Séminaire EHESS : Le travail dans les sociétés anciennes : acteurs, espaces, représentations (Cecilia d’Ercole)

Voici la présentation de mon séminaire à l’Ehess, ainsi que le calendrier des premières séances,
Bien cordialement
Cecilia D’Ercole
Le travail dans les sociétés anciennes : acteurs, espaces, représentations Cecilia D’Ercoledirectrice d’études à l’EHESS Jeudi de 9 h à 11 h (salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 7 novembre 2013 au 5 juin 2014Activité productrice de biens et de savoirs, fondatrice de hiérarchies sociales et d’expressions symboliques, le travail indépendant dans les sociétés grecques et romaines tracera à nouveau le contour de nos recherches  en 2013-2014.L’enquête menée au cours du cycle précédent a mis en valeur la proximité lexicale mais aussi les grands écarts sémantiques entre la vision ancienne et moderne du travail.Il s’agit à présent d’approfondir les raisons de telles spécificités, en s’appuyant sur des cas de figures choisis dans les milieux urbains grecs et romains, depuis l’époque archaïque jusqu’à la période impériale. Pour répondre à cet objectif, le séminaire sera centré autour de deux axes essentiels : les acteurs et les espaces de la dynamique du travail.Le premier volet explore les questions fondamentales, concernant la formation et la transmission des compétences professionnelles (la technê des Grecs ou l’ars des Romains), la spécialisation des métiers et enfin la place qui leur est attribuée dans l’échelle sociale du corps civique.Le second volet porte sur les interactions entre les lieux du travail et l’ensemble de la cité afin d’étudier les différents cas d’intégration, ou de séparation, du monde de la production au sein du tissu urbain, que ce soit dans la polis grecque de l’époque classique, dans les cours royales hellénistiques ou dans les cités romaines à l’époque impériale.Enfin, au cours de nos enquêtes, nous porterons une attention constante aux stratégies de la représentation que le corps social ou les protagonistes choisissent pour signifier leur activité et leur identité sociale, dans les discours aussi bien que dans les images.

 

Calendrier des séances du 7/11 au 19/12

7 novembre : « Akribeia, diligentia. Les vertus de l’artisan en Grèce et à Rome »

14 novembre : « Travail manuel et machines dans l’Antiquité grecque et romaine »

21 novembre : « Agoraioi : les « chômeurs » dans l’Athènes classique »

28 novembre : « Les espaces du travail dans la cité grecque », par Giorgos Sanidas, Université de Lille III-Halma-Ipel

5 décembre : « Offrande, échange, reste. Du rituel au travail en Inde ancienne », par Silvia d’Intino, CNRS-Anhima

12 décembre : « Présentation et affichage des métiers dans le commerce urbain en Grèce et à Rome »

19 décembre : « La fin de la vie professionnelle ? Pratiques et exemples dans les sociétés anciennes. »

 


Nicolas Marty

Nicolas Marty Professeur des Universités histoire Contemporaine, Catedràtic d'història contemporània Université de Perpignan, Universitat de Perpinyà

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *