meaning, Translation, Historiography and Archives of Business and Trade Organizations in Europe.

–       An international symposium on the Genesis, Historic Forms and Structures of these organizations took place in June 2011. The Proceedings have been edited in 2012 by Danièle Fraboulet and Pierre Vernus (Presses Universitaires de Rennes, 2012)

–       A second symposium called on June 21st 22nd 2012, explored the Ways and Means of the Trade and Business Organizations in the Public Sphere. A publication is planned for Spring 2013.

–       Furthermore, the session n° 168 Historical and international comparison of Business interest associations (19th-20th century) at the XVIth World Economic History Congress (Stellenbosch July 2012) broadened the issues to new countries.

 

Before a final symposium to be called in 2014 on Business Associations and Market Regulation, the third international symposium is challenging the Appraisal of the  Relationships between Business Associations and other organizations in Europe 19-20thC.

 

Business Association defined, develop, foster and maintain different types of relationships with other organizations (domination, collaboration, competition, dispute etc.). The goal of the 2013 symposium, is to study more extensively the relationships built over time by the Business Associations themselves (i.e. not individuals) with:

–       Workers’ Organizations

–       Political Parties

–       Clubs and Think Tanks

–       other Business and Trade Organizations or Chambers of Commerce

–       Employers’ Organizations

 

Preferred topics for paper submission are expected to address the following themes:

 

–       What is the exact nature of the relationships between Business Associations and other kinds of organizations: control strategy, ideological influence, confrontation, domination, peer-to-peer relationships, surrender? Does one notice distribution and sharing of functions?

–       What are the forms and manifestations of these relationships: financing, collective bargaining, collaborative, friendship and personnel way, social networks?

–       Are those relationships formal, explicit, informal, or regulate (please notice that Economic Regulation will be examined in 2014). The different levels for action and the changing economic conditions are to be taken into account to analyse the dynamic of relations systems that are not always bilateral but may include a substantial number of organizations.

–       Comparing the structuring of Business Associations and Worker’s Organization in a given sector should be interesting and fruitful. For instance how do these organizations adjust each other their strategies and functions? Thus, in France the organization and strategies implemented by the CGT from its creation inspired the managers of the IUMM. May this be noticed in other countries?

 

 

The proposed papers, including the title and a summary accompanied by a short CV (in French or English) must be sent no later than 1st of December 2012 to

Danièle Fraboulet, danielefraboulet@wanadoo.fr

Pierre Vernus : pierre.vernus@ish-lyon.cnrs.fr

Clotilde Druelle-Kornclotilde.druelle-korn@unilim.fr

Cédric Humair Cedric.Humair@unil.ch

 

 

Notification by janvier 2013. Language of the symposium: French or English. Selected contributions will be published.

 

Organizing Committee:

Clotilde Druelle-Korn (Université de Limoges) ; Danièle Fraboulet (Université de Paris-Cité -Paris 13/CRESC) ; Cédric Humair (Université de Lausanne) ; Michel Margairaz (Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne/ IDHE) ; Pierre Vernus (Université de Lyon II/LARHRA)

 

Scientific Committee:

France 

 

Eric Bussière (Université de Paris IV) ; Olivier Dard, (Université de Metz) ; Jean-Claude Daumas, (Université de Besançon) ; Clotilde Druelle-Korn, (Université de Limoges) ; Danièle Fraboulet, (Université de Sorbonne Paris-Cité Paris 13) ; Annette Jobert, (CNRS-IDHE) ; Michel Margairaz, (Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne) ; Hélène Michel, (Université de Strasbourg) ; Michel Offerlé (ENS Ulm) : Jean-Marie Pernot, (IRES) ; Gilles Richard, (IEP Rennes) ; Béatrice  Touchelay, (Université de Lille III) ; Pierre Vernus (Université de Lyon II)

 

Other European countries:

Peter Hertner (Allemagne) ; Suzy Pasleau (Belgique) ; Dirk Luyten (Belgique) ; A-M Bernal (Espagne) ; Paolo Tedeschi (Italie) ; Francesca Carnevali (R-U) ; Arthur Mac Ivor (R-U) ; Alan Mac Kinlay (R-U) ; Sébastien Guex (Confédération Helvétique) ; Hans-Ulrich Jost (Confédération Helvétique) ; Laurent Tissot (Confédération Helvétique).

 

 

Monnaies grecques en ligne

Chers Collègues, Chers Amis

La numérisation de la collection de monnaies grecques et provinciales romaines de la BnF est en cours. Les premières images sont disponibles sur bnf.fr. Le document attaché vous aidera à les trouver sur le site internet. Diffusez-le largement auprès des personnes intéressées par la numismatique, l’histoire ancienne, les lettres classiques, etc.

Cordialement,

Frédérique Duyrat
Conservateur en chef chargé des monnaies grecques
Département des Monnaies, Médailles et Antiques
Bibliothèque nationale de France
5, rue Vivienne
F-75084 Paris Cedex 02
Tél. +33 1 53 79 81 29
frederique.duyrat@bnf.fr
http://www.bnf.fr

 

Monnaies grecques sur bnf.fr 150dpi

Revue d’Histoire Moderne & Contemporaine 59-2, avril-juin 2012

vient de paraître cet été :


Revue d’Histoire Moderne & Contemporaine

59-2, avril-juin 2012 

éditions BELIN, 25 euros, code 006344, en librairie

sur le portail Belin :

http://www.editions-belin.com/ewb_pages/r/recherche-avancee.php?rech_go=1&collection=Revue%20Histoire%20Moderne%20et%20Contemporaine


et sur www.CAIRN.info                                                                 

 

Sommaire


Le périmètre du droit

Martine Grinberg, Simone Geoffroy-Poisson, avec la collaboration d’Alexandra Laclau 

Rédaction des coutumes et territoires au XVIe siècle : Paris et Montfort-L’Amaury


L’épreuve de la guerre

Marie-Bénédicte Vincent


Quand les fonctionnaires doutent de l’État. Le délitement de l’administration allemande pendant la Première Guerre mondiale

 Vincent Viet

Droit des blessés et intérêt de la nation : une casuistique de guerre (1914-1918)


Jeunesse et politique

 Emmanuel Droit

De l’être au paraître : vêtement et identité politique en RDA. Le foulard des Jeunes Pionniers (1949-1989)

 

Françoise Blum

Sénégal 1968 : révolte étudiante et grève générale

 

Lectures

 Bernard Gaînot

Les affrontements militaires sous la Révolution et l’Empire : une « guerre totale » ? (sur David Bell et Frank Attar)


Comptes rendus


Charlotte Vorms, Bâtisseurs de banlieue. Madrid : le quartier de la Prosperidad (1860-1936)

Chères et chers collègues,
j’ai le plaisir de vous faire part de la parution de :

Charlotte Vorms, Bâtisseurs de banlieue. Madrid : le quartier de la Prosperidad (1860-1936)
Grâne, Créaphis, août 2012.

Berceau du socialisme madrilène dans les années 1920, bastion républicain pendant la guerre civile et centre d’ébullition culturelle et politique dans les dernières années du Franquisme et la Transition, la Prosperidad – « la Prospe » comme l’appellent ses habitants – est un quartier de Madrid à forte identité.

Son histoire commence dans les années 1860. Dans la périphérie nord-est de Madrid, des propriétés agricoles à faible rendement sont loties et revendues en petites parcelles sans viabilisation, à des personnes modestes, majoritairement des ouvriers en bâtiment. Ceux-ci y construisent leur maison et s’y s’installent avec leur famille, fondant ainsi ce qu’on appelle alors le faubourg de la Prosperidad.

Ce livre, à travers une micro-histoire de ce nouveau quartier, de sa naissance en 1860 à la guerre civile en 1936, apporte des éléments de réflexion sur les processus de construction de la ville, au croisement d’une analyse du bâti, d’une histoire du marché immobilier et d’une sociologie d’une société urbaine en formation. L’auteur montre comment l’évolution d’un quartier s’intègre à celle de la ville dans son ensemble, comment ses caractéristiques locales s’expliquent par son imbrication dans une réalité qui le dépasse, articulant ainsi son histoire à l’histoire nationale.