Session AFHE – AFSE le 20 juin 2017. Compte-rendu

 Une session “officieusement” associée à l’AFHE a eu lieu au congrès annuel de l’Association Française de Science Économique (AFSE) à Nice le 20 juin 2017. Merci à tous ceux qui ont pu s’y rendre ! Ceux qui n’ont pu y assister  trouveront ci-dessous un court compte-rendu et un lien vers le support de chaque présentation.

Quatre articles y ont été présentés :

– Julien Villain (IDHE) a présenté « Product Innovation and Transformations in Product Supply in 18th Century: The Cloth Market in Lorraine, a Case Study »

Villain Innovations de produits et transformations de l’offre disponible

À partir des inventaires de faillites trouvé dans les fond de la justice consulaire de Nancy, Julien Villain étudie l’évolution de la diversité des biens textiles dans les inventaires, et notamment l’apparition de nouveaux produits. Seuls 30 à 50% des produits se retrouvent à la fois en 1715-1730, 1740-1755 et 1770-1785. Les nombreuses innovations de produits (nouvelles variétés, nouvelles qualités…) étaient probablement centrales pour lutter contre la saturation des consommateurs.

La discussion a porté sur le coton, les cycles de vie des produits, les sources alternatives, etc.

– Silvia Marzagalli (Université Côte d’Azur, CMMC, France) a présenté « French Shipping at the end of the Old Regime. The Navigocorpus database »

Marzagalli-AFSE 2017

Elle nous a présenté l’histoire de l’outil d’étude des flux de navigation « Navigocorpus » qu’elle développe depuis 2007, notamment sur le travail fait à partir de l’étude des congés de 1787, le travail sur l’identification des navires, les visualisations, l’étude du caractères international des ports et de l’importance de la navigation sur lest. Elle a aussi discuté des projets au sein du programme NAVI-GO obtenue au sein de l’IDEX récent de l’université de Nice pour valoriser ces données, notamment par une interface digitale  interactive.

Les questions portaient sur la typologie des ports, la définition de des hinterlands et la catégorisation des ports.

– Bertrand Blancheton (University of Bordeaux, GREThA) a présenté « The First Great Liberalization » co-écrit avec Stéphane Becuwe Stéphane et Chris Meissner Chris (University of California, Davis),

AFSE2017BBM

Les auteurs s’intéressent aux effets du traité Cobden-Chevalier sur le commerce français, analysés au travers des prismes de la théorie Ricardienne, de l’approche par la dotation des facteurs et des nouvelles théories du commerce internationale. Ils veulent notamment tester l’existence d’une augmentation de la qualité des exportations françaises après le choc. Bertrand Blancheton a discuté des difficultés qu’ils avaient avec les données pour l’instant, et notamment la détermination des valeurs unitaires.

La discussion a concerné le commerce de vin d’une part et l’hypothèse de Lindert (sur le lien entre commerce intra-branche et similarité des PIB) d’autre part.

– Guillaume Daudin ((Université Paris Dauphine, LEDa) a présenté «The futility of mercantilist wars. A case study of France and Hamburg between 1713 and 1820», co-écrit avec Elisa Tirindelli (Trinity College Dublin).

2017 AFSE Futility

En utilisant la base de donnée TOFLIT18, les auteurs examinent l’effet des guerres sur le commerce français de 1722 à 1820. Ils constatent que la résilience du commerce français aux guerres est très forte, et même que les guerres avec la Grande Bretagne avant les guerres Napoléoniennes ne semblent pas avoir d’effet négatifs sur le commerce avec les neutres de produits métropolitains. Le commerce de l’entrepôt atlantique est plus affecté, mais de manière temporaire.

La discussion a porté sur la date de la rupture (fin 1807 ?), l’utilisation de sources alternatives et la situation du commerce britannique.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *